Gundam Seed Mobile Suit RP


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La prophétie des temps anciens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elmarit Asuna
Ginn
avatar

Masculin Nombre de messages : 72
Age : 45
Date d'inscription : 29/12/2008

Carte d'accès
Race:
Camp: Orb
Compétences: Pilote du Gundam MSS-008 Le cygne

MessageSujet: La prophétie des temps anciens   Mar 30 Déc 2008 - 14:35

L’aube était proche dans ce monde semblant mort. Une jeune femme à la longue chevelure noire courait à en perdre haleine. Son corps svelte et légèrement musclé luisait sous l’effet de la sueur lui inondant le corps. Elle s’arrêta net, cherchant à savoir où se trouvait ses poursuivants. Une voix brisa le silence annonçant à la jeune femme qu’au trin où allaient les choses, ils ne tarderaient pas à se faire tuer. Le regard rouge de la diablesse regarda la poupée maudite d’un air sévère et elle lui ordonna de se taire. Jenny poussa un profond soupir, mais sans rien ajouter, elle s’exécuta.

La guerrière portant un treillis militaire de couleur noir examina méthodiquement son équipement. Il ne lui restait que peu de chargeur pour son Désert Eagle. La jeune femme au visage angélique devait bien reconnaitre qu’en pénétrant dans le royaume démoniaque, elle avait prit un gros risque. Malgré sa puissance, elle n’était plus certaine de s’en sortir. Les nombreuses blessures sanguinolentes lui parcourant le corps en était bien la preuve. Cette fois, les adversaires n’étaient pas de vulgaires humains, mais bien des démons d’un ordre supérieur.

Pour reprendre son souffle, elle mit un genou à terre et aussi vite, de sa main gauche, elle tira l’épée ancienne pendant sur son dos. L’ennemi était proche, mais elle ne parvenait pas à connaitre leur nombre. Silencieuse, elle resta immobile dans le brouillard espérant ainsi que ses poursuivants passent leur chemin. La poupée regarda sur sa droite, puis sa voix se fit entendre à nouveau juste au moment où deux créatures ressemblant vaguement à des chiens firent leur apparition. La tête de ces monstres ressemblait à celle d’arachnide. Du venin s’échappait d’une sorte de croc et ils contenaient un puissant venin. Anya en était consciente, vu que deux des quatre hommes composant son commando avaient périt de cette manière. Ils étaient morts dans d’horribles souffrances. La première abomination fonça en direction de la diablesse qui se doutait pertinemment que la seconde ne tarderait pas à suivre le même exemple. Bien que les maîtres de ces monstres ne doivent pas être loin, la démone n’eut d’autre choix que de sortir de sa main libre le pistolet dont les déflagrations ne tardèrent pas à se faire entendre.

Les balles entrèrent en contact avec la tête du premier monstre qui se mit à pousser d’horrible cri, alors qu’un sang verdâtre et nauséabond s’échappait des nombreuses plaies. Finalement, à moins d’un mètre de la diablesse, la créature s’abattit sur le sol sans vie. Il était cependant trop tard pour recharger l’arme qui de ce fait regagna son étuis pendant à la cuise de la jeune femme. Le second Guardian fit un bon pour atteindre le visage de la combattante qui l’esquiva de justesse du plat de sa lame. Anya se tenait face à cette créature que généralement l’on ne croise que dans les pires cauchemars. L’épée virevoltait dans l’air, alors que la diablesse se déplaçait en cercle autour de la bête qui ne tarderait plus à fondre sur sa proie. D’un bon la chose fonça vers la guerrière dont la lame pénétra le crâne du monstre qui sous le choc explosa projetant le sang puant sur la jeune femme et la poupée qui poussa un cri de dégout en voyant sa jolie robe rouge taché. Jenny lâcha un petit commentaire que sa maîtresse n’écouta pas, plus attentive aux bruits venant dans sa direction. Les démons avaient été alerté de la présence de la fuyarde par les coups de feu et il n’était pas bon de les attendre sans connaitre leur nombre. Sans demander son reste, Anya reprit sa course en direction du monolithe qui lui permettrait de rejoindre le monde des humains.

Dans peu de temps, les deux fuyardes seraient en sécurité. A destination, Anya déposa la poupée sur le sol face à l’énorme pierre couverte de glyphes très anciens. – Ouvre la porte, dépêche-toi ! Jenny le savait bien que le temps lui était compté et tout en marmonnant des insultes à sa maîtresse, elle prépara des herbes et des pierres qu’elle disposa avec minutie sur l’autel. Dans une langue interdite, elle invoqua d’anciens dieux. La roche sembla s’ouvrit et un vent violent parcourut d’éclairs balaya la plaine désertique. Aya leva les yeux vers le ciel où, une lune rouge semblant brulé de milles feux donnait une couleur à ce monde que les humains qualifieraient sans doute d’Enfer et franchement se disait la jeune femme, ils n’auraient franchement pas tort. Le regard de la combattante se reporta soudainement en direction de la forêt jouxtant la clairière. Les hurlements se faisaient de plus en plus proche signifiant que l’ennemi ne tarderait plus à apparaitre. Plantant son épée dans le sol, Anya enclencha un nouveau chargeur, puis arma le pistolet avant de reprendre son épée dans sa main droite, puis elle tourna rapidement la tête en direction de la poupée aux longs cheveux blond. – Alors c’est pour aujourd’hui ou pour demain ? La poupée leva ses grands yeux bleus sur la jeune femme et elle lui fit un sourire sarcastique en lui répondant. – C’est pour demain bien sur et si tu n’es pas contente, pourquoi ne le fais-tu pas toi-même ! La diablesse secoua la tête et avant qu’elle ne puisse répondre, les démons et les Guardian furent en vu. L’ennemi était nombreux et si Jenny ne se dépêchait pas, une chose était certaine cet autel serait leur tombeau.

La voix de la poupée héla sa maitresse, puis s’engouffra dans le portail menant à une autre dimension. Elle fut suivit de la diablesse qui tout en reculant dut ouvrir le feu su un Guardian beaucoup trop proche et sans savoir si, elle était parvenu à le descendre, la puissance du vortex l’aspira.

Los Angeles U.S.A – 22 PM

La nuit était tombée sur la ville et le sergent Anderson et son coéquipier patrouillaient dans le quartier des entrepôts de la superbe ville américaine. L’agent Winam frappa sur l’épaule du vieux flic en lui indiquant le secteur des entrepôts où apparaissaient d’étranges éclairs de couleur rouge. Sans attendre et en mettant la sirène la voiture de patrouille fonça a travers les rues, puis quelques minutes plus tard, les deux policiers étaient sur place. C’est le sergent qui quitta en premier le véhicule suivit de son collègue qui devant le vent balayant les rues manqua de trébuché. Il demanda à Anderson sont avis sur ce phénomène, mais le vieil homme garda le silence.

Une lumière aveuglante fit son apparition forçant les deux hommes a se protégé les yeux à l’aide de la main, puis une jeune femme tenant dans sa main un pistolet et une épée fit son apparition et elle termina sa chute dans un monceau d’ordures. La faille fut moins brillante, mais ne disparut pas. Reprenant leur esprit, les deux représentant des forces de police dégainèrent immédiatement leur arme, puis ils les pointèrent en direction de l’apparition en lui ordonnant de lâché ses armes immédiatement. Anya ne fit pas plus attention que ça aux humains se trouvant près d’elle et elle regarda Jenny affalé sur une poubelle. – Dis moi, pourquoi le portail ne se referme t-il donc pas ? La poupée haussa les épaules sous le regard incrédule des deux flics.

Winam se déplaça avec prudence venant se mettre entre l’étrange apparition et le portail, puis demanda à nouveau à la diablesse de jeter ses armes. Anya le regarda d’un air mauvais et le jeune homme recula d’un bond en voyant l’étrange couleur des rétines de cette fille ressemblant à une adolescente de seize années. Pris de panique, il s’adressa à son aîné qui lui ordonna d’être prudent, puis la poitrine de Winam éclata sous un craquement horrible, laissant apparaitre une main griffu semblant sortir de son torse. Un filet de sang s’échappa de ses lèvres, puis le jeune policier s’écrasa sans vie sur le sol sous le regard horrifié de son partenaire. Jennifer brisa le silence en s’adressant à sa maîtresse, puis ajouta en réponse à la question posé un peu plus tôt par cette dernière : - Je m’en souviens maintenant, si le portail reste ouvert c’est simplement que quelqu’un nous a suivit. La combattante lança un regard noir à la poupée en répondant d’une voix plus que sèche. – Tu penses peut-être que je ne m’en suis pas aperçu idiote !

La créature les ayants suivit n’était autre que l’un des gardes de l’amulette dont Anya avait prit possession. Lorsqu’il fut hors du portail ce dernier se referma dévoilant à l’humain l’horrible créature cornue mesurant bien deux mètres. Il ne possédait pas d’yeux, des orbites s’échappaient des flammes rougeâtres et son corps était recouvert d’une cuirasse en mauvais état. Tendant une hache énorme, il s’adressa à la fuyarde lui ordonnant de lui rendre le talisman et que si, elle obtempéré une mort douce lui serait accordé. La réponse de la diablesse ne se fit pas attendre, levant son pistolet, les détonations de ce dernier raisonnèrent dans la ruelle. Les balles faisaient exploser l’épaisse cuirasse comme du carton, mais le démon ne recula pas avançant d’un pas rapide, vers la guerrière s’étant relevé. Du plat de sa hache, il désarma la jeune femme de son arme à feu, puis d’un geste rapide et précis, il l’empoigna par la gorge et il la plaqua contre un mur qui se fissura sous le choc. Il demanda de nouveau le talisman, mais Anya resta silencieuse. Devant la force du démon supérieur et la pression écrasant sa gorge, elle lâcha l’épée qui tomba prêt de Jenny ne sachant que faire.

Anderson tenta de venir en aide à la jeune femme sortie de nulle part, mais bien qu’il tira à de nombreuses reprises sur le monstre, ce dernier semblait insensible à la douleur. Ne sachant plus que faire, il partit en courant vers la voiture de patrouille, puis, il demanda de l’aide au poste. Une voix lui fit savoir que les renforts se mettaient en route, ainsi qu’une ambulance. La diablesse tentait de brisé la poigne du démon, mais sa force se voulait colossal. Intérieurement, elle savait qu’il ne lui restait qu’un seul moyen de s’en sortir, mais en présence d’un humain ce serait une source d’ennuis dont-elle se passerait bien. De plus, elle devrait supprimer tous les témoins ayant vu ce qu’elle s’apprêtait à faire. Les pieds pendant dans le vide, elle ferma brièvement les yeux et sur son bras dénudé une créature mythique fit son apparition. La tête de la créature recouvrait la moitié du visage de la superbe jeune femme dont le regard devint plus dur. Ses mains s’enflammèrent et l’avant bras du monstre commença à prendre feu ce qui le força à lâcher prise et à reculé à moins d’un mètre de la combattante qui ramassa immédiatement son épée en se frottant la gorge. – Ca mon gros, tu vas me le payer cher et écoute bien, le talisman m’appartient à jamais ! Plus rapide, la lame entailla le torse du démon qui fit tournoyer sa hache dans les airs avant de l’abattre avec force sur la jeune femme qui para le coup avec aisance. Le combat continué de plus belle ressemblant à une danse mortelle. La hache fendait l’air, mais, elle ne parvenait pas à atteindre sa cible. Profitant d’une erreur du démon, la guerrière fit une feinte et tout en esquivant, la lame de l’épée ancienne trancha l’avant bras de la créature venu d’une dimension démoniaque. Le démon poussa un cri affreux lorsque la seconde attaque l’éventra le faisant choir à genoux. Le regard enflammé observait la superbe jeune femme qui s’approcha un sourire mauvais sur les lèvres. X’thaixes n’en revenait pas, comment une diablesse comme elle pouvait être aussi forte, puis une ancienne légende lui revint à l’esprit. Tout en se tenant le ventre, il s’adressa dans une langue démoniaque à son adversaire. – Je sais qui tu es et ce que tu veux faire. Je t’en conjure arrête tant qu’il en est encore temps. Aya se mit à rire et sans répondre au démon mourant, elle lui empoigna le visage. – Retourne en enfer chien galeux ! Le corps du démon s’embrassa et ce dernier se mit à hurlé, puis il disparut comme par magie.

La poupée rejoignit sa maîtresse qui la posa sur son épaule avant de reprendre son désert Eagle sur le sol. Au loin, les sirènes de police se faisaient entendre annonçant que les renforts du policier ne tarderaient plus. Le vieil homme observait la superbe jeune femme qui leva son arme dans sa direction. – Bonne nuit monsieur l’agent. La balle se logea net entre les deux yeux du flic qui s’affala à son tour sur le sol. Rangeant son épée sur son dos et son flingue dans son étui, Anya s’adressa à Jenny. – Bien partons d’ici, il ne reste plus qu’a retourné au quartier général et à retrouvé ma charmante sœur. Lorsque ce sera fait, la prophétie pourra s’accomplir.

La poupée éclata de rire, puis les deux démons disparurent dans une ruelle.

(A suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/fiches-validees-d-orb-f98/asun
 
La prophétie des temps anciens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Seed Mobile Suit RP :: les sujets divers :: Fanfiction-
Sauter vers: