Gundam Seed Mobile Suit RP


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre avec Madame Larmilla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miriallia
La petite fée de l'Archangel
avatar

Féminin Nombre de messages : 2057
Date d'inscription : 20/12/2005

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp: Orb
Compétences: pilote de SkyGrasper, soldat 2me classe, soutien moral

MessageSujet: Rencontre avec Madame Larmilla   Ven 18 Juil 2008 - 15:36

Miriallia avait fini par se remettre de son échec face à Edward Lightner. Elle reconnaissait avoir été trop loin et savait parfaitement que seule la protection de Charmian Larmilla lui avait valu de rester dans la Conférence sans quoi…elle aurait été éjectée pour propos diffamatoires. Sans compter que cela lui aurait fait une mauvaise réputation dès le départ. Mona avait voulu la rassurer en lui disant qu’au moins, elle aurait été connue pour ses questions acides et ses interviews étonnantes. Lionel, en réécoutant l’interview, avait bondi à l’endroit où Miriallia avait pensé qu’il réagirait et s’était insurgé. Michaël, lui, avait simplement souri à la fin de l’interview en entendant le violent claquement de porte du colonel. Puis, il s’était permis une remarque :

- Au moins, ma petite Miri, tu as eu l’interview. Et nous avons les réponses que nous voulons…

- Mais je n’aurais pas la suivante…

- Tu pourrais être surprise.


Miriallia avait fait la moue, puis s’était mise au travail. Tous ensemble, ils avaient passé au crible les propos qu’ils avaient recueillis. Ils avaient commencé une ébauche de plan. Il manquait toutefois l’interview, primordiale, de Charmian Larmilla. Plus personne ne voulait travailler, et Miriallia avait été désignée, par le sort. Et pendant que les autres peaufinaient leurs analyses, elle préparait sa rencontre avec Charmian Larmilla.

Lors du second jour de la Conférence, vers 16h, après une de ses conférences, Miriallia se retrouva avec Charmian Larmilla dans une petite pièce. Une de celles qu’elle avait aimablement mis à leur disposition. Miriallia fut à nouveau très impressionnée par la femme qui se tenait en face d’elle. Ses yeux, en particulier, attiraient l’attention. D’un vert intense, ils étaient la plus belle preuve de l’intelligence de Charmian Larmilla et en brillaient. Et puis, la beauté physique de celle qui avait lancé l’initiative de la Conférence d’Athènes mettait en confiance. Charmian Larmilla avait cette élégance raffinée que seules possèdent les grandes dames, et elle en usait avec naturel. Miriallia fut surprise quand, spontanément, la politicienne lui tendit la main. Elle la serra sans hésiter.

- Vous êtes Miriallia Haw, n’est-ce pas ?

Toujours plus étonnée, Miriallia répliqua rapidement :

- Oui.

- Ne vous inquiétez pas trop pour le colonel Lightner. Je m’arrangerai pour que vous ayez une autre interview, mais vous devrez sans doute vous excuser…


Miriallia prit soudain conscience que son interlocutrice faisait tout pour l’aider. Rougissant de sa bévue, elle répondit :

- Ce genre d’incident n’arrivera plus, je vous le promets.

Charmian Larmilla acquiesça et lui sourit. Miriallia mit en marche le dictaphone et expliqua les termes de l’interview en lui faisant les mêmes précisions qu’à Edward Lightner. Elle écouta sans réagir, puis hocha la tête. Alors, la jeune journaliste se lança, commençant avec la même question qu’elle avait posée à Edward Lightner :

- Pourriez-vous retracer rapidement votre carrière ? La Conférence est l’aboutissement d’un long combat pour une solution pacifique au conflit. Quand avez-vous ressenti l’importance de la paix dans votre parcours ?

Miriallia laissa les yeux verts l’examiner et attendit la réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/fiches-validees-f7/miriallia-t
Charmian Larmilla
Astray
avatar

Féminin Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 03/05/2008

Carte d'accès
Race: Coordinatrice
Camp: Orb
Compétences: politique, consensus, ouverture d'esprit

MessageSujet: Re: Rencontre avec Madame Larmilla   Ven 18 Juil 2008 - 15:39

Madame Larmilla donna sa Conférence en pensant à cette incroyable rencontre avec le commandant de l’Angel. Même si elle campait sur ses positions, elle ne pouvait empêcher ses pensées de vagabonder vers lui. Il devait être dans une salle secondaire, puisqu’elle ne l’avait pas aperçu. C’était logique, en fait. Il n’avait aucun grade qui lui permette d’assister à la Conférence depuis la salle principale. Quand enfin sonna l’heure de la pause, Madame Larmilla voulut aller prendre un rafraîchissement, mais on lui rappela aimablement qu’une jeune fille de l’École de Panama l’attendait dans la pièce des interviews. Fatiguée, mais résolue à affronter l’interview, Madame Larmilla dirigea ses pas vers la pièce en question. Elle y trouva la dénommée Miriallia Haw. Elle en avait entendu parler la veille au soir. Son assistant lui avait expliqué l’incident diplomatique dont elle était à l’origine. Heureusement, elle avait pu étouffer rapidement l’affaire et convaincre Edward Lightner d’oublier l’incident et d’accorder une seconde chance à cette « journaliste en herbe ». Madame Larmilla sourit en pensant au calvaire qui attendait encore Miriallia. Le colonel ne lui ferait pas de cadeaux, c’était certain. Mais elle devait reconnaître que sa maladresse tombait plutôt mal. Enfin, elle terminait ses études, et n’avait pas encore l’expérience requise. Ça viendrait avec le temps… C’était également l’argument qui avait convaincu Edward Lightner : on ne pouvait exiger d’une étudiante, fût-elle en dernière année et présentée comme une des meilleures de sa promotion, qu’elle ait le professionnalisme et le doigté d’une journaliste bien entraînée. Madame Larmilla se souvint soudain de la jeune fille. C’était celle qui était également soldat de deuxième classe dans les Forces Fédérales Terriennes. Elle fut alors étonnée de l’erreur qu’elle avait commise. Cette fille avait vu les champs de bataille, et son dossier indiquait qu’elle avait durement été touchée, par la mort de ses proches. Comment avait-elle pu insulter Edward Lightner sur son statut ? Il devait y avoir eu quelque chose de plus… Souriant à la demoiselle, Madame Larmilla tendit une main fraîche et douce. Elle lut la surprise sur son visage, mais ne s’en étonna pas. Miriallia lui plaisait, et elle lui apporta quelques paroles de réconfort. Puis, elle écouta avec attention sa première question. Elle réfléchit un instant, puis répondit :

- Je suis entrée dans la faction pacifiste d’Orb à 27 ans. J’y ai été très active, et comme mon électorat a suivi, je suis devenue chef de mon parti à 35 ans. Je siégeais au Sénat, et j’ai été introduite dans les relations de Yuzumi Nara Athla. Cette amitié a été un véritable tremplin dans ma carrière. Nous avons les mêmes convictions politiques. Nous avons été amenés à travailler souvent ensemble, surtout depuis que je fais partie de son gouvernement.
J’ai pris conscience de l’importance de la paix quand j’étais encore adolescente. J’étais partie avec des amis faire un tour au centre de la ville. Le hasard voulut qu’il n’y ait que des Coordinateurs parmi mes compagnons. L’un d’eux était un Coordinateur qui avait développé ses facultés physiques. Il voulut nous impressionner en faisant toute une série de pirouette acrobatiques dans les rues. Il était tard, et il n’y avait presque personne. Seulement, il a malencontreusement renversé un jeune d’une autre bande de Naturels. Une dispute a alors eu lieu, et elle a rapidement dégénéré. Nous avons dû nous battre, face à une agressivité que nous ne comprenions pas. Ce soir-là, nous avons dû nous défendre parce que nous étions des Coordinateurs. C’est à ce moment-là que j’ai réalisé à quel point la situation devait être améliorée.


Madame Larmilla regarda Miriallia, et sourit à la réplique de la jeune fille :

- Mais cet événement a eu lieu bien avant que la guerre n’éclate. Vous parlez là d’améliorations qui doivent être faites à un niveau politique.

Madame Larmilla sourit. Elle venait de se faire reprendre de façon juste. Elle répondit :

- C’est exact. Mais la paix existe à tous les niveaux. La situation internationale est ce qu’elle est, mais la résoudre sans apporter de solution à ce type de problèmes n’apporterait rien. L’importance de la solution pacifique mondiale, puisque vous insistez, m’est apparue après la tragédie de Junius7.

Madame Larmilla posa ses mains sur ses genoux, paumes levées vers le ciel. Elle attendit la question suivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miriallia
La petite fée de l'Archangel
avatar

Féminin Nombre de messages : 2057
Date d'inscription : 20/12/2005

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp: Orb
Compétences: pilote de SkyGrasper, soldat 2me classe, soutien moral

MessageSujet: Re: Rencontre avec Madame Larmilla   Jeu 31 Juil 2008 - 12:17

Miriallia remarqua aussitôt la position de communication de Charmian Larmilla. Cette femme a réellement envie de faire avancer les choses, pensa-t-elle. Admirant secrètement celle qu’elle interviewait, Miriallia suivit son plan et posa la question suivante :

- Pensez-vous posséder cette « conscience de la paix » rapportée par tous les grands quotidiens ?

Miriallia pensa alors à l’École de Panama. Le rapport qu’elle allait faire, sous forme d’étude, avec ses amis, devait être fracassant. Mais Charmian Larmilla savait le but dans lequel ils rédigeraient ce travail. Cela ne faussait-il pas un peu les cartes ? Cela faisait un certain temps qu’elle se posait la question. Elle devrait aussi en parler aux autres, mais comment se rendre compte par une question si Charmian Larmilla ne manipulait pas complètement l’affaire ? Miriallia n’avait pas envie de croire que cette femme si sûre d’elle et tellement engagée dans son combat puisse ainsi les manœuvrer. Mais elle était une politicienne. Et comme le disait Lionel, ces gens-là ont toujours une carte cachée, un joker à sortir au bon moment. Seulement, Miriallia pensait sincèrement que Charmian Larmilla leur avait ouvert la Conférence parce que leur but était commun. Mais ses réponses étaient-elles sincères ? Elle en avait l’impression. Il serait toujours temps de lui poser une question si l’interview n’était pas convaincante.
Pendant que Charmian Larmilla réfléchissait, elle posa la question suivante, se rendant soudainement compte que la question était assez courte et voulant privilégier le temps de parole de son interlocutrice.

- Vous travaillez en collaboration avec Yuzumi Nara Athla, mais qu’en est-il de vos relations avec les autres représentants comme Siegel Clyne, Patrick Zala ou même Murta Azrael ?

Miriallia reporta son attention sur Charmian Larmilla, attendant sa réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/fiches-validees-f7/miriallia-t
Charmian Larmilla
Astray
avatar

Féminin Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 03/05/2008

Carte d'accès
Race: Coordinatrice
Camp: Orb
Compétences: politique, consensus, ouverture d'esprit

MessageSujet: Re: Rencontre avec Madame Larmilla   Jeu 31 Juil 2008 - 12:25

Madame Larmilla écouta la question suivante et faillit éclater de rire. C’était l’expression qu’elle ne supportait pas. La question devait être posée, mais elle n’allait pas se gêner pour dire ce qu’elle en pensait. Restant comme toujours maître de ses réactions, elle ouvrit grand les yeux et répondit :

- Je me bats pour que la paix puisse enfin régner en maître. Cette expression « conscience de la paix » est vide de sens. Chacun peut interpréter différemment le concept se cachant derrière ces quatre mots et je préfère ne pas m’y risquer. Laissons les grands mots à ces quotidiens, et parlons plutôt en termes concrets. Je tente, par le biais de la Conférence, d’amener les dirigeants à trouver un terrain d’entente. La paix est l’unique but que je poursuis. Je suis loin d’être seule dans ce combat, et j’espère que chacun adoptera sous peu une attitude responsable et citoyenne, pour permettre à tous de vivre loin du fracas de la guerre.

Madame Larmilla reprit son souffle. Elle avait peut-être été un peu rude envers le pauvre journaliste qui avait le premier inventé cette expression, mais elle n’aimait pas l’employer, et rien ne l’y forçait. À voir le léger sourire qui flottait sur les lèvres de Miriallia, Madame Larmilla devina que la jeune fille allait dans son sens. Elle continua sur sa lancée :

- Pour votre seconde question, j’ai travaillé avec tous les hommes que vous venez de citer. Rien que dans l’exercice de mes fonctions, je suis amenée à traiter souvent avec eux. Evidemment, notre collaboration est parfois difficile, en particulier avec ceux qui ne partagent pas ma couleur politique ni mon opinion sur la guerre. Mais, comme je m’efforce de le dire, je refuse d’ignorer un représentant. Tous ceux qui sont concernés doivent avoir voix au chapitre et une paix durable tient compte de chaque faction.

Madame Larmilla décida de ne pas trop développer. Si elle voulait plus de détails, Miriallia se chargerait de les lui demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre avec Madame Larmilla   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec Madame Larmilla
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Quand j’danse avec le grand frisé... »
» Henriette d'Angleterre, mais appelez moi « Madame » !
» Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Remettre en question le leadership de Madame Maryse Narcisse !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Seed Mobile Suit RP :: Archives :: Archives du RP-
Sauter vers: