Gundam Seed Mobile Suit RP


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 On ne passe pas!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Lightner
Constructeur de gundam
avatar

Masculin Nombre de messages : 479
Age : 29
Date d'inscription : 04/05/2006

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Eurasie
Compétences: Diplomatie, pilotage, commandement

MessageSujet: On ne passe pas!   Lun 18 Déc 2006 - 11:53

Vêtu de la tenue de combat réglementaire, le Commodore Alex Rows contemplait l’organigramme détaillé de la composition de la Cinquième Flotte depuis son siège. Celle-ci croisait à présent en orbite de la Terre, plus précisément à la verticale du continent africain, depuis maintenant cinq heures. Et cela faisait cinq heures que la flotte toute entière se trouvait en état d’alerte jaune…
Les ordres qu’Alex avait reçu était très clair : la Cinquième Flotte avait ordre d’arraisonner ou de détruire tout appareil ennemi cherchant à rallier la Terre depuis ce point. Il avait d’ailleurs reçu carte blanche pour cette mission, étant autorisé à user de tous les moyens nécessaires pour atteindre son objectif.
Depuis la passerelle de commandement, Alex observait à présent les différents appareils à travers l’immense bais vitrés qui volaient impassiblement dans le noir glacé de l’espace.
Il éteignit l’organigramme, qu’il connaissait par cœur, se leva et se dirigea vers l’opérateur de la station scanner.
Par-dessus l’épaule de l’opérateur, Alex constata la position des éléments avancés de la Flotte.
Quatre des destroyers de classe Interceptor avaient été déployés à l’avant du dispositif afin de détecter tout ennemis à l’approche et de donner à la flotte un temps de réaction plus important en cas d’attaque. Néanmoins Alex avait ordonné à ces destroyers de ne pas prendre de risques inconsidérés ; Leur position avancée les rendant déjà suffisamment vulnérable…
Alex fut soulagé de constater qu’aucun vaisseau de ZAFT n’avait été détecté, mais cela ne signifiait pas qu’ils n’y en avaient aucun…

*Les machines ont leurs limites, aussi performantes soient elles…*

De retour à son siège Alex décida d’organiser des patrouilles de Mobils Armor dans le but de déceler tout appareils qui se serait glissé entre les mailles du filet. Depuis son siège de Commodore, il sélectionna les Mobils Armor des quatre destroyers envoyés en éclaireurs et en déploya douze, volant en trois groupes de quatre, et leur assigna des itinéraires de vols encerclant la flotte.
Plus que tous, Alex redoutait une attaque surprise qui laisserait l’ennemi forcer le blocus instauré par la flotte ou, pire encore, lui infligé d’importante perte en vie humaine…
Cet ordre des priorités n’était pas du tout le même dans les esprits des stratèges de la Fédération qui avait prévus des renforts stationnés sur la lune pour épauler la flotte en cas de besoin. Mais ceci mettraient de nombreuses heures à la rallier…
Alex soupira… combien il aurait aimé disposer du soutient de vaisseaux comme l’Archangel ou le Dominion…
Se tirant de ses rêveries, il se pencha sur sa console et se connecta sur toutes les commandes du vaisseau afin de se distraire un peu en examinant ses caractéristiques.

_________________
Les humains sont incapables de s'entendre. Il faut imposer l'ordre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M'Yen
Commandant de l'Angel
avatar

Masculin Nombre de messages : 3378
Age : 31
Date d'inscription : 17/01/2006

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: Arcadia
Compétences: Pilote, Commandant, Camaraderie

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Jeu 8 Mar 2007 - 3:38

Le Commandant Hitsume observait les écrans radars, bien que quatre destroyers interceptor avait été déployer a l’avant de la flotte pour leur laisser plus de temps, il savait qu’une attaque rapide ne leur laisserai que quelques minutes de répit tout au plus. Azaki savait que son Intrépide, un vaisseau de classe Nelson pouvait aisément s’en sortir si il savait le manœuvre comme il convenait, son équipage était sur le qui vive et les pilotes de mobile suit prêt a sortir des que le signal serait donné.

Cela faisait cinq heures que la 5° flotte était en état d’alerte jaune… les ordres étaient clair, arraisonner tout vaisseau qui tenterai de passer par là. Etant commandant, Azaki savait aussi qu’il faisait partit d’une opération de bien plus grande envergure, l’opération LandMaster. Azaki étudia attentivement les cartes du secteur, la ceinture de débris non loin ne jouait pas en leur faveur, car elle pourrai permettre a un petit groupe de mobile suit de passer et prendre la flotte a revers, causant de sérieux dommages avant que celle-ci ne puisse réagir, de plus… un vaisseau cacher là dedans serait bien plus difficile à trouver.

Azaki tenta alors quelque chose, il ouvrit un communication vers le vaisseau du Commodore.


Commodore Alex Rows, ici Azaki Hitsume, Commandant de l’Intrépide, je me permet de vous déranger pour vous faire part d’une de mes observations. J’ai vu que vous aviez déployer quelques mobiles suits, mais ne serait il pas plus judicieux d’en déployer un peu plus et d’organiser des tours de gardes, ainsi nous aurions plus de pilotes prêt immédiatement au combat afin de minimiser leur temps d’arriver et sûrement les pertes. Car je sais d’expérience qu’une bataille peut se gagner dans les 5 premières minutes… Je n’ai aussi pus m’empêché de remarquer la ceinture de débris non loin, ne pensez vous pas qu’elle peut être source de menaces ? Hitsume, terminé.

Azaki attendit une réponse, en espérant être pris en considérations, même s’il ne se faisait pas trop de soucis de ce côté-ci…

Azaki est un vétéran âgé de 35 ans, il a servit plusieurs années comme pilote de mobile armor et mobile suit à bord d’un vaisseau de class Agamemnon avant de monté en grade au fil des batailles et de devenir lui même Commandant, ce qu’il avait toujours voulut être.

De ce fait, il était confiant en ces capacités et savais qu’il serait sûrement écouté…

_________________
Pour certains, le combat est une question de survie, pour moi, c'est un art de vivre.

M'Yen, garrant du non grobillisme :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/viewtopic.forum?t=35
Miriallia
La petite fée de l'Archangel
avatar

Féminin Nombre de messages : 2057
Date d'inscription : 20/12/2005

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp: Orb
Compétences: pilote de SkyGrasper, soldat 2me classe, soutien moral

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Sam 10 Mar 2007 - 20:15

Mûdo Shihodo était une jeune femme qui portait avec fierté ses galons de commandant. Grande, élancée, et comme presque tous les membres de ZAFT, Coordinatrice, elle avait parcouru un chemin loyal et avait le mérite de pouvoir dire que son grade était dû à ses compétences, et non comme la plupart des femmes de l’armée, à des passes dans les coins sombres. S’étant déjà fait repérer dans les tests de sélection par sa terrible maîtrise d’elle-même, Shihodo avait commencé en pilote d’élite, dans un escadron entraîné par Le Creuset en personne. La personnalité de celui qui était alors commandant l’avait tellement frappée qu’elle s’était juré qu’un jour elle porterait à son tour le costume blanc de ZAFT, et que les gants nacrés seraient le symbole de sa réussite. C’était simple, sans s’en rendre compte, le commandant lui avait inspiré une véritable volonté de survivre à tout ce qu’on lui infligerait. Ainsi, en revenant de missions périlleuses, envers et contre tout, étudiant sans relâche, elle avait atteint son rêve. Mais, ironie du sort, elle n’avait jamais revu son mentor. Cependant, le jour de sa promotion, elle avait reçu une rose blanche de félicitations de sa part. Cela lui avait amplement suffit.
Shihodo était assise dans le siège de commandement qui lui était réservé à bord du
Xénoriane, un vaisseau mère de classe Lorassia. Elle avait laissé vagabonder ses pensées, et avait repensé à son parcours dans les strates de l’armée. Cela ne lui arrivait pas souvent, aussi sourit-elle à l’évocation de ces drôles de souvenirs. Mais elle avait plus important à faire. Elle ignorait dans quelle mesure est-ce que les Forces Fédérales Terriennes n’avaient pas été mise au courant de leur tentative de descente sur la base de New Edward. Elle savait parfaitement que la cinquième flotte imposait un blocus, et trouvait stupide de la part des Terriens de ne pas s’être attendu à un revirement de ZAFT. Pourtant, Shihodo détestait les combats inutiles. Convaincue depuis longtemps qu’une force d’élite était indispensable au moral des troupes et à la réussite d’une bataille, elle avait pris soin d’embarquer avec elle son propre escadron, qui portait d’ailleurs son nom. Composé de vingt-cinq pilotes réputés imbattables, mais dont Shihodo savait sciemment qu’ils possédaient leurs faiblesse comme tout le monde, l’escadron Mûdo était équipé des derniers modèles à la pointe de la technologie des colonies. Des MS au premier abord, faits pour piéger par leur apparence les éventuels opposants. De fait, s’ils en avaient l’apparence, les engins de l’escadron possédaient néanmoins plus de capacités. Malheureusement pour eux, les pilotes adverses s’en rendaient généralement compte bien trop tard…
Shihodo avait une flotte composée de trois croiseurs, de vingt cargos et de trente cuirassés. Mais sa stratégie ne reposait pas sur le nombre. Comme ZAFT le lui avait bien dit, l’opération que les Terriens nommaient Landmaster se déroulerait essentiellement sur terre. La bataille spatiale ne devait pas nuire aux forces massées en Afrique, et le Conseil ne lui avait attribué que peu d’effectifs. Shihodo comptait surtout sur les MS pour percer le blocus. Elle n’aimait pas agir sournoisement, et attaquait de front. Petits, efficaces contre tirs de barrages, mobiles et de ce fait difficiles à viser et à détruire, causant d’irrémédiables dégâts, les MS formaient l’arme idéale pour ce genre de situation. Shihodo devait surtout envoyer son escadron sur Terre. Ils ne participeraient pas à la bataille, sauf si problème extrême. Le but était donc de détourner l’attention du blocus pour faire passer sous couvert l’escadron Mûdo et le plus de troupes possibles.
Shihodo espérait vraiment que le reste des pilotes qu’elle avait emmenés seraient à la hauteur de ses espérances. Elle savait qu’il ne fallait pas sous-estimer les naturels et en avait eu plusieurs fois la preuve éclatante. Elle n’était pas de ces Coordinateurs qui se croient supérieurs de par leur statut et méprisent les naturels. Aussi étrange que cela puisse paraître, Shihodo aspirait à vivre sur Terre et espérait être affectée à la base de Panama. Elle ne pouvait penser sans colère à la beauté de la Terre et aux désastres que faisait la guerre. Alors qu’elle s’était engagée pour tenter de mettre fin au conflit, elle avait fini par réaliser que le conflit serait difficile à apaiser. Pour survivre, elle avait dû mettre de côté son ambition, mais n’avait jamais renoncé à ses idéaux. Tous ceux qui disaient qu’elle envoyait sans état d’âme des hommes se faire tuer au combat n’avaient pas tout à fait tort. Mais ils ne savaient pas tout, car son secret était bien gardé. Ce point était celui sur lequel elle se faisait souvent reprendre. Shihodo était incapable de préférer la réussite d’une opération à l’existence d’un de ses hommes. Voilà pourquoi elle espérait que les pilotes de son escadron, ceux qu’elle avait formé en personne, dont elle avait pansé les plaies, dont elle avait prévu l’équilibre tant alimentaire, social qu’économique, ne se mêleraient pas de la bataille. Jusqu’ici, bien qu’elle sache que cela tenait du miracle, elle n’avait perdu aucun homme de son escadron durant un combat. Elle ne connaissait pas personnellement les pilotes qu’elle allait diriger contre la cinquième flotte et pourrait facilement réfléchir à une stratégie. Les bruits qui couraient sur elle disaient qu’elle était insensible, et c’était vrai, mais la façade s’écroulait devant son point faible : les pilotes de son élite.
Enfin, sa stratégie était de toute façon bien arrêtée. Réputée pour ses sratégies implacables et pour son sang-froid inquiétant, Shihodo avait cette fois-ci opté pour un schéma assez simple. Mais avant de commencer réellement l’attaque, car la flotte de ZAFT qu’elle commandait ne devait pas encore figurer sur les écrans d’alerte de la 5ème flotte, elle se devait de faire quelque chose. Elle le faisait à chaque début de combat, et malgré l’avis de nombreuses personnes, continuait à le faire. Tous ses MS étaient déjà lancés dans l’espace, pour s’élancer à l’assaut des Forces Terriennes. Shihodo voyait encore les schémas qu’elle avait longuement expliqué à ses lieutenants. Normalement, tout devrait bien se passer… Elle dit d’une voix claire :


- Mettez-moi sur la fréquence générale.

Après un geste positif de celui qui était son second, le capitaine Kamira, Shihodo énonça d’une voix neutre et particulièrement claire :

- Commodore Alex Rows, ici le Commandant Mûdo. Ne vous étonnez pas de ce message qui peut vous paraître saugrenu. Il existe simplement pour vous demander de lever le blocus que vous imposez sur l’Afrique. De nombreux morts peuvent être évités, de mon côté comme du vôtre. Dans le cas très probable d’un refus, je me verrai dans l’obligation de vous attaquer. Je vous demande de me répondre dans les 5 secondes qui viennent. Passé ce délai, j’ouvrirai le feu.

On avait souvent dit à Shihodo que ce rituel de début de combat était profondément stupide. D’autres appréciaient et trouvaient que son cran ne leur déplaisait pas… Shihodo faisait cela essentiellement pour éviter les malentendus. Elle savait combien la non-compréhension était dangereuse et détestait les situations ambigües. Elle ne voulait pas déclencher une nouvelle guerre sur une simple méprise. Alors, que lui coûtait un simple dialogue de vérification ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/fiches-validees-f7/miriallia-t
M'Yen
Commandant de l'Angel
avatar

Masculin Nombre de messages : 3378
Age : 31
Date d'inscription : 17/01/2006

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: Arcadia
Compétences: Pilote, Commandant, Camaraderie

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Lun 12 Mar 2007 - 22:26

Alors qu’Azaki attendait une réponse du Commodore, ce fut un message d’un commandant de Zaft qu’il reçut. Le commandant Mûdo, et s’il s’agissait bien du commandant Mûdo dont il avait entendu parler… Shihodo Mûdo… De ce qu’il en avait entendu parler elle devait être une femme froide et impitoyable. Mais ce message semblais vouloir tendre à prouver le contraire. Azaki passa immédiatement son vaisseau en alerte rouge sans attendre une réponse du Commodore et ordonna le déploiement de toutes ces unités. Azaki était en train de se dire que cette bataille, si elle avait lieu, serai une bataille qui resterai dans les anales. Aussi bien pour les pertes en vie humaines en matériel que par le niveau de ceux qui y participeraient. Azaki avait entendu dire que jamais Shihode Mûdo n’avait perdu d’homme de son équipe et qu’elle avait toujours réussi ces différentes missions. Parcours militaire exemplaire digne de respect, même s’il s’agissait de l’ennemi. Azaki savait que tout ce jouerai dans les 5 prochaines secondes.

_________________
Pour certains, le combat est une question de survie, pour moi, c'est un art de vivre.

M'Yen, garrant du non grobillisme :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/viewtopic.forum?t=35
Edward Lightner
Constructeur de gundam
avatar

Masculin Nombre de messages : 479
Age : 29
Date d'inscription : 04/05/2006

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Eurasie
Compétences: Diplomatie, pilotage, commandement

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Jeu 15 Mar 2007 - 16:20

Après cinq heures d'inactivités totale, la situation était des plus tendus. L'officier en charge des transmissions avait tous juste eu le temps de transmettre le message du Commandant de l'Intrépide qu'un nouveau message, émanant de ZAFT, était arrivé. Message pour le moins agressif...Rows ne perdit pas de temps, activant sa console de communication personnel il ordonna aux quatres destroyers de classe Interceptor positioner en avant de la flotte de se placer sur sa droite bien en avant. De même il rappela les Mobils Armor de reconnaissances. Inutile d'offrir aux pilotes de ZAFT des cibles pour le tir aux pigeons...
Puis il contacta le Commandant de l'Intrépide:


-"Commandant Hitsume amenez l'Intrépide rejoindre les quatre destroyers! Placez vous sur la droite de la flotte bien en avant! Je veux que vous lanciez vos Mobils Armor avec des missilles stratégiques mais que vous les mainteniez sur tribord en gardant la flotte ennemie sur babord avant afin de couvrir vos chasseurs. Le mieux est que votre grouppe présente un angle de 45° avec la flotte ennemie. Une fois à portez de tir lachez les mobile armors sur les croiseurs de combats ennemis, je veux qu'ils tirent leur missilles au plus près! Gardez vos MS avec vous mais n'hésitez pas à les lancer dans le dos de tous ennemis attaquant le gros de la flotte!"

Alex plaça ansuite le gros de la flotte en formation de combat.
Il positionna six Cuirassée Spatiaux sur chaque flanc en formant un triangle aux branches écartées dont la pointe, formé par le Claim Solaïs, était tourné à l'opposé de la flotte ennemie. Les vingt destroyers restant furent placé à l'intérieur pour ne pas gèner les lignes de tirs des cuirassées.
Ainsi placé la flotte formait un gigantesque entonoir vide en son centre, lui permettant de couvrir un maximum d'espace. Rows garda ses Mobils Armors dans les soutes afin de ne les lancés qu'une fois l'ennemie en contact. Seul ses douze Gat01 décollèrent et se placèrent sur les flancs du Claim Solaïs.


-"Passerrelle opération en avant toute! Droit sur le navire amiral ennemie! Ouvrez le feux sitot à porter!

Les imposants croiseurs de la 5° flotte se mirent en branle et se dirigèrent lentement vers la flotte ennemie...

_________________
Les humains sont incapables de s'entendre. Il faut imposer l'ordre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miriallia
La petite fée de l'Archangel
avatar

Féminin Nombre de messages : 2057
Date d'inscription : 20/12/2005

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp: Orb
Compétences: pilote de SkyGrasper, soldat 2me classe, soutien moral

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Sam 14 Avr 2007 - 17:20

[HRP] Excusez-moi pour ce long temps de réponse, je n'avais pas assez de temps pour répondre à mon aise et je n'aime pas répondre 3 lignes... Encore désolée [/HRP]

Une seconde après la fin de son ultimatum, le capitaine Kamira ordonna :

- Armez les tirs de barrages, ils ne répondent pas et sont passés en alerte rouge ! Ils déploient leurs unités, dont quatre destroyers de classe Interceptor en notre direction.

Shihodo, un sourire froid sur ses lèvres minces, coupa son second :

- Je vous connaissais moins pressé, Takumi… 4…5… Allez-y, FEU !

Les canons, déjà pointés dans la bonne direction grâce au repérage discret des MS éclaireurs, visèrent la flotte ennemie et crachèrent leur feu. Les quelques Mobiles Armors qui avaient le malheur d’être loin de leur vaisseau-mère furent balayés par la puissance de feu du classe Lorassia et ceux qui y échappèrent furent rattrapés par les MS que Shihodo avait dispersés dans l’espace et froidement éliminés. La bataille commençait un peu sauvagement, mais Shihodo se disait que si ses adversaires se laissaient impressionner par un début de combat difficile, c’était que les Forces Fédérales Terriennes étaient tombées bien bas. Son regard quitta le tableau de bord et se posa sur le visage du capitaine Kamira, qui la regardait droit dans les yeux.

- Irrécupérable, dit-il d’un ton amusé.

- Merci, je sais, sourit modestement Shihodo.

Shihodo vit les MS évoluer, par écrans interposés, près de la flotte ennemie. La bataille se présentait plutôt bien, enfin pas trop mal. Pour le moment, elle tâtait ses adversaires. Si une réaction tardait trop, elle mettrait vite fin aux hostilités. Les dégâts causés par les petits MS rapides, habitués aux attaques éclairs, étaient irrémédiables et précis. Que l’ennemi se débrouille avec ses tares de matériel lourd ! D’une voix ferme, Shihodo demanda :

- Où est la liste de tous les officiers en poste dans la cinquième flotte ?

Le capitaine Kamura la lui apporta et Shihodo la parcourut rapidement du regard. Elle n’avait pas le temps de tout retenir, mais elle se familiarisait avec les noms des vaisseaux, leurs classes et leurs dirigeants. Parfois, c’était cette association qui lui avait permis de deviner la tactique à laquelle son adversaire ferait appel. Mais la liste que lui avait apportée son second ne lui disait pas grand chose. Elle connaissait de nom presque tous ceux qui y étaient cités, mais rien de précis ne lui venait à l’esprit. Une étincelle d’amusement passa dans son regard bleu glace. On verrait bien…

- Commandant ! Des mouvements dans la flotte ennemie ! Ils se regroupent en formation de combat. Les cuirassés gardent les flancs de leur position, et les destroyers sont concentrés en leur centre. Malgré les attaques de nos Ms, ils n’ont fait décoller que douze Gat01. Que faisons-nous ?

- Que les MS déjà dans l’espace continuent sur leur lancée et provoquent le plus de dégât possible, sur les destroyers en priorité. Nous ne bougeons pas et les laissons venir à nous. Que la première partie de l’escadron Mudô se prépare à son entrée en atmosphère terrestre, ils partiront sitôt que la flotte ennemie sera assez près pour les laisser filer sans y prêter attention.

D’aucuns auraient pensé que déjà, Shihodo sacrifiait sans pitié les MS qui avaient le malheur d’être dans l’espace, mais qu’importe ce que pensent les autres ? Le commandant savait que c’était une question de point de vue. Et si elle devait continuellement s’inquiéter de tous ceux qui mourraient durant les batailles qu’elle livrait, alors les détracteurs des officiers féminins auraient raison : elles faisaient preuve de sentimentalisme. Shihodo accordait de la valeur à la vie humaine, mais elle n’oubliait pas qu’elle portait l’uniforme, et que cela la liait à des obligations précises et déterminées. Que ceux qui n’étaient pas satisfaits ne livrent pas bataille à ses côtés ! Evidemment, il ne fallait pas lui parler de son escadron…
Shihodo vérifia que ses vaisseaux étaient dans la bonne position et attendit. Sa flotte reprenait le schéma d’un vieux stratège de l’Antiquité de l’ancienne ère, mais qui avait fonctionné tant de fois qu’elle se l’était approprié. Quatorze de ses cuirassés couvraient les flancs de ses cargos disposés en demi-cercle. Le reste des troupes était massé à l’arrière, derrière cette étrange armada. Rares étaient ceux qui avaient réussi à comprendre l’utilité d’une telle démarche, mais Shihodo savait utiliser les potentialités de sa technique (encore heureux !).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/fiches-validees-f7/miriallia-t
Seed
Astray
avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 32
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Dim 15 Avr 2007 - 14:32

Seed se trouvait dans l'espace quand les tirs des différents vaisseaux et Ms commencèrent la bataille qui s'annoncait difficile pour les deux camps. Mais Seed savait que lui, il ne flancherait pas face à ZAFT même s'il devait en mourir, il continuerai de se battre en tuant le plus possible de ZAFT. Seed accéléra son MS, il prit son canon à impulsion qui était accroché sur son bras droit l'activa. Une grosse traînée de lumière rouge qui venait de quelques kilomètres au nord est de l'intrépide j'usqu'au MS des ZAFT .


Dernière édition par le Mar 17 Avr 2007 - 18:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Lightner
Constructeur de gundam
avatar

Masculin Nombre de messages : 479
Age : 29
Date d'inscription : 04/05/2006

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Eurasie
Compétences: Diplomatie, pilotage, commandement

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Lun 23 Avr 2007 - 17:21

Une main repliée soutenant son menton, Rows attendait calmement les résultats de l'assaut des Mobiles Armors. Aucune nouvelle ne lui étaient parvenus du Commandant Hitsume mais cela ne signifiait rien. Il pouvait très bien avoir trop d'élément à gérer pour s'offrir le luxe d'une communication. En plein combat il était difficile, mais primordiale, de communiquer avec ses alliés.
Rows fut tiré de ses rêveries par une déflagration aveuglante, bien que lointaine. Un flashe de lumière horizontale était apparus dans l'espace, sur la droite de son siège.


"-Origine et identification du flashe?"

Le silence s'installa quelques instants sur la passerelle avant qu'un opérateur ne se tourne vers lui pour lui répondre:

-"Déflagration spatiale Commodore, distance dix kilomètres sur tribord. Origine...tir de barrage de la flotte ennemie." La voie de l'opérateur se fit soudain moins ferme. "Il s'emblerait que la cible est été notre première vague de Mobiles Armors..."
-Quelles pertes?
-Dix sept des vingts quatres appareils ont été anéantis, les survivants sont aux prises avec des Mobiles Suits de ZAFT
-Aucuns n'est passé?
-Non monsieur pas un seul. Mais les missiles ont pus être tirés. Une bonne partie à été stoppé par le tir de barrage, mais trois à quatres d'entre eux ont atteints leurs objectifs. Impossible d'évalué les dommages encochés à l'ennemi.
-Envoyez immédiatement ce message au commandant Hitsume: Ouvrez le feu sur les MS ennemis, attaquez la flotte ennelie dans la foulée!

Mais la bataille se propageait très vite. De nombreux MS de ZAFT arrivaient à présent droit sur le gros de la flotte.

"-Intensifiez le feu des postes avancés je veux que nul ne passe!"

Deux MS passèrent en tombe devant la baie vitrée. L'un deux tira sur l'un des patrouilleurs, mais le second fut abatue par le tir d'un des Gat01 du croiseur. Le reste de la flotte riposta de son mieux, détruisant encore un MS ennemi et en endomageant un autre.
Les batterie lourde des croiseurs commencèrent à pilonner la flotte ennemie à un rythme croissant...

_________________
Les humains sont incapables de s'entendre. Il faut imposer l'ordre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M'Yen
Commandant de l'Angel
avatar

Masculin Nombre de messages : 3378
Age : 31
Date d'inscription : 17/01/2006

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: Arcadia
Compétences: Pilote, Commandant, Camaraderie

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Mar 24 Avr 2007 - 20:59

Azaki avait executé le premier ordre du Commodore, une fois le groupe de tête rejoins, il avait fais décollé ces MA, gardant en réserve ces MS. Mais a peine ces MA décollé qu'un tir de barrage fit réponse au lancement des MS de la flotte, les premiers tirs furent meurtriers... Les dégât observé étaient heureusement assez faibles compte tenue de la puissance des tirs subit. L'intrépide n'avait que des dégât léger sur la coque externe, et un des Intercepteurs avait quand à lui quelques soucis avec certains de ces systèmes, mais rien de critique qui pouvait requérir un retrait temporaire du combat. Azaki observa rapidement la configuration de la flotte adverse. Cette stratégie... elle ne lui disait rien de bon, les 4 interceptor et l'Intrepide faisais face à quelques MS de ZAFT, mais les tir de barrages des 5 vaisseau suffisaient à les tenirs à distances pour le moment, les MA d'Azaki foncèrent sur un des flancs de l'étrange configuration de la flotte de ZAFT, leurs ordre était clair... contourné l'ennemi et attaquer le gros de la flotte dans son angle mort. Entretemps, l'Intrépide reçu une communication du vaisseau du Commodore, leurs ordres avait changer... les 5 vaisseau devait charger les MS ennemis. Azaki fut sortit immédiatement de ses pensées par cet ordre.

Charger les MS... pourquoi pas, cela détournera peut être l'attention de nos MA, et nous pourrons peut être sauver quelques MS...


Ostun ! interpela Azaki. Envoyer les données suivantes au Commodore, et demander aux 4 Destroyers de nous suivre, nous prendrons la formation T-5 avec pour destination le flanc opposé de la flotte de ZAFTen passant par les MS, leurs cargos bloquent la plupart de leurs ligne de tirs... nous ne devrions pas en essyuer enormément, mais faites de même attention.
L'intrépide pris la têtede la formation, ou plutôt la queue, car il s'agissait d'une tenaille à 4 branches former par chacun des destroyer, le tout en formation serré pour évité de se retrouvé dans les lignes de tirs des vaisseaux de ZAFT. La formation progressait a vive allure et peut de MS de ZAFT dans la zone de passage ne pourrait en réchapper. Les 5 vaisseaux commencèrent à faire feux de toutes leurs pièces sur les MS ennemi, les mettant en facheuse posture, car déjà au prise avec les quelques survivants de la première vague.

_________________
Pour certains, le combat est une question de survie, pour moi, c'est un art de vivre.

M'Yen, garrant du non grobillisme :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/viewtopic.forum?t=35
Mwu LaFraga
Buster
avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 02/01/2007

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Lun 7 Mai 2007 - 12:05

A bord du Stike, j'arriver sur les lieux!

"Et bien, c'est un champ de bataille ici! Va savoir qui sont les bon & les mauvais dans tout ça! Les forces de ZATF sont là si ça tombe, Le Creuset est là lui aussi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xdeclamprpg.aceboard.fr/
Edward Lightner
Constructeur de gundam
avatar

Masculin Nombre de messages : 479
Age : 29
Date d'inscription : 04/05/2006

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Eurasie
Compétences: Diplomatie, pilotage, commandement

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Ven 11 Mai 2007 - 11:05

Les rapports pleuvaient de toute part...
Rows reçu la confirmation que le grouppe de l'Intrépide s'attaquait aux MS de ZAFT, après avoir subit des dégats négligeables. Tous les Mobiles Armors de la première vague avaient étés abattus. Il reçu subitement un message crypté du commandant Azaki. Après en avoir pris connaissance, Rows décida de donner une sitation au commandant après la bataille pour iniative au combat.
Toutefois, il préférait modifier légèrement son idée...

Un officier s'exclama soudain:


"-Mais d'où ils sorte ceux là??? Monsieur nous avons un MS non identifié sur nos écrans qui attaquent les vaisseaux de ZAFT. Impossible de l'identifier, il se trouve dans une zone de tirs intenses qui perturbent nos scanners à cette distance. De plus le X-105 Strike se trouve à quelques kilomètres sur notre droite à l'arrière de la formation de l'Intrépide."

Rows réagit au car de tour:

"-Envoyez ce message au commandant LaFraga:***Heureux de vous voir commandant, ici le Commodore Alex Rows de la 5° flotte. Pouvez vous nous prétez main forte? Nous engageons le combat face à des forces de débarquement de ZAFT*** Demandez au MS non identifiez de s'identifier! Vite!"


Rows décida de mettre le plan inspiré du commandant de l'Intrépide à execution...
Rapidement, il ordonna aux destroyers, rapide et agiles, de se placer en dessous de la flotte ennemis et d'ouvrir le feu. Pendant ce temps, ses cuirassés commencèrent à s'approcher dangereusement des croiseurs ennemis. Leurs tirants deçu de toute la puissance de leur tourelles...

_________________
Les humains sont incapables de s'entendre. Il faut imposer l'ordre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mwu LaFraga
Buster
avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 02/01/2007

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Ven 18 Mai 2007 - 0:01

-"Bonjour Commodore Rows, comme vous le voyez, je suis venu voir ce qu'il se passait par ici ordre de mes supérieurs ! Apparemment les forces de ZAFT sont ici et leur commandant aussi on dirait !"

Alors que j'étais en ligne avec le Commodore, j'évitai une attaque qui venait de derrière.

-"Bon, je crois que nous allons devoir remettre notre petite conversation à plus tard Commodore"

J'armai le Strike de mon Fusil à rayon laser et endommageai le blindage du MS ennemis, je finis le travail équipé de mon Sabre-laser et essayai de trouver Le Creuset.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xdeclamprpg.aceboard.fr/
Miriallia
La petite fée de l'Archangel
avatar

Féminin Nombre de messages : 2057
Date d'inscription : 20/12/2005

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp: Orb
Compétences: pilote de SkyGrasper, soldat 2me classe, soutien moral

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Dim 20 Mai 2007 - 16:22

[HRP] Je rappelle que le minimum demandé pour les rp est de huit lignes [/HRP]

Shihodo était assise au milieu du CIC (Combat Information Center), sur le siège rotatif qui était dévolu au Commandant. Autour d’elle fusaient les rapports sur les déplacements ennemis et les attaques qu’elle envoyait aux Forces Fédérales Terriennes. Calme et déterminée, elle répondait et menait son plan sans faire avancer sa flotte d’un centimètre. Elle attendait que ses adversaires avancent vers elle. Ils devaient le faire, en bloc, sans se séparer, sinon elle devrait adapter sa stratégie de base. Mais Shihodo était confiante. Soudain, une voix du CIC attira son attention :

- Commandant ! Un MS non-identifié vient de tirer une déflagration dans notre direction. Origine : canon à impulsion d’un Mobile Suit. Localisation : Ouest de la flotte ennemie. Cible : nos MS, mais également le Xénoriane, en prolongation.
- Manoeuvre d’évitement. Inclinez le Xénoriane de 43° dans le sens anti-horlogique. Exécution, maintenant.

La lourde masse du Xénoriane évita gracieusement le tir ennemi, puis reprit sans tarder sa place initiale. Il fallait à tout prix conserver la formation, du moins jusqu’à l’impact entre les deux flottes.
Le capitane Kamura laissa entendre un rire suffisant.


- Faites-nous partager votre hilarité, Takumi, demanda Shihodo d’un ton un peu raide.
- Les Forces Fédérales Terriennes ne sont pas un modèle d’organisation minutieuse. Ce MS qui vient de viser nos appareils et qui a failli nous atteindre n’a pas l’air d’appartenir à la flotte adverse. Il suffit de regarder ses déplacements pour réaliser qu’il n’y a aucune coordination entre ses actions et celles du reste de la flotte. À ce rythme, il risque bien d’occasionner des dégâts dans les deux camps…

Shihodo ne se permit même pas un sourire, et répondit fermement :

- Espérons qu’il ne se révèle pas gênant au mauvais moment. Si les Forces Fédérales Terriennes n’arrivent pas à le gérer, c’est leur problème.

Sans transition, Shihodo s’adressa à un membre du CIC :

- Où en sont les tirs de barrage ? Constituent-ils un bouclier efficace ? Et les dégâts, dans les deux camps ?
- Ils n’ont pas vraiment riposté avec l’artillerie lourde, et les tirs qui étaient censés nous protéger ont tout de même franchi leurs défenses pour leur causer des dégâts ponctuels, mais non irréversibles. Pour nous, les dégâts sont difficiles à estimer, vu leur superficialité.

Shihodo laissa un temps.

- Etrange…

Comme pour répondre à ce que venait de dire le soldat, la riposte ennemie commença. Les Mobiles Armor que la première vague de MS n’avait pas descendu s’étaient rassemblés et menaient une répartie accentuée. De nombreux missiles furent tirés par le gros de la flotte, arrêtés en général par les tirs de barrage. Mais comme toujours, il se trouva quelques tirs pour passer tout de même et occasionner des dégâts chez ZAFT.
Entretemps, les MS que Shihodo avait envoyé s’étaient débarrassés des Mobiles Armor et arrivaient droit sur le gros de la flotte ennemie. Shihodo était étonnée par la distance qu’ils avaient réussi à parcourir. C’était incroyable, d’arriver aussi près des vaisseaux-mère en si peu de temps ! Mais c’était pour mieux se faire massacrer. Les vaisseaux crachèrent un feu intensif et la plupart des MS de ZAFT y laissèrent leur peau. Comprenant que leur action était condamné, quelques MS finirent par accomplir ce que le désespoir leur dictait : ils s’écrasèrent sur les postes de commandement des vaisseaux pour le couper du reste de la flotte et détruire toute chance de continuation dans la bataille.
Shihodo regarda leur sacrifice avec respect, mais un respect emprunt de colère. Elle ne comptait plus le nombre de fois où elle avait répété inlassablement à ses pilotes qu’elle leur interdisait de s’immoler de la sorte. Quand il y a de la vie, il y a toujours de l’espoir. C’était une des vérités de Shihodo.


- Commandant, les vaisseaux ennemis triplent la cadence de leurs tirs !
- Suivez-les dans leur effort. Accentuez les tirs de barrages, et commencez les tirs de portée longue. Lieutenant Sikaragi, occupez-vous en pour le Xénoriane.
- Commandant, des MA cherchent à contourner la flotte.
- Ils ne doivent pas y parvenir. Élargissez la configuration et concentrez les tirs de la partie tribord de la flotte sur eux. Ils ne doivent pas passer, sous aucun prétexte.

Shihodo regarda d’un air froid les MA se frotter aux explosions surpuissantes de l’armement de ZAFT. Le canon à particules avait un effet particulièrement néfaste sur les ennemis…

- Les MS ne répondent plus, Commandant.
- Attendez avant d’en envoyer une seconde vague. Je veux d’abord que les MA qui tentent de contourner la flotte soient détruits.
- Commandant ! Quatre destroyers et l’Intrépide sortent de la flotte et se dirigent vers nous.
- Où en sont les MA ?
- En cours de destruction, mais il en reste.
- Il ne faut pas les laisser se séparer.

Shihodo n’hésita qu’un bref instant.

- Très bien, ordonnez à l’ensemble de la flotte d’avancer en formation serrée, rapidement, avant que l’écart entre la flotte ennemie et le petit détachement ne soit trop grand. Que la première partie de l’escadron Mûdo ne bouge pas, je retarde son entrée en atmosphère.
- Vous n’allez pas utiliser les autres escadrons qui…
- Nous verrons, capitaine Kamura, nous verrons. Il est trop tôt pour user de ce procédé, et pour tout avouer j’espère ne pas devoir y avoir recours.

Le ton était sec et n’admettait aucune réplique. Takumi ravala sa remarque.

- Commandant ! Le GAT-X01 Strike arrive sur les lieux !
- Le GA… Tiens donc. Ce cher Mwu LaFraga nous rend une petite visite. Alors soit les Forces Fédérales meurent de peur à ce point qu’elles nous envoient leur élite, soit leur organisation est encore pire que celle que vous pointiez en début de combat, Takumi.

Mais Shihodo sentait une étrange sensation la prendre au ventre. Voilà bien longtemps qu’elle n’était plus sortie avec son MS et le feu du combat la démangeait maintenant qu’elle voyait l’intéressant personnage qui venait d’arriver. Qui ne connaissait le nom du faucon d’Endymion ? L’ennemi juré de son mentor, Rawl Le Creuset. Elle savait que si elle venait à bout de l’homme qui venait d’apparaître sur le champ de bataille, son statut auprès du commandant (et même auprès de ZAFT, où elle était assurée de monter en grade) atteindrait un degré supérieur. D’un autre côté, savoir que même celui qu’elle considérait comme le meilleur pilote de ZAFT n’avait pu soumettre LaFraga lui procurait une impression d’anxiété. Si elle s’était écoutée, Shihodo se serait lancée dans l’espace pour voir ce que valait Mwu LaFraga. Mais elle était Commandant, un statut trop longtemps désiré pour être maintenant refoulé. Elle resta là, à regarder évoluer le Strike. Cela changeait la donne. Malgré le fait qu’il arrive en plein combat, Luminara ne doutait pas de ses capacités à s’adapter et à rentrer dans un plan conçu sans lui.

- Concentrez-vous sur le point d’impact avec le détachement envoyé par le Commodore et modifiez notre disposition en fonction de l’évolution de leur formation. Nous continuons à avancer, préparez-vous à appliquer le plan A. Ce point d’impact servira de point base, entendu ? Application.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/fiches-validees-f7/miriallia-t
Edward Lightner
Constructeur de gundam
avatar

Masculin Nombre de messages : 479
Age : 29
Date d'inscription : 04/05/2006

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Eurasie
Compétences: Diplomatie, pilotage, commandement

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Jeu 24 Mai 2007 - 15:05

Assis sur son siège, Rows attendait patiament que la flotte aie prit la nouvelle formation. Sur les écrans de contrôle, on pouvait suivre les évolutions du commandant LaFraga. La nouvelle de son arrivée inopiné sur les lieux de l'affrontement avait fait en très peux de temps le tour de la flotte. Un peux partous, les équipages se donnaient des tapes amicales dans le dos et espéraient en la victoire.

Il ne fallut pas longtemps au commandant pour se retrouver au centre d'une zone dépourvue d'ennemie. Apparament il cherchait quelques chose ou quelqu'un. C'était assez ennuyeux. Si Mwu LaFraga suivait sa propre voix, cela signifiait qu'il ne suivrait pas forcément les directives de Rows...

Tout autour de son vaisseau amiral, les combats diminuaient en intensités. La plupart des MS ennemi étaient détruits, seul une poigné d'irreductibles résistaient encore et toujours. Les dégats subies par la flotte étaient minimes, lorsque soudain les quatres derniers MS se ruèrent droits sur quatres de ses cuirassés...
Rows bondit de son fauteuil:


-"Alertez les vaisseaux! MS en approche directe!"


Mais il était trop tard...Un premier MS percuta de plein fouet la cabine d'un cuirrasé, tandis que deux autres percutaient le suivant mais sans parvenir à atteindre la cabine. Le dernier manqua de quelques mètres sa cible et fut abatus par le tir du cuirassé.


-"Le Poing d’Acier est touché! En retrait. Le Nordkia a subit d'important dégats au niveau de son système de propulsion!
-Faites les maintenirs la formation! Qu'un MA se pose sur le Poing d’Acier et informe son équipage. Peuvent ils poursuivre le combat?
-A condition d'activer la passerelle secondaire. Mais cela prendra du temps...
-Très bien, faites au plus vite."

Le Claim Solaïs se retrouva soudain lui aussi dans une zone vide de tous ennemi, alors que les destroyer avaient atteint leur nouvelle position.
Le gros de la flotte était à présent à porté de tir, ainsi que les destroyer situés en dessous de l'ennemi.


"-A toute les stations feux à volonté!"

Toutes les pièces de la flotte firent feux, a l'exception du Poing d’Acier. Les tirs des cuirassée étaient stoppé par le tir de barrage ennemi, mais les canons laser passaient tous de même. En dessous, les destroyers faisaient de même, largant leurs missiles sur le ventre des croiseurs ennemis tandis que leurs canons percutaient les coques sans oppositions.


"-Nous accusons réceptions. Nombreux points d'impacts signalé sur la flote ennemie."

_________________
Les humains sont incapables de s'entendre. Il faut imposer l'ordre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M'Yen
Commandant de l'Angel
avatar

Masculin Nombre de messages : 3378
Age : 31
Date d'inscription : 17/01/2006

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: Arcadia
Compétences: Pilote, Commandant, Camaraderie

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Dim 17 Juin 2007 - 17:01

Comme prévue, le gros de la flotte s’était divisé en deux parties, et le petit groupe de l’intrépide fonçait à travers les tirs ennemis. Tout a coup le vaisseau se mis à trembler, secouer comme s’il se trouvait au milieu d’une tempête.

Commandant! Nombreux point d’impacts à signaler sur les 5 vaisseaux !!

L’intrépide et les quatre croiseurs étaient pris dans les feux ennemis, un feu peu nourrit si on comparait avec ce qui arrivait sur le reste de la flotte. Azaki demanda aussitôt un rapport sur les dégât reçut. L’intrépide n’avait reçu que des dégât superficiel, comme le reste du groupe mais un des croiseurs avait subit des dégâts un peu plus importants.

Le croiseurs numéro trois à perdu un réacteur il ne peut pas tenir la formation, sa situation devient critique, s’il continue à cette cadence il risque une brèche dans la coque principale.

Qu’il quitte la formation, qu’il se retire à l’arrière de la flotte. On passe en formation serré, virez à tribord de 60° continuer en parallèle avec la formation ennemi feu de toutes les pièces sur les cargos, continuer sur le flan nous devons contourner ce barrage.


Le petit groupe se sépara d’un de ces éléments qui quittait le champ de bataille mais non sans continuer à déverser ces tirs sur l’adversaire afin de couvrir sa fuite. L’intrépide arrivait sur le flan tribord de la flotte de ZAFT, alors que le reste de l’opération débutait. La flotte de ZAFT allait subir de lourds dégâts.

_________________
Pour certains, le combat est une question de survie, pour moi, c'est un art de vivre.

M'Yen, garrant du non grobillisme :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/viewtopic.forum?t=35
Miriallia
La petite fée de l'Archangel
avatar

Féminin Nombre de messages : 2057
Date d'inscription : 20/12/2005

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp: Orb
Compétences: pilote de SkyGrasper, soldat 2me classe, soutien moral

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Ven 17 Aoû 2007 - 22:25

Shihodo ne se laissa pas impressionner par les réactions du côté adverse. Continuant tranquillement d'augmenter elle aussi ses puissances de tir, elle ne se préoccupait que de l'élément principal de sa mission : faire percer à l'escadron Mûdo l'atmosphère terrestre. Le problème étant que...

- Commandant ! Le petit groupe qui s'était séparé de la flotte ennemie passe en formation serrée et tente de nous contourner.
- Il ne doit pas y parvenir. Faites pivoter l'ensemble de la flotte, de sorte à les garder en permanence à l'épicentre de la demi-parabole que nous formons. Dans tous les cas, une poignée de vaisseaux au milieu de nous sera vite éliminée.
- Bien, Commandant. Mais ils avancent trop vite. Ils vont...
- Je comprends. Dans ce cas, il faut lancer la manoeuvre. Que le Xénoriane avance jusqu'à se positionner en face du groupe ennemi, et que l'ensemble de la formation nous suive en gardant la position. Nous tournerons juste un peu après les avoir submergés.
- Il y a toujours ce groupe de destroyers en dessous de nous. Quelles sont les instructions ?
- Quels sont les dégâts ?
- Enormes. Nous avons perdu un pourcentage non négligeable de cuirassés. Exactement, cinq.
- Cinq ? Comment se fait-il que ce groupuscule ne soit pas encore hors d'état de nuire ?
- Les cuirassés n'ont pas rompu la formation, Commandant.
- Très bien. Faites venir autant de cuirassés qu'il le faudra de l'arrière de la formation, qu'ils se placent à leur niveau, face à eux, et se débrouillent pour nous en débarrasser !


Shihodo s’approcha de la vitre qui surplombait la zone de combat. Là-bas, au loin, elle distinguait parfaitement les vaisseaux qui avaient osé sortir de leur flotte. Malgré les déflagrations qui emplissaient tout l’espace, elle ne voyait qu’eux. Il était difficile de mettre le doigt sur ce qu’elle ressentait à ce moment précis. De la douleur ? De l’excitation ? De la joie ? De la compassion pour ceux qui vont mourir ? De l’allégresse ? Non, c’était bien plus profond que cela. Une émotion qui la prenait aux tripes, d’ailleurs assez dure à garder sous contrôle. Avec le temps, Shihodo avait appris à compter avec et à se calmer. Mais jamais elle n’avait été exempte de ce sentiment durant ses années de service.

Durant ce temps, le Xénoriane était arrivé à l’endroit prévu par les ordinateurs. L’intensité des éclats et des obus était à présent presque insoutenable. Ils étaient vraiment au centre de la zone de tir. Tout ce que la flotte des Forces Fédérales Terriennes leur envoyait se croisait et s’entremêlait pour toucher sa formation. Le capitaine Takumi Kamura jugea que le moment était propice et demanda :

- Commandant ! La formation que nous tenons nous assure un bon nombre de dégâts. Ai-je votre autorisation pour lancer le plan ?
- Autorisation accordée.

C’est ainsi que commença à servir la formation que Shihodo avait tant tenu à respecter. Mais soudain elle s’arrêta. Elle venait de mettre le doigt sur quelque chose d’important pour elle. Elle ne savait pas quel était ce sentiment qui la taraudait continuellement, mais elle savait une chose : elle était à sa place, au cœur de tous ces combats.

L’immense parabole qu’ils formaient commença soudain à accélérer, à prendre de la vitesse, baissant sa cadence de tir en contrepartie. Les cuirassés qui se tenaient sur les côtés faisaient un rempart de leur corps au reste de la flotte. Mais ce n’était absolument pas leur rôle. C’était ce qu’était censé croire l’opposant. Le demi cercle s’étirait, s’étirait sans cesse. Pourtant, le point de base ne changeait pas, il demeurait face à la flotte ennemie. Le groupe qui s’était avancé en premier, et qui avait voulu prendre la flotte par tribord, s'était retrouvé, sans avoir le temps de réagir au vu de la rapidité de l'action, presque en collision avec l'aile extrême de la formation. Trois cuirassés leur avaient fait face, les obligeant à demeurer en place, tandis que d'autres cuirassés les dépassaient et continuaient imperturbablement le plan, remplaçant ceux qui devaient s'occuper d'eux.

- Nous allons tout de même devoir les utiliser, Takumi. A la prochaine vague de MS qu’ils lanceront, nous l’utiliserons.
- Bien, Commandant.
- Augmentez encore la puissance de tir du Xénoriane. Qu’en est-il du côté des munitions ?
- Il nous reste 60% du capital de départ.
- Parfait.

Pendant que l’ensemble de la flotte ennemie avançait vers le Xénoriane, à la suite du groupe de tête, le demi cercle continuait de s’élargir, jusqu’à englober totalement la flotte ennemie. Alors, d’un coup, le Xénoriane ordonna d’appliquer la seconde partie du plan. Il resta en place pendant que toutes les troupes massées à l’arrière de la formation entraient enfin dans le combat. Après toute cette attente en arrière, les forces de ZAFT avancèrent jusqu’au centre de la formation, à la limite de la collision avec la flotte des Forces Fédérales Terriennes. Les trois croiseurs de Shihodo étaient intacts, ayant attendu tout ce temps à l'arrière avec les autres. S'engageant à leur tour dans la bataille, ils commencèrent par une entrée en matière des plus bruyantes. Le combat battait son plein. Une puissance phénoménale se dégageait de l’ensemble formé par les forces qui s’affrontaient. Quand la confusion fut portée à son comble, Shihodo changea finalement d’avis.

- Non, envoyez-les maintenant. Il y a assez de MS dans l’espace. Vous souvenez-vous de ce que disait Rawl Le Creuset ? Les MS sont l'arme de frappe idéale en cas de litige de ce genre. Envoyez les deux unités. Et d’autres unités, normales.

Des MS aux couleurs de ZAFT sortirent alors des transporteurs. Mais deux des transporteurs ouvrirent leurs sas et lancèrent dans la bataille deux escadrons de MS… aux couleurs et aux identifications des Forces Fédérales Terriennes. Ils avaient exactement le même type de configuration, le même type de maniement, … Une réplique exacte. Le seul défaut était le numéro d’identification, qui appartenait à ZAFT. Mais ZAFT se gardait bien d’entrer en contact avec eux, interdisant ainsi aux forces ennemies de les identifier en définissant tous les utilisateurs de telle ou telle fréquence. Bien entendu, ils ne dialoguaient pas avec les forces terriennes non plus, et apparaissaient clairement sur leurs écrans comme des ennemis, mais la cible était les autres pilotes de MS. Ceux des Forces Fédérales terriennes et tous les vaisseaux qui avaient le malheur de chercher en visuel leurs cibles. Car là, impossible de distinguer le vrai du faux. La contrefaçon était habile.

Shihodo, depuis son vaisseau, savait qu’elle devait à peu près tout lancer en même temps. Elle sourit un bref instant, comme un adieu, puis dit à haute voix :

- C’est au tour de mon escadron. Lancez dans l’espace la première des trois parties, et amenez quelques contrefaçons avec eux, qui les agressent sans les attaquer réellement, de manière à ce que l’Alliance pense que des MS s’en occupent déjà. Que leur entrée en atmosphère se fasse à hauteur du désert.

Takumi la regarda, faillit dire quelque chose, puis se tut et la regarda. Il savait combien elle était anxieuse pour ceux qu’elle avait formé. Et c’est sans surprise qu’il l’entendit ajouter :

- Bonne chance à tous. Pour ZAFT !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/fiches-validees-f7/miriallia-t
Edward Lightner
Constructeur de gundam
avatar

Masculin Nombre de messages : 479
Age : 29
Date d'inscription : 04/05/2006

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Eurasie
Compétences: Diplomatie, pilotage, commandement

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Lun 27 Aoû 2007 - 19:18

Une main calmement posée sur l'accoudoir de son siège de commandement et l'autre parcourant sur son clavier personnel, Alex Rows consultaient les rapports les plus importants arrivants de toute la flotte.
Tache arrassante et fastidieuse en temps normal, elle éprouvait encore d'avantage les nerfs d'un Commandants de Flotte en plein combats.
Et les nouvelles étaient à vous glacer le sang...

L'engagement durait depuis trois heures, un coup d'oeil au chrono avait suffis, dont deux et 55 minutes passer à se tirer dessus à longue portée...Ce qui signifiait que les armes à énergie des deux camps échangeait des tirs presque à bout portant depuis cinq mortelles minutes...
On avait beau avoir le meilleur blindages possibles, un tir directe de laser restait un tir de laser.
C'était ce que le commandant du cuirrassée Nordkia devait se dire lorsqu'un tir de l'un des trois croiseurs ZAFT avait perforé son vaisseau de part en part comme du papier.
Bien que l'équipage devait porter des combinaison de combats, Rows ne doutait pas une seconde de son sort lorsque le croiseur s'était brisé en deux avant d'imploser vingts secondes plus tard...
Les pertes humaines de la Cinquième Flotte s'élevaient déjà à trois milles cinq cent trente quatre hommes et femmes. Et ce n'était que le début...

Se sachant prêt à endurer stoïquement les rapports du Contrôle d'avaries, Alex Rows comprits soudain que la victoire était à portée de sa main.

Abituellement les terriens combattaint ZAT en supérioritée numérique, même légère, mais là ce n'était pas le cas.
La Cinquième Flotte, forte de trente sept vaisseau, était opposée à pas moins de cinquante trois vaisseaus de ZAFT...Toutefois vingt d'entre eux ne tiraient pas et demeuraient collés derrière les deux redoutables Classes Nasca et leur Lorassia (probablement le vaisseau amiral). Il s'agissait probablement de tranporteur destiné à déposer des trouppes sur la planète, qui ne menaçait donc pas directement la Cinquième Flotte. Et les trentes cuirassée, non vinq cinq à présent, étaient certes aptes au combats spatial mais dataient d'avant la guerre...Ils ne représentaient donc pas la plus grande menace.
En plus leur Commandant les avaient dispersés, ce qui faisait à présent le jeu de Rows, bien qu'il se demanda qui il était pour juger celui ou celle qui devait prendre les décisions pour maneuvrer une telle flotte.

En résumée, Alex comptait à présent couler le vaisseau amiral ennemie, ou au moins le mutiler suffisament, et faire s'abatre un ouragant de mort sur les éléments dispersé de l'ennemie. Il comptait bien que si le Commandant ennemie en réchappait, il soit trop occupé pour se reprendre...
Et ses Mobiles Armor si "surclassés" allaient être l'arme de la victoire.
Il en restait 200 sur les 240 de départ, et chacuns d'eux portaient deux missiles. Soit un total de 400 missiles...
Mais Rows serait forcé de les diviser, et donc d'appliquer ce qu'il avait intérieurement critiquer chez son homologue, pour s'assurer que tous le monde serait servis.

Un opérateur annonça un nombre croissant de Mobile Suit ennemie en largage devan eux, et signala qu'un bon nombre ressemblaient à si méprendre à des Strike Dagger. Intrigué, Rows ordonna qu'on les pilonnes et enjoignis à ses douze MS de rester accroché au vaisseau amiral.
Toutefois il dépécha contre eux ses douze Moebius Zéro et envoya un message a LaFraga lui demandant de les épauler.

Ensuite vint le tour des Mobiles Armors...
Obéissant à ses instructions, cent d'entre elles lachèrent leurs deux cents missiles droit sur les trois croiseurs ennemie, tandis que les cent autres se divisaient en deux grouppes largant chacun cent missiles respectivement sur les cuirrasée qui s'opposaient à la formation conduite par l'Intrépide et sur ceux qui tentaient de stopper ses patrouilleurs en dessous avant de se retourner sur les MS ennemie.
On accusa réception de la destruction du cuirrassée Béhémoth ainsi que de quatre destroyer juste avant que les missiles n'atteignent leurs cibles...

Les trois cuirrassée de ZAFT qui bloquaient l'Intrépide reçurent chacun ving à trente missiles avant de n'être plus que des débrits spatiaux.
Ceux qui demeuraient un peux partous dans l'espace eurent plus de chances, et seuls une dizaine finirent désintégrés...
Les trois croiseurs de ZAFT qui reçurent le plus de tirs étaient également plus endurant et à même de les contrer, mais il y avait là 200 missiles répartie sur seulement trois cibles!
Les dégats ne purent être connue car l'espace autour d'eux fut emplis de variations d'énergies pendant trois minutes.
Mais cela n'avait plus beaucoup d'importance.

Droit comme la Justice, Rows se leva et saisi un micro de communication sur le circuit Com global.


-"A tous les vaisseaux rescapée de ZAFT ici le Commodore Alex Rows de la Cinquième Flotte des Forces Fédérales Terriènes. Je connais votre réticence à vous rendre, aussi tous vaisseau qui céssera le feu et se détournera vers les PLANTS ne sera plus inquiéter par nos forces. Vos naufragés seront récupérés et remis en bonne santé à vos force dès que possible. Je ne suis pas un boucher mais la Cinquième Flotte ne bougera pas. Rows terminé."

Les cuirrassé Terriens continuèrent de pilonner toutes les cibles restantes et Rows espérait que Azaki laisserait les transporteurs filés s'ils le faisaient...

_________________
Les humains sont incapables de s'entendre. Il faut imposer l'ordre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miriallia
La petite fée de l'Archangel
avatar

Féminin Nombre de messages : 2057
Date d'inscription : 20/12/2005

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp: Orb
Compétences: pilote de SkyGrasper, soldat 2me classe, soutien moral

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Dim 23 Sep 2007 - 20:13

Shihodo entendit tranquillement l'ultimatum. Voir tous ses vaisseaux se faire ainsi détruire la laissaient vidée de toute force. C'était bien la première fois qu'elle se faisait avoir de la sorte. Elle avait conscience de ne pas avoir joué ses atouts au bon moment et d'avoir été présomptueuse sur le nombre d'attaquants, mais jamais elle n'aurait cru que les choses tourneraient ainsi. Pourtant, son esprit en activité continue voyait déjà de nombreuses échappatoires : il suffisait de faire croire à l'ennemi qu'elle tentait une ultime et dernière percée, faisant diversion pour permettre à ses escadrons de percer et d'arriver sur Terre. Ou encore de dissimuler les escadrons derrière les immenses débris qui maculaient maintenant l'espace. Au moins le décès de tous ces hommes aurait-il servi à quelque chose... Il lui restait encore la presque totalité des transporteurs, et les vestiges des vaisseaux de combat qu'il lui restait suffiraient largement à les couvrir en attendant leur entrée en atmosphère. Mais Shihodo n'aurait supporté de perdre une vie de plus. L'idée qu'elle venait de mener une bataille sanglante lui était déjà suffisamment pénible. Et pour la première fois, elle se détourna de l'enseignement que lui avait prodigué son mentor. C'était simple : on attendait d'elle qu'elle se sacrifie et tente le tout pour le tout. Shihodo était bien placée pour savoir qu'au vu des forces ennemies qui avaient maintenant tout donné, ce qu'eux, humains, nommaient "miracle" était faisable. Mais une nouvelle voie s'ouvrait devant elle. Elle ne voyait pas du tout le mal qu'il y aurait à ce qu'elle reconnaisse sa défaite et concocte sa revanche pour revenir plus tard. Et repartir la tête haute. L'homme qu'elle avait en face d'elle lui laissait la vie sauve ? Tant mieux. Elle espérait juste qu'il n'aurait pas à le regretter plus tard. Fermement décidée à céder, Shihodo se pencha vers les micros, s'adressant à son équipage :

- Branchez-moi sur la fréquence commune.
- Attendez, Commandant !


Surprise, car c'était la première fois qu'il contestait ainsi une de ses décisions, Shihodo se tourna vers son second. Visiblement estomaqué, il dit d'une voix sincère, sérieuse et lourde de sous-entendus :

- Commandant, nous n'avons pas encore perdu ! S'il vous plaît. Il suffit que vous l'ordonniez, tout l'équipage est prêt à vous suivre jusqu'à la mort ! Nous vous appuyons. Ordonnez à notre flotte de se sacrifier, elle le fera avec plaisir !

L'équipage approuva. Shihodo se tourna vers lui. Elle était vaguement émue, mais elle se refusait à laisser passer de telles idées. Et tant pis si sa belle réputation de femme implacable était perdue.

- Cessez ces inepties, capitaine ! La flotte terrienne ne s'envolera pas. Si vous êtes à la recherche d'affrontements, il y en aura toujours, et bien trop d'ailleurs. Ceci dit, reprit-elle d'un ton plus doux, c'est justement pour épargner vos vies que nous nous retirons de ce combat. Alors ne laissez pas la défaite vous couper toute possibilité d'un florissant futur.
Maintenant, branchez-moi sur la fréquence internationale.


L'équipage obtempéra. D'un ton digne et mesuré, elle dit lentement, détachant chaque mot avec application :

- Je suis le Commandant Mûdo. Nous cessons le feu et nous dirigeons vers PLANT, avec tous nos vaisseaux et MS.

Elle aurait dû remercier le Commodore des Forces Fédérales Terriennes, mais le responsable CIC des communications la coupa avant.

- Je ne peux pas vous laisser aller plus loin, Commandant...


Elle voulut sourire, mais elle avait du mal à contenir ses émotions. Takumi s'était levé et avait quitté la salle de commandement. Peut-être avait-elle perdu, mais son précieux escadron était sauf, et elle avait eu la preuve de l'indéfectible fidélité que lui vouait son équipage.
Pendant que ce qu'il restait de ses forces se dirigeait lentement vers les colonies interstellaires, Shihodo se tint seule, droite, en face de la baie vitrée qui lui offrait l'immensité de l'espace. Elle ne savait pas ce qu'il allait advenir d'elle. Sans doute serait-elle rétrogradée. Mais peut-être pas. Peu lui importait. Une autre expérience l'attendait. Et une revanche à prendre. Loyale. À son image.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/fiches-validees-f7/miriallia-t
M'Yen
Commandant de l'Angel
avatar

Masculin Nombre de messages : 3378
Age : 31
Date d'inscription : 17/01/2006

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: Arcadia
Compétences: Pilote, Commandant, Camaraderie

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Mer 3 Oct 2007 - 23:40

La tension à bord de l’Intrépide était à son comble, et seule sa vitesse et sa maniabilité lui permettait d’éviter les tirs des cuirassés qui maintenant s’acharnaient sur lui. Les croiseurs qui accompagnaient l’intrépide subissait également de nombreux dégâts, si bien qu’un deuxième quitta la formation. Le plan continuait malgré tout, il fallait passer. Mais les cuirassé de ZAFT faisait barrage et empêchait l’Intrépide et les deux autres croiseurs d’entré dans la formation adverse comme ils auraient du le faire. Les MA de l’Intrépides avait eux aussi subit quelques pertes, mais chacun était prêt à mourir lors d’un combat.
C’est alors que quelque chose attira l’attention de toute la passerelle. Trois cuirassés venaient de couper la trajectoire du groupe de l’Intrépide. La formation qui avait tenue jusqu’alors se brisa pour évité une collision avec les cuirassés. Puis elle se reforma tant bien que mal, l’Intrépide accusait de nombreux tirs, les dégâts devenaient importants sur de nombreux ponts et l’un des deux croiseurs restant n’eut pas le temps d’esquiver un tir direct de laser qui lui détruisit l’un de ces propulseurs. Par chance le croiseur n’explosa pas, mais il dérivait maintenant dans l’espace sans plus aucun système actif une épave parmi tant d’autres. Azaki était cramponné a son fauteuil d’où il avait bien faillit se faire éjecter lorsque l’Intrépide reçu un coup plus violent que les autres.
Alors que l’Intrépide s’en remettait tout juste, une violente déflagration le secoua de nouveau. Les trois cuirassé qu’affrontait l’Intrépide et le dernier croiseur encore opérationnel furent balayer par une volée de missile que l’on réserve généralement à une flotte complète. Azaki murmura un petit merci à l’intention du Commodore. Azaki demanda alors un rapport des dégâts ainsi que celui du croiseur.


L’Intrépide souffre de nombreuse avaries, 75% de nos systèmes sont défaillants, l’alimentation des réacteurs est maintenu par on ne sait quel miracle et notre armement est presque hors service, mais nos lance torpilles sont encore en ligne. Aucun système critique et intégrité de coque à 27%. Pour ce qui est de l’Interceptor qu’il nous reste, il a plusieurs systèmes critiques dont les systèmes de survies et son intégrité de coque Approche du point critique des 15%.

Qu’il rompe la formation lui aussi… Nous continuerons seuls… Nous devons réussir coûte que coûte, la victoire de la 5° flotte en dépend…

C’est alors qu’un message du Commodore retentit dans les haut-parleurs. Il offrait une chance aux forces de ZAFT… Azaki en était étonné, mais il n’interrompit pas le plan, l’Intrépide fit fasse a la flotte de ZAFT et commença sa progression en ligne droite sur le classe Laurassia. C’est à ce moment que le commandant des forces de ZAFT répondit au message du Commodore. Les forces de ZAFT battaient en retraite… Azaki n’en croyait pas ses yeux et ses oreilles. Dans l’espace, tous les tirs cessèrent en quelques instants, tout redevint calme et silencieux, comme si le temps venait de stopper sa course. Azaki fit stopper son vaisseau, il faisait face au classe Laurassia, ce dernier se trouvant encore à bonne distance. Azaki se leva de son fauteuil et se mit face à la baie d’observation. La flotte de ZAFT s’étendait devant lui, et il se rendit compte que ces chances de réussir avec son vaisseau dans cet état étaient plus que minces. Azaki prit sur lui de répondre au commandant des forces de ZAFT.

Commandant Mûdo, je suis le commandant Hitsume de l’Intrépide… J’imagine que vous n’avez pas pu manqué de remarqué mon vaisseau puisque vous avez envoyé plusieurs de vos Cuirassés pour me stopper… Je me dois de saluer votre courage. Et si un jour je dois être vaincu, j’espère avoir l’honneur de l’être par vous. Azaki Hitsume, terminé.

Azaki se mis au garde à vous face à la flotte de ZAFT comme pour souligner ses mots. La bataille était terminé et la 5° flotte pouvait afficher une victoire de plus a son tableau même si cette victoire avait coûter cher. Azaki regardait s’éloigné les vaisseaux de ZAFT et passer devant lui ceux qu’il avait dépassé. Ce ballet le rendait mélancolique, il envoya le signal de retour pour ces MA puis demanda au pilote de prendre la direction de la 5° flotte. Il envoya également un message de détresse pour le croiseur d’interception qui dérivait.

Une chose était sure, l’Intrépide ne sortirait pas des docks de réparation avant un bon moment mais Azaki se demandait surtout comment allait être perçut sa réponse à Mûdo. Finalement la seul chose qui lui importait était que son équipage s’en soit sortit sans trop de dégâts, des blessés, certains plus graves que d’autres, mais aucun morts n’étaient à déplorer… Azaki ne pouvait s’empêcher de sourire, même s’il ne savait pas pourquoi, il souriait.

_________________
Pour certains, le combat est une question de survie, pour moi, c'est un art de vivre.

M'Yen, garrant du non grobillisme :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/viewtopic.forum?t=35
Edward Lightner
Constructeur de gundam
avatar

Masculin Nombre de messages : 479
Age : 29
Date d'inscription : 04/05/2006

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Eurasie
Compétences: Diplomatie, pilotage, commandement

MessageSujet: Re: On ne passe pas!   Lun 8 Oct 2007 - 17:13

Imperturbablement callé dans son fauteuil de commandement de son croiseur de classe Agamemnon Claihm Solais, navire Amiral de la cinquième flotte, le Commodore Alex Rows s’accordait un moment de repos perdus dans la contemplations du vide spatiale.
Enfin pas si vide que cela, songea-t-il, puisque dans le lointain se dessinaient encore les signatures d’impulsions des débris de la flotte de ZAFT qui battaient en retraite suite à leur défaite lors de ce que les journalistes des deux camps, et même des nations neutres, appelaient déjà dans leur communiqués la bataille d’Epsilon. En référence au nouveau croiseur de classe Epsilon, l’Intrépide, qui avait fait sa première apparition lors de cette bataille et en était ressortis victorieux. Pas indemne mais victorieux tous de même.
Toute l’attention était d’ailleurs concentrée sur ce vaisseau et sur son commandant qui, dans une déclaration post battle, avait affiché toute sa sympathie pour son adversaire vaincue. Pour son plus grand malheur…
Si la quasi-totalité des hommes et des femmes de la flotte (et plus généralement de toutes les forces armées de la Fédération) approuvaient son attitude, celle-ci déplaisait fortement aux stratèges de la Fédération qui se retrouvaient avec un nouveau mouvement de pacifiste sur les bras. Sans comptés que les tous puissants dirigeants du Blue Cosmos avaient déjà leur comptes d’officiers fusillés pour sympathie envers l’ennemi Coordinateur.
C’était d’ailleurs pour cette raison que Rows s’était empressé de charger l’Intrépide de récupérer une poignés de survivants de la flotte ennemie (une dizaine et uniquement des pilotes qui ne pourraient pas faire de rapports détaillés du vaisseau) afin de laisser le vaisseau (et son commandant) sous les feux des médias et du personnel du Royaume de Scandinavie qui s’occupait de rapatrier les rescapés des deux camps vers leur nations d’origine.
Hitsume était rapidement devenus le personnage emblématique de la cinquième flotte, l’empêchant ainsi de disparaître soudainement de la circulation.
Dans un rapport destiné au QG lunaire (et donc aussi au Blue Cosmos) le Commodore Rows rendit compte du combat, soulignant les résultats du vaisseau et de son commandant, ainsi que sa « déclaration ». Rows la déplorait (il n’avait pas le choix bien qu’il fut réellement contre ce genre de déclaration en présence de subordonnés) et insistait pour que cet officiers remarquable, bien que manquant parfois de clairvoyance, soit maintenus sous sa croupe pour mieux le surveiller. Il insista également sur les effets néfaste qu’aurait sa disgrâce (pour ne pas dire son élimination) sur le moral de toutes la flotte et des nations neutre.
Après tous disait-il, si ont le voit comme un officiers remarquable autant en profité ? Non ?

S’était tous ce que Rows pouvait faire, bien qu’il envoya avec ses ordres à l’Epsilon de récupérer les rescapés un mémo personnel au commandant (encodés bien sur) lui enjoignant d’éviter ce genre d’ânerie s’il voulait garder la tête sur les épaules et le commandement de son navire…

La réponse du QG ne se fit pas attendre…
A peine quelques heurs plus tard, alors que l’Epsilon (de même que le Claihm Solais) étaient littéralement assiégés par les demandes civile de vidéo conférence (que les opérateurs déclinaient de leur mieux suivants les instructions du Commodore) et que la flotte se reformait tant bien que mal, un Moebius messagers arriva porteur de la réponse du Haut Commandement.

Celle-ci comportait tous d’abord un message vocal émanant de l’Amiral Sutherland, qui remerciait chaque membre de la flotte et leur attribuait le mérite de la victoire. Le reste n’était destiné qu’au Commodore Rows.
Il y trouvit sa nomination au grade de Contre Amiral (le plus bas grade d’officier général mais une sacré promotion tous de même) ainsi que les chaleureux remerciement de l’Amirauté.
Y figurait aussi l’ordre de maintenir la formation et de poursuivre la mission, avec les renforts en route placés sous son commandement directe.
Enfin le QG abordait la question du Commandant Hitsume…
Celui-ci perdait son statut d’officier indépendant pour se voir promu au grade de capitaine de l’Epsilon rattaché à la cinquième flotte.
Son vaisseau et tous ceux endommagés devaient regagnés la lune où ils seraient remis en service. Lui devaient demeuré à bord du vaisseau Amiral.
Il s’agissait bel et bien d’une punition car des officiers comme le Commandant Badjirule recevait avec leur Commandement l’indépendance vis à vis de leur flotte.
En bref Hitsume était conforté dans son poste mais perdait le droit d’assister aux réunions d’Etat Major à moins d’y être convié et ne pouvait plus agir à sa guise. Mais il restait vivant…
Et pour Rows s’était le principal, car si le QG en faisait bien une vitrine, une promotion dans l’Etat Major n’était que repoussé si Hitsume ne faisait pas l’imbécile.

_________________
Les humains sont incapables de s'entendre. Il faut imposer l'ordre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On ne passe pas!   

Revenir en haut Aller en bas
 
On ne passe pas!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Qu'est-ce qui se passe en Haiti ?
» Que ce passe-t-il dans le tome 9 ?
» Pour comprendre ce qui se passe en Haiti.
» QU'EST-CE QUI SE PASSE EN GUADELOUPE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Seed Mobile Suit RP :: Archives :: Archives du RP-
Sauter vers: