Gundam Seed Mobile Suit RP


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gundam SEED Eternity: 3eme Assaut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lucyfer
Ginn
avatar

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 33
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Gundam SEED Eternity: 3eme Assaut   Mar 1 Aoû 2006 - 0:52

Suite:


Une gigantesque porte de lumière s’ouvrit alors devant l’Atlantide, et le vaisseau s’engouffra dedans a pleine vitesse. C’est alors que Kira découvrit alors quelque chose qu’il n’avait jamais pu observer, mais qu’il qualifiait déjà comme la plus belle chose dans l’univers. La carcasse de métal semblait flotter dans ce qui ressemblait à une gigantesque mer spatiale turquoise. Les étoiles n’étaient plus que des flashs de lumière, et le tunnel dans lequel ils se trouvaient était d’une limpidité à faire pâlir les plus beaux océans terriens.

« Qu’est ce que c’est ?
- Nous sommes passés en hyperespace. L’Atlantide voyage actuellement a la vitesse de la lumière. Cela rend le trajet plus court vers la planète, et surtout, on ne peut se faire attaquer dans cet espace-temps.
- Vous avez réussi à maîtriser les propulsions hyperespace ? mais alors, vos frames doivent être vraiment puissantes comparés à nos armures mobiles, même comparé au Freedom…
- En effet, acquiesça Folken. Les Strikes noirs ne sont qu’un mince échantillon de ce que nous sommes capables de faire. Cependant, ne crois pas que cette technologie ne soit qu’à nous, les Hikariens la possede aussi, bien que nous soyons en avance sur eux…
- Mais alors, que vais-je faire ? En quoi pourrai-je vous être utile ? Si le Freedom ne les touche pas, je serai un homme mort avant même de me battre.
- Ne t’en fais pas pour ça, Kira, nous avons tout prévu de ce coté la, tu sauras bien assez tôt. »

Se sentant tout a coup bien fatigué, Kira quitta le pont. Il avait en tête le visage de ses amis, le visage de Lacus. Alors qu’ils n’étaient partis que depuis quelques heures, il ressentait déjà de la nostalgie par rapport à la terre. Il l’aimait, tout comme il aimait les colonies, tout comme il aimait les humains. Il sacrifiait beaucoup de chose pour connaître ses origines, pour connaître son père. Quand il y pensa, il se dit alors « quel égoïste je fais » et c’était vrai. Mais il avait tellement vécu dans le but d’aider, dans le but de protéger, qu’un peu d’égocentrisme ne pouvait pas lui faire de mal. Il arriva dans sa cabine, Folken avait fait inscrire son nom sur la porte. Il la déverrouilla, entra, se posa sur le lit, et s’endormit quelques minutes après, soupirant le nom de « Lacus » dans son sommeil.

Il ne savait pas exactement combien de temps s’était écoulé depuis qu’il dormait, quand une alarme lui souhaita la bienvenu au réveil.

« attention, attention, nous allons être attaqué d’ici peu, tous a vos postes de combat. Kira Yamato est demandé sur le pont de commandement d’urgence. Je répète… »

le jeune coordinateur, assis dans son lit, encore a moitié dans les vapes, ne comprit pas de suite ce qui se passait. Cependant, il enfila rapidement sa combinaison et se rendit en toute hâte sur le pont. Une fois arrivé, il trouva son frère jumeau et le vieux Gast avec une mine grave et déconcertée.

« qu’est ce qui se passe Folken, professeur ?
- Kira ? Tu vas bien ? Tu as dormi trois jours !
- Trois jours, s’étonna Kira. Ce n’est pas le plus urgent, quelle est la situation ?
- Nos radars ont décelé la présence de Frames Hikariennes a nos trousses. Nous ne savons pas comment cela est possible, nous n’avons jamais eu à riposter en étant dans l’hyperespace, nous ne savions même pas cela capable.
- Que pouvons faire pour les arrêter ?
- Dans l’immédiat, le plus sage serrait de faire un arrêt dans l’espace pour les combattre et reprendre notre route. Mais, a part le Freedom, nous n’avons aucunes autres défenses mobiles. Les Strikes noirs sont tous restés dans la base sous-marine sur terre.
- Vous plaisantez ? pourquoi n’avoir pas pris plus de défenses alors que vous saviez votre planète en guerre ?
- Tout simplement parce qu’il est logiquement impossible d’attaquer quelque vaisseau que ce soit dans l’hyperespace. Je ne sais pas comment les Hikariens ont réussi ce petit tour, mais on peut être sur qu’ils nous ont dépassé sur ce point. Peux tu t’occuper d’eux ?
- Je ne sais pas, je ne me suis jamais encore battu contre des Frames, je ne sais pas quelles sont leur mobilités, leurs formes, leurs vitesses, leurs puissances de feu. Je suis désavantagé par le manque de connaissance.
- Mais eux aussi le sont, ils ne connaissent pas le Freedom.
- Mais eux sont censés posséder une plus grande avancée technologique.
- Il marque un point, souligna Folken.
- Nous pourrons te renseigner d’avance quand nous aurons les unités en visuels, pour l’instant nous sommes autant dans l’inconnu que toi. Sortons de l’hyperespace pour le moment, nous nous défendrons par les canons du vaisseau en premier lieu, ils ne passeront pas nos boucliers avec des tirs de frames de toute manière, ajouta le professeur Gast.
- A l’attention du poste de pilotage, préparez-vous à sortir de l’hyperespace le plus tôt possible, chargez les canons au plasma, déployez les boucliers, ce sera un combat anti-frames.
- Bien prince Folken. »

Le vaisseau sortit alors de l’immense océan spatial dans lequel il baignait, il ne savait pas ou il se trouvait, mais l’immense champs de débris qu’ils découvrirent devant eux les firent frémir. Il était clair qu’il y avait eu une bataille ici, mais qui étaient les protagonistes ? cette question resta sans réponse. Le responsable du radar hurla alors :

« contact, dix frames de type Alpha, artillerie légère, faible protection, aucun bouclier déflecteur. »

Kira soupira de soulagement. Pour une première sortie dans cette galaxie, ça n’allait pas être un combat extrême. Il fit un signe affirmatif a Folken qui lui répondit de même. Se dépêchant d’atteindre son armure mobile, il croisa Linoa et Squall qui se dirigeait vers le pont de commandement.

« ou vas-tu ? une sortie ?
- oui, ceux sont des petites unités, les canons de l’Atlantide seront trop imprécis pour les toucher, je suppose. Ce n’est pas un danger majeur, je peux m’en charger seul. »

il entra dans le hangar, ouvrit le cockpit du Freedom et y pénétra. Il eut alors le souvenir que le Dragoon System n’avait pas été mis a jour depuis longtemps. Il n’avait combattu que sur terre, la ou l’atmosphère et la pesanteur ne lui permettait pas de s’en servir. Il appela le professeur Gast et lui expliqua en peu de temps :

« J’aurai besoin de quelques secondes de répit une fois dehors, je dois mettre à jour l’O.S des Dragoons.
- bien, ne t’en fais pas, ils ne te repéreront pas tout de suite, ils ne sont pas habitués aux sources de chaleur des armures mobiles terriennes. »

mettant a jour l’O.S principal du Freedom, le jeune coordinateur enfila son casque d’une main, tendit que l’autre courrait sur le clavier de maintenance. Une fois paré, ce dernier annonça :

« ouvrez moi le sas. Kira Yamato, Freedom, j’y vais ! »

Le poids du géant céda sous l’apesanteur, mais resta dans l’entrebâillement des portes. Déployant ses ailes dans le sas, Kira fit sortir les Dragoons de leur prison matérielle. Le clavier sauta instinctivement dans la cabine de pilotage, et les doigts du coordinateur ne perdirent pas une minute pour mettre à jour le système. Il entendait pendant ce temps les communications du pont de commandement.

« Cinq frames Alpha a douze heures, indigo, charlie, les cinq autres nous encerclent.
- Feu avec tous les canons, ne les laissez pas s’approcher ! »

quelques secondes plus tard, Kira annonçait :

« Je suis prêt, c’est parti ! »

L’ange de métal se propulsa hors du vaisseau, les yeux vert émeraude du Gundam s’illuminèrent et des lors, cela signifiait la fin de ses adversaires. L’ultime coordinateur verrouilla les ennemis présents a sa sortie, ils étaient trois. Il arma ses fusils lasers et fit feu. Les cibles explosèrent à l’impact.

« Rien ne change, ils ne sont pas plus solides, je peux les vaincre. »

Jusqu’à présent dans l’incertitude de savoir s’il allait gagner cette bataille, ses doutes s’écroulèrent comme un mur qui reçoit une roquette de plein fouet. Poussant la manette des propulsions, il ressentait enfin cette sensation de liberté, bien que les réacteurs du Freedom ne puissent pas suivre selon ses désirs. D’un coup sec, il tendit le bras vers l’avant, libérant toute la puissance des moteurs, et se retrouva face aux deux unités de la droite. Il y avait cinq unités sur le front, sur lesquelles, l’Atlantide déversait toute sa puissance de feu. Cependant, ils étaient agiles et filaient droit sur le vaisseau tirant a bout portant, ne causant pourtant que des dommages légers aux boucliers. Kira décida de s’occuper de ses opposants qui profitaient de la diversion, il dégaina le sabre et les trancha en deux sans qu’ils aient pu comprendre quoi que ce soit. Accélérant de manière très brusque à nouveau, il faisait face cette fois aux dernières unités Alpha. Cinq, une pour chaque canon. Il passa en mode SEED, verrouilla les cibles en mouvement, et fit feu de ses fusils lasers, et du canon scylla en même temps. L’explosion des ennemis ressemblait à un feu d’artifice, congratulant la première victoire évidente des Azureusiens. Néanmoins, l’issus des combats à venir seraient-elles toujours aussi, tous les protagonistes n’en étaient pas aussi certains. Le Freedom rentra au vaisseau, intact et fier. A son arrivée, Squall et Linoa l’attendaient.

« Tu as été génial Kira ! Tu es bien plus fort que lorsque tu t’es battu la première fois contre mon père. Comment fais-tu ?
- Non, Squall, je n’ai pas été meilleur, en aucun cas. Ce sont eux qui étaient faibles, ils n’ont pas réagis à mon armure mobile, je suis assez dubitatif a ce sujet. »

Leur conversation fut coupée, Folken appelait son frère sur le pont de commandement. Ouvrant quelque peu sa combinaison tout en s’y dirigeant, Kira nota que son corps avait beaucoup transpiré. Il se sentait épuisé, alors qu’il n’avait combattu que peu de temps. Les accélérations maximales du Freedom n’étaient pas si faibles que ça, et alors que le couple de terriens surentraîné avançait, le jeune homme regarda son armure mobile avec un sourire.

« Désolé d’avoir été si arrogant, pensa t-il. Tu ne me brides pas du tout, c’est moi qui dois me surpasser pour être capable de t’utiliser pleinement. »

Face au professeur et à Folken, Kira racontait sa sortie dans l’espace et ses impressions sur le combat, trop facile a son goût, décidément, quelque d’anormal s’était produit à ses yeux. Le professeur acquiesça :

« Je pense qu’ils ne t’ont même pas détecté.
- Comment ça ?
- Les radars terriens détectent les armures mobiles ou les vaisseaux par leur source de chaleur, ce qui est un moyen extremement efficace quand l’ennemi utilise les propulsions appropriées. En d’autres termes, comme notre technologie n’est pas que plus avancée, mais diffère aussi, ils ont été incapables de déterminer la source d’émission du Freedom, mais ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne trouve comment détecter le réacteur nucléaire.
- Je vois. En attendant, nous pourrons profiter de cet avantage. Mais n’en abusons pas contre des unités de ce genre, il me faut cet avantage si je dois me battre contre des adversaires plus coriaces. Je suis désavantagé par l’ignorance de leurs unités, je balancerai par le secret de mon unité.
- Si tu veux te renseigner sur leurs frames, je pourrai te fournir une documentation complète. Nous avons tout ce qui faut sur Azureus.
- J’accepte volontiers, quelques rapports de combat ne me feront pas de mal, ça fait longtemps que je n’ai pas eu de bons livres de chevet. »

Ils éclatèrent de rire, l’ultime coordinateur sourit.

« Bien nous allons retourner en hyperespace, préparez-vous !
- Bien monsieur.
- Nous y serons dans quelques heures a cette vitesse, je ne pense pas que nous risquions une autre attaque Kira, tu peux aller te reposer.
- Et au pire des cas, vous me réveillez avec une alarme, c’est ça ?
- Exactement, ajouta son frère sadiquement. »

Il s’endormit presque instantanément. Ses muscles, une fois relâché, lui firent ressentir la douleur d’avoir joué a dieu. Il n'en était pas un, et son corps, bien que résistant, restait celui d’un coordinateur. Depuis le début, il ne cessait de dénigrer les capacités du Freedom, mais si l’armure mobile pouvait parler, Kira était certain qu’aujourd’hui, c’est elle qui se moquerait de ses faibles capacités. Heureusement pour lui, seul l’I.A pouvait s’exprimer, mais jamais encore, elle n’avait énoncé des phrases très abouties, elle n’était pas au point. La seule qualité que cette dernière possédait, était le timbre de voix de Lacus, ainsi, il avait l’impression qu’elle était là, avec lui. Sa dernière pensée avant de s’endormir fut pour elle.

« Lacus tu me manques… »

Quelques heures plus tard, Kira s’était réveillé, le vaisseau venait de sortir de l’hyperespace, et d’atteindre la planète Azureus. Le jeune homme put constater qu’elle ressemblait trait pour trait a la terre, a la différence près que les continents n’étaient absolument pas les mêmes.

« Nous sommes rentrés, annonça Folken.
- Je suis enfin chez moi, répliqua Kira. »




PS : désolé d’avoir mis tant de temps, mais j’étais pas mal occupé et je ne trouvais pas l’inspiration. Je me suis rattrapé, je l’espère, avec ce chapitre un peu plus long que d’habitude, amusez-vous bien, et n’oubliez pas de me laisser un petit commentaire ^^

Lucyfer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gundam SEED Eternity: 3eme Assaut
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Kopters - Assaut - Tour 1
» liste 4500pts assaut planetaire
» Passage du 3eme au 4eme Age
» [Evènement] : L'Assaut du Temple
» Modif. de Assaut sur Black Reach !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Seed Mobile Suit RP :: les sujets divers :: Fanfiction-
Sauter vers: