Gundam Seed Mobile Suit RP


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'aura, l'aura pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miriallia
La petite fée de l'Archangel
avatar

Féminin Nombre de messages : 2057
Date d'inscription : 20/12/2005

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp: Orb
Compétences: pilote de SkyGrasper, soldat 2me classe, soutien moral

MessageSujet: L'aura, l'aura pas...   Lun 11 Aoû 2008 - 14:49

Miriallia se sentait un peu mieux. Que l’interview avec Charmian Larmilla se soit aussi bien passée la rassurait sur ses capacités et pansait la blessure à son amour propre. Pourtant, la jeune femme ne regrettait rien. L’espèce de colonel qu’elle allait devoir se refarcir voulait entraîner Cagalli dans les pires histoires et ça, elle ne pouvait le permettre. Pourtant, elle avait beau passer en revue les moyens qui s’offraient à elle, hormis celui de pointer un flingue sur Edward Lightner, elle n’en possédait aucun. Si seulement elle avait eu la carrure d’une grosse pointure, comme Yuzumi Nara Athla… Mais elle n’avait strictement aucun moyen de pression en sa possession.
Un peu distraite, la future journaliste ne fit pas attention à l’endroit où ses pas la menaient et elle se retrouva en plein quartier des Forces Fédérales Terriennes. Et puis zut ! Elle aurait de toute façon dû y passer pour aller pour s’identifier. Charmian Larmilla y avait tenu, pour faire les choses dans les règles de l’art, en insistant toutefois sur le fait qu’elle ne devait son badge tout accès qu’à son statut dans l’École de Panama. Les pensées de Miriallia dérivèrent aussitôt vers celle qui avait provoqué la conférence internationale. Quelle femme étrange ! Elle insistait sur le fait que Miriallia était journaliste, mais lui imposait d’assumer son enrôlement dans les Forces Fédérales Terriennes. Comme si cette dualité l’amusait, Charmian Larmilla semblait vouloir que Miriallia prenne conscience de quelque chose. Mais de quoi ? Miriallia avait finalement décidé de faire son chemin dans l’armée, sans pour autant renoncer à ses rêves. Mais il était vrai qu’elle cumulait les orientations contraires qui n’allaient absolument pas ensemble. Elle devrait faire un choix, un de ces quatre, ça, elle le savait. Mais pas encore tout de suite…
Une douce musique emplit l’air, obligeant Miriallia à plonger la main dans sa poche. Michaël, je parie, pensa-t-elle.

- Allô, Miriallia ?

Raté, Mona… Miriallia répondit :

- Oui, Mona ?

- Tu ne devineras jamais quoi !

- Vas-y, puisque je ne devinerai pas…


Un hurlement retentit de l’autre côté :

- Il y a un ancien pilote de ZAFT que tu connais bien qui a été repéré par Michaël… Il crèche dans les bâtiments désignés aux PLANTs et…

Le cœur de Miriallia manqua un battement avant de s’accélérer subitement. Dearka ? Qu’est-ce qu’il faisait à la conférence ? Alors qu’il lui avait dit qu’il resterait sur PLANT ? Peu lui importait, elle sentait une joie démesurée monter en elle. S’interdisant de rougir, elle reporta son attention sur la conversation, pour se rendre compte qu’elle n’avait rien écouté. Elle était parfaitement incapable de dire ce que Mona venait de lui annoncer. Cette dernière s’en rendit très bien compte :

- Miri, tu m’écoutes ?

- Ah ? Euh… oui…

- Qu’est-ce que je viens de dire ?

- …


Miriallia éclata de rire puis répondit :

- D’accord, je n’ai rien suivi.

Le rire de Mona retentit à son tour.

- En résumé, tu vas voir cet Yzac Joule et tu récupères cette lettre !

- Quoi ?


Miriallia soupira. Quelle idiote ! Elle savait bien, pourtant, que ça ne pouvait pas être Dearka… Pourtant, une déception cuisante lui étreignait bel et bien les entrailles.

- Excuse-moi mais, quelle lettre ?

- Mais Miri tu es sur quelle planète aujourd’hui ? Dearka Elsman, c’est bien ton copain, non ?

- Oui.

- Tu vois, quand tu veux ! Bien entendu, toute l’équipe veut aussi la lire, alors dépêche-toi de partir le reprendre ou Lionel s’en chargera !


D’un coup, la lumière se fit dans l’esprit engourdi de Miriallia. Se rendant compte que son amie était en train de tricher et trahissait toute l’équipe qui voulait visiblement se mêler de ses affaires, Miriallia rit de nouveau. Elle retrouvait l’ambiance du campus dans cette espèce de course-poursuite qui allait se mettre en place.

- Mona ?

- Quoi ?

- Tu es un amour.

- Je sais, je sais… cours après ta lettre !

- On se retrouve après la dernière conférence !

- Ok !


Raccrochant, Miriallia prit son élan et partit en courant vers les bâtiments attribués à ZAFT. Tout en se disant que leur attitude manquait de sérieux mais que cette petite pause au milieu de la pression imposée par la conférence leur ferait le plus grand bien, Miriallia ne fit guère attention à l’endroit où elle posait ses pieds et percuta quelqu’un de plein fouet…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/fiches-validees-f7/miriallia-t
Kaworu Nagisa
Astray
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 27/05/2008

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: ZAFT
Compétences: Pilote-Informaticien

MessageSujet: Re: L'aura, l'aura pas...   Lun 11 Aoû 2008 - 17:48

Chamalaine traînait tranquillement dans les bâtiments des PLANTs, lui qui était intéressé par la politique et qui était un fin connaisseur, se devait d'assister à la conférence. Son Mobile Suit était en réparations à cause de l'incident arrivé sur PLANT. Le pilote portait son fidèle uniforme rouge et marchait la tête baissée en râlant et en se disant :

- Maudits Naturels ! Si ça continue comme ça, ils vont monopoliser notre économie et même se mêler des affaires militaires... C'est sûrement ce qu'ils veulent ! Mais bon j'aurais bien envie d'une bonne glace.

Puis tout à coup, il se prit une jeune femme en plein fouet. Ils s'effondrèrent tous les deux. Chamalaine leva la tête et pensa en râlant :

*Pourquoi moi qu'est-ce que je fais ici ?*

Puis il dirigea sa tête vers la jeune femme à terre. Il allait dire quelque chose quand il eut une image sous la jupe de l'aveugle. Puis il dit alors en rougissant un peu de tout ça.

- Vous alors les Naturelles ! Qu'est-ce qui vous arrive pour courir ainsi ? J'ai failli me fracasser le crâne contre le mur !

Ce qui était la vérité. Chamalaine était presque dos plaqué sur le mur et lors de sa chute, sa tête avait failli percuter le mur, mais celui-ci l'avait arrêtée dans sa lancée. Il était même prêt à sortir son arme mais il était trop fainéant pour le faire. Ce jour-là, il était plus bizarre que les autres jours... Normalement il était bon travailleur mais là à cause de cette conférence, il était devenu un petit fainant râleur. Puis pour se moquer de l'imprudente jeune femme, il rapprocha sa tête de la jupe pour voir un peu mieux. Puis il dit d'un air moqueur :

- Jolie culotte de Naturelle.

La tête rivée vers elle avec un air très moqueur et arrogant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miriallia
La petite fée de l'Archangel
avatar

Féminin Nombre de messages : 2057
Date d'inscription : 20/12/2005

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp: Orb
Compétences: pilote de SkyGrasper, soldat 2me classe, soutien moral

MessageSujet: Re: L'aura, l'aura pas...   Mar 12 Aoû 2008 - 10:52

Le choc étourdit la jeune femme. Elle resta quelques secondes à terre, le temps de reprendre ses esprits. Se redressant péniblement et pestant, elle aperçut l’uniforme rouge. Tout en se félicitant de ne pas porter l’uniforme des Forces Fédérales Terriennes, mais bien son tailleur et son chemisier de discrète journaliste, Miriallia observa celui contre lequel elle venait de buter. Il était assez grand, avec des cheveux volumineux qui lui donnaient un air sûr de lui. Mais il était jeune, et Miriallia ne manqua pas de le remarquer. En tout cas, elle avait clairement affaire à un pilote d’élite, puisqu’il portait le même uniforme que Dearka avant sa montée en grade…
Si l’attitude de Miriallia par rapport au pilote de ZAFT était neutre, elle passa rapidement à quelque chose de plus agressif, au vu de ses paroles. Une fureur aussi forte qu’elle était instantanée la prit quand elle entendit une remarque directement liée à ses sous-vêtements. Quel gamin… quel âge a-t-il ? À peine 16 ans, sûrement, pensa-t-elle. Le regard vif, elle se redressa, et sa main vola. La gifle claqua, faisant un bruit net et bref. Miriallia eut la satisfaction de voir disparaître l’air moqueur du visage de son interlocuteur par défaut. Maintenant que le plus important était fait, elle pouvait répondre à sa raillerie. Le regardant dans les yeux, tout en appréciant la tache rouge qui mangeait le visage du jeune homme, elle répliqua :

- Et qu’est-ce qui vous dit que je suis une Naturelle ? J’ignorais d’ailleurs que les culottes avaient un style particulier en fonction du génotype de leur porteuse…

Elle lissa un instant sa jupe, en pensant qu’elle avait été bien inspirée de s’habiller sobrement, et qu’au vu du noir colorant ladite culotte, le pilote n’avait pas vraiment pu se rincer l’œil, hormis peut-être sur ses jambes, qu’elle avait fines et fuselées au demeurant. Considérant que l’incident était clos, et que la lettre sur laquelle elle devait mettre la main avant les autres était plus importante que de débattre sur les sous-vêtements féminins, Miriallia vérifia que tout était en place dans sa sacoche, voulant se remettre en route.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/fiches-validees-f7/miriallia-t
Kaworu Nagisa
Astray
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 27/05/2008

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: ZAFT
Compétences: Pilote-Informaticien

MessageSujet: Re: L'aura, l'aura pas...   Mar 12 Aoû 2008 - 12:22

Chamalaine fit une chute vertigineuse sur le mur. Il avait une énorme trace rouge sur sa joue, qu'il essaya de faire disparaitre, sinon les autres pilotes le verraient comme ça. Ou alors pire, dans la conférence. Il était maintenant assis, mains sur la joue attaquée, ayant devant lui un monstre impressionnant qui le mit à terre. Chamalaine se releva alors en se grattant la tête, puis il commença à defaire sa ceinture, puis à enlever son pantalon. On pouvait voir son caleçon qui le serrait, il était de couleur noire. Puis, il dit alors avec un air moqueur :

- Voilà, moi aussi j'ai des sous-vêtements.

Puis il sentit qu'une nouvelle baffe allait voler sur lui. Avec panique, il courut dans les couloirs à toute vitesse.Il remit alors sans pantalon en courant dans les longs couloirs, il essaya de trouver une cachette dans les couloirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miriallia
La petite fée de l'Archangel
avatar

Féminin Nombre de messages : 2057
Date d'inscription : 20/12/2005

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp: Orb
Compétences: pilote de SkyGrasper, soldat 2me classe, soutien moral

MessageSujet: Re: L'aura, l'aura pas...   Mar 12 Aoû 2008 - 21:51

Miriallia le regarda un instant avec des yeux ronds. Mais c’était quoi, son problème, à ce type ? Il réfléchissait avant d’agir, ou pas ? La situation était tellement désopilante que l’ombre d’un sourire orna les lèvres de la jeune femme, pendant que ses joues se teintaient d’un léger rouge. Il l’avait complètement prise au dépourvu. C’est alors qu’elle le vit partir en courant. Oubliant momentanément la lettre, elle partit derrière lui, sans réfléchir :

- Hé ! Vous n’allez pas vous promener comme ça dans la Conférence !

Tout en se disant qu’elle refusait de se faire taxer d’exhibitionniste à cause de lui, elle se rendit compte que chercher à l’attraper était tout aussi absurde. Et puis, elle avait une lettre à rattraper. Fronçant ses sourcils, elle lui cria :

- Vous n’avez pas honte de vous exhiber ? Si c’est pour vous faire pardonner, j’ai bien vu que vous avez également des sous-vêtements, merci et rhabillez-vous !

Elle se demanda furtivement l’escadron dans lequel il servait. L’uniforme rouge lui rappelait énormément de souvenirs, et voir un homme à moitié nu sous ce digne habit lui retournait le cœur en malmenant sa mémoire. Elle fut presque soulagée de le voir se rhabiller. Il tourna à l’angle du couloir et disparut de sa vue. Miriallia cessa de courir. Elle avait d’autres chats à fouetter. Elle inspira un grand coup, puis se dirigea vers un endroit susceptible d’abriter Yzac Joule, tournant sans le savoir dans la même direction que le jeune homme. Miriallia était persuadée que sa course l’avait entraîné plus loin et fut surprise lorsqu’elle tomba nez à nez avec lui, cette fois-ci sans choc ni chute. Un sourire ironique lui vint alors qu’elle disait :

- Vous n’en ratez pas une… Qui êtes-vous ?

Elle leva les yeux, regardant l’énergumène qui la dépassait largement en taille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/fiches-validees-f7/miriallia-t
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'aura, l'aura pas...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'aura, l'aura pas...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» aura maléfique , combat ? ... ( libre )
» La découverte de l'équipe Aura (privé Trecko)
» Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)
» Le Carnaval National, aura lieu cette année aux Cayes
» Tant qu'il y aura des femmes... [PV Shy & Taki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Seed Mobile Suit RP :: Archives :: Archives du RP-
Sauter vers: