Gundam Seed Mobile Suit RP


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chronique d'une Humanité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M'Yen
Commandant de l'Angel
avatar

Masculin Nombre de messages : 3378
Age : 31
Date d'inscription : 17/01/2006

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: Arcadia
Compétences: Pilote, Commandant, Camaraderie

MessageSujet: Chronique d'une Humanité   Lun 29 Mai 2006 - 1:08

Je fais cette fanfic, pour la simple et bonne raison que SansanB m'as donner son point... et puis ça commençait à me manquer ^^

Bonne lecture à vous







Depuis trois ans déjà la guerre faisait rage et l’ennemi se trouvait maintenant aux porte de système solaire. Personne ne savait si l’Humanité allait survivre, mais laisser moi vous compter comment cela commença.

Tout a débuté lorsque les scientifiques découvrirent à la limite de notre système solaire, un trou dans l’espace. Ce trou était censé ne pas exister, et les scientifiques décidèrent d’y envoyer une sonde. La sonde mit plusieurs dizaines d’année pour arriver, et à son arriver, elle commença l’analyse du portail. Ce qui fut découvert changea radicalement la face de notre planète. Nous avions maintenant la possibilité de produire de l’énergie de manière propre et sans risque. Nous avions la possibilité de synthétiser n’importe quoi à partir de rien. Et le voyages spatiaux devinrent plus facile et abordable. Là où auparavant il nous fallait des jours pour atteindre la lune, seulement quelques minutes suffisaient, nous commençâmes alors la colonisation des autres planètes. Même les plus hostiles comme Vénus ou Mercure furent colonisé, protégé du soleil par un immense bouclier planétaire, a leur surface, la vie tel que nous la connaissons sur terre avait été importée. Mars, le plus vieux rêve de colonisation avait enfin été réalisée, et bientôt, tous les satellites des géantes gazeuses furent colonisés à leur tour.

L’Humanité avait été réunie sous une même bannière et prospérait. L’étude du portail se fit alors plus approfondit, et l’on découvrit bientôt qu’il était possible, en y envoyant suffisamment d’énergie, d’ouvrir un portail vers une autre partie de la galaxie. Au début, seul une sonde y fut envoyer, nous restâmes sans signe de vie de la sonde pendant 2 années. Lorsque son premier message nous parvins, nous comprîmes alors qu’il était à notre avantage de partir à la conquête des nouvelles planètes que nous avions découvertes. L’humanité s’étendit alors encore et toujours plus. Lorsque nous arrivâmes à la limite du système que le portail nous avait offert, nous comprime qu’il existait en réalité un réseau de tunnels dans tout l’univers, réseau que nous avions réveillé en utilisant notre portail. Ce dernier devint alors inopérant, car il n’était visible que parce que toute l’énergie du réseau y était concentrée. Nous apprîmes à détecter ces nœuds qui nous permettaient de nous déplacer. Et cela nous ouvrit les portes de l’univers. L’Humanité partit donc a la conquête de ces nouvelles planètes, et le peu de formes de vie qui fut rencontrer furent anéantit, ayant suivit une voie d’évolutions similaire à la nôtre mais beaucoup plus longue…

Et alors que nous pensions avoir tout vu, tout découvert, qu’il ne nous restait plus qu’a vivre en attendant la mort nous découvrîmes un nouveau nœud. De ce nœud sortit des vaisseaux, des vaisseaux non humains, toutes nos tentatives de communications se soldèrent par des échecs, et les vaisseaux s’en prirent aux planètes que nous avions colonisées, les détruisant une par une, ne s’arrêtant pas pour en piller les ressources ou établir de bases. Leur objectif était clairement, l’annihilation de l’Humanité.

Nous avons nommé cet ennemi implacable, les Shiviens. Nous avions beau faire ce que nous voulions, leurs Super-Destroyers étaient complètement insensibles à nos armes, et leur avancer n’était ralentit par rien de ce que nous pouvions tenter. Nous avons fini par comprendre ou fut notre erreur… Nous avions péché. Et ils étaient la pour nous châtier. Malgré cela, nous nous battons encore contre cet ennemi, un de leur Super-Destroyer arrivera bientôt dans le système solaire, et à lui seul, il suffira à anéantir toute vie dans ce système, dernier refuge et berceau de l’Humanité. Humanité qui pécha en s’étant prit pour un dieu et allant au-delà des limites qui lui avait été donné, en détruisant ce qui fut crée et en créant à partir du néant.

Le Super-Destroyer transita par le nœud sub-spatial et arriva au large de Pluton, il la réduisit, elle et son satellite à l’état de tas de pierres stériles d’un seul tir chacun et se dirigea vers sa prochaine cible. Je décolla de ma base sur une des lunes de Neptune et arriva pour affronter le Super-Destroyer. Nous avions trouvé le moyen de les anéantir, car dans le Sub-espace, ils ne peuvent pas déployer leur bouclier qui les rend invincible, et il est possible de les suivre dans le Sub-espace. Malheureusement il ne nous est plus possible de les abattre nos forces sont trop diminuer, et l’un d’eux est déjà sur nous…

Le canon principal du Super-Destroyer visa une des lunes de Neptune, celle où je suis né et où j’avais fait ma vie. Je me plaça alors entre la lune et le canon pour mourir en même temps que ma bien aimée, embrassant une dernière fois sa photo, et lui promettant de la retrouver très vite de l’autre côté, si tenté qu’il y en ait un pour notre espèce damnée…


Pluton ne fut jamais re colonisé, le portail vers le système solaire fut fermé, et la seul chose qu’il resta sur ce tas de pierres stérile fut une plaque de métal, issue du Super-Destroyer Shivien. On pouvait y lire dessus :

Pluton, à la mémoire de ce pilote qui se sacrifia pour sauver l’Humanité.
Que son esprit repose en paix parmi les étoiles, et que son courage nous protège.

Partout dans le système Solaire était enseigner comment ce courageux pilote sacrifia sa vie en s’interposant entre le canon et la lune, trop près du vaisseau Shivien, ce qui créa une réaction en chaîne, détruisant le vaisseau, et sauvant la lune…

Une seule personne pleura ce jour là… et son suicide passa inaperçu… elle tomba dans l’oublie… elle… qui sauva l’Humanité…

_________________
Pour certains, le combat est une question de survie, pour moi, c'est un art de vivre.

M'Yen, garrant du non grobillisme :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/viewtopic.forum?t=35
Flay
Genesis
avatar

Féminin Nombre de messages : 3198
Age : 31
Date d'inscription : 13/05/2006

Carte d'accès
Race:
Camp:
Compétences:

MessageSujet: Re: Chronique d'une Humanité   Lun 29 Mai 2006 - 19:37

Très jolie un peu triste peut être, j’ai remarqué quelques similitude avec titan {ae} mais s’a ma bien plus! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M'Yen
Commandant de l'Angel
avatar

Masculin Nombre de messages : 3378
Age : 31
Date d'inscription : 17/01/2006

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: Arcadia
Compétences: Pilote, Commandant, Camaraderie

MessageSujet: Re: Chronique d'une Humanité   Lun 29 Mai 2006 - 23:25

Ce n'est pas sur titan [AE] que je me suis inspirer, mais si tu dis qu'il y a des similitudes... je te crois ^^

_________________
Pour certains, le combat est une question de survie, pour moi, c'est un art de vivre.

M'Yen, garrant du non grobillisme :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/viewtopic.forum?t=35
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronique d'une Humanité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronique d'une Humanité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PRESCRIPTION NON APPLICABLE POURLES CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ SELON MICHEL FORST
» Je souffre de bordelisme chronique et de flemingite aigue. [JAKE]
» [Alexandre Ruiz] "La chronique d'Alexandre Ruiz"
» Chronique de voyage d'un albinos.
» La chronique effrayante de Lucy ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Seed Mobile Suit RP :: les sujets divers :: Fanfiction-
Sauter vers: