Gundam Seed Mobile Suit RP


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "Rau, d'où viennent les bébés?" [traduction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antje Shenyang
Fangirl de Creuset
avatar

Nombre de messages : 220
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: "Rau, d'où viennent les bébés?" [traduction]   Mar 2 Mai 2006 - 23:28

Titre original: The Birds and the Bees
Auteur: mumyou nanashi
Warning: Aucun
Genre: Humoristique

Tout commença avec une simple question. En réalité, tout commença lorsque moi, le Grand Rau Le Creuset, décida de garder cet enfant à l’apparence si innocente, qui me ressemblait tellement et qui était en quelque sorte mon fils adoptif, mais je remonte trop loin. J’ai donc décidé de tout mettre sur le dos de cette satanée question.

Ce jour avait commencé des plus normalement, aussi normalement que tous les autres jours. J’avais pris mes pilules, raconté à Rey l’histoire d’un certain Tchaikovsky, appelé Gilbert pour me vanter d’avoir gagné la partie d’échec de la veille, mangé avec Rey, et puis…

La nourriture donnait l’eau à la bouche, mais elle sembla aussi sèche que de la poussière lorsque Rey posa LA question.

« Rau… d’où viennent les bébés ? »

Je tombais presque de ma chaise. Mais, bien entendu, je ne le fis pas, puisque je suis toujours maître de moi-même. De toutes les questions qu’il aurait pu poser, ce devait être –cette- question. Comment, par l’enfer, étais-je sensé y répondre ? Je pouvais toujours ricaner et lui dire la vérité.

“Les bébés sont fabriqués lorsqu’un homme et une femme ont du sexe. Et par « sexe », je ne veux pas dire « garçon » ou « fille ». « Sexe » signifie (censuré) et (censuré) qui (censuré) puis (censuré). »

Je me giflais mentalement. Cette explication n’était certainement pas acceptable. J’aimerais vraiment que cette innocente, enfantine expression sur le visage de Rey puisse rester pour toujours, merci bien. Une autre explication devrait faire l’affaire. Mais quoi ? Cette histoire idiote avec les choux ? Je soupirais presque. Aussi innocent qu’il puisse paraître, Rey n’était pas un idiot.

En parlant de Rey, ou plutôt en pensant à lui, l’enfant avait incliné la tête et continuait à me regarder avec ses grands yeux bleus. Attendant toujours patiemment la réponse, semble t-il.

« Rau ? » appela t-il, vérifiant que j’avais bien entendu sa question.

Je ne trouvais aucun moyen d’y échapper. C’était trop bête ; Gilbert aurait dû être là pour étaler son savoir. « Et bien, Rey… » je disais doucement, cherchant à gagner du temps. Jusqu’à quand ? Jusqu’à ce que l’enfant perde patience et réalise que son gardien était un idiot ? J’espérais ne pas en arriver là. Je tapotais pensivement mon menton, comme si j’avais plongé au plus profond de mes pensées.
Et en réalité, c’était le cas.

Des pensées profondes… c’était ça.

Et ces pensées me glacèrent soudain le sang. Les faits étaient là : la question pouvait facilement être interprétée par « d’où est-ce que je viens » ? Quelque chose que Rey n’avait pas besoin de savoir. Si et quand le temps viendrait pour cette question… quelle réponse trouverais-je ?

“Rey, nous sommes tous les deux issus de la même personne –clonés depuis la même personne. Des êtres comme nous naissent lorsque des bâtards comme La Flaga ou Hibiki décident de jouer à Dieu. Nous ne sommes pas nés au sens conventionnel du terme. Nous ne venons pas du ventre d’une mère, comme les personnes normales. Nous venons d’un utérus artificiel, qui n’a pas la chaleur d’un vrai. Pas de mère, pas de père. C’est ce que nous sommes. Juste… des humains artificiels créés pour satisfaire les fantaisies d’un homme qui voulait une vie éternelle.”

Je revenais dans le monde reel –le monde physique dans lequel Rey voulais toujours savoir d’où venaient les bébés. Je soupirais et me forçais à sourire –ce qui, du point de vue d’une personne normale, n’était pas vraiment rassurant. « Oui, Rey ? »

« Je demandais d’où viennent les bébés, » répéta Rey avec patience, comme si j’étais l’enfant de la situation.

“Ah, oui. Les bébés.” Mon dieu. Où étaient Gilbert ou Talia quand on avait besoin d’eux!
Rey continuait à m’observer.
Que veux-tu, Rey ? La vérité ? Ou un mensonge fabriqué de toute pièce ? Je ne peux pas te dire la vérité. Parce que la vérité serait trop pour toi. Je ne veux pas que tu vives en sachant quelque chose d’aussi horrible que ça. Si tu avais été n’importe quel autre enfant, je n’aurais pas manqué une occasion de te dire toute la vérité sur les procédés de reproduction. Je n’aurais accordé aucune importance au fait que je les aurais sans doute traumatisés à vie.

Mais Rey était different.

“Rau…” gémit-il, l’ombre d’une moue flottant déjà sur ses lèvres.
Je lui souriais d’un air d’excuse –pour tout, pour ne pas lui dire la vérité – me préparant mentalement pour ce qui viendrait ensuite. « Tu vois, Rey, lorsqu’un homme et une femme s’aiment beaucoup, ils –er- font quelque chose et il en résulte un bébé. »

Oh, dieu, dieu, s’il vous plait, laissez cette réponse stupide satisfaire sa fichue curiosité! Pas que je crois en dieu, tout de même, mais en ce moment, ce genre de pensées semblent très attractive et s’il venait à répondre à mes prières, j’accepterais volontiers de reconnaître son existence.

« Et… qu’est-ce que c’est que ce « quelque chose » qu’ils font ? » demanda t-il avec enthousiasme, apparemment heureux de voir que notre conversation allait finalement quelque part.
Pas de chance pour moi.

“Er… ce quelque chose… c’est… en quelque sorte…” Quelle pure torture! S’aurait été bien plus facile si j’avais su comment les parents expliquent des choses aussi… délicates… que celles-ci ! Mais, oh tristesse, tout ce que j’avais eu comme figure paternelle était une lamentable petite explication d’un connard qui mourut (ou plutôt que j’ai tué) avant d’avoir la chance de me dire de quel trou du cul du monde viennent les gosses. Ne me demandez pas où j’ai pu m’informer à propos du sexe, ça vous traumatiserait à vie. Un indice : l’armée apprend aux soldats bien plus que « comment s’entretuer ».

“Quelle sorte de quelque chose?” demanda t-il, ses grands yeux bleus s’élargissant davantage avec curiosité à chaque seconde.
Damn ! Cet enfant ne pouvait-il donc me donner un peu de temps pour réfléchir ? “Une sorte de…” je fouillais mon esprit, cherchant n’importe quelle explication qui pourrait être vaguement acceptable. « Comme une abeille attirée par une fleur ! » Je luttais contre une soudaine envie de lever les yeux au ciel. Parfait. Et j’étais supposé être sage. D’où venait une idée aussi stupide?
Comme je m’y attendais, Rey eu un regard vide. “Une abeille?”

“Oui.” Et bien… mieux valait utiliser une analogie, c’était mieux que rien. « Imagines que l’abeille est le male, et la fleur la femelle. Quand l’abeille entre dans la fleur, du pollen se fixe sur son corps et ce pollen est répandu tout autours, créant ainsi d’autres fleurs. »
Horrible explication, je sais. Excusez moi de ne pas être BAC +5 en horticulture ou en Elevage d’Enfant.

« Oh… » réplica Rey, sceptique. Son expression confuse refusait de disparaître, mais il ne creusa pas le sujet plus loin. Il recommença à manger un peu gauchement, son cerveau probablement occupé par un sujet dit « D’où viennent les bébés ».

Je tentais de ne pas soupirer. C’était trop. Je lui jetait un regard en coin en buvant un peu d’eau. La curiosité l’emporta sur la raison, aussi je le question à mon tour. « C’est vraiment… soudain. Pourquoi me demandes-tu ça, d’ailleurs ? »

L’expression perplexe de Rey fut rapidement remplacée par un air bien plus joyeux. « Oh ! Gil m’a dit hier que le chien de Talia avait eu des bébés ! Je lui ai demandé où Fluffy avait eu ses bébés et il m’a dit qu’il m’en donnerait un si je pouvais deviner d’où ils venaient ! » La confusion revint sur son visage. « Mais… je ne comprends toujours par comment des abeilles et des fleurs peuvent fabriquer des chiots… »
Un « clang » métallique résonna dans la salle à manger lorsque je lâchais ma fourchette.

Des chiots ?


Dernière édition par le Mer 3 Mai 2006 - 0:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SanB
Votre Modérateur Préféré
Votre Modérateur Préféré
avatar

Masculin Nombre de messages : 1666
Age : 25
Date d'inscription : 12/02/2006

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: Arcadia
Compétences: Pilote d’armure mobile

MessageSujet: Re: "Rau, d'où viennent les bébés?" [traduction]   Mar 2 Mai 2006 - 23:57

MDRRRR Excelent

_________________


Spoiler:
 
By Aikanaro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manganimes.superforum.fr
Asran
pilote
avatar

Masculin Nombre de messages : 887
Age : 28
Date d'inscription : 17/12/2005

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: ZAFT
Compétences:

MessageSujet: Re: "Rau, d'où viennent les bébés?" [traduction]   Mer 3 Mai 2006 - 0:20

Razz Rien d'autre à dire Razz

_________________
Un retour ? Peut être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antje Shenyang
Fangirl de Creuset
avatar

Nombre de messages : 220
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: "Rau, d'où viennent les bébés?" [traduction]   Mer 3 Mai 2006 - 0:22

L'auteur est très bien, c'est surtout pour ça ^^ *se rappelle de la première fois où elle a lu "Anger Managment"*

Pour la prochaine, j'hésite un peu entre ladite Anger Managment ou "End Log by Raww Le Kleuze" qui est excellent (et la faute qui remplace "Creuset" paur "Kleuze" est voulue).
Imaginez cinquante lignes de PUR yaoi parodique, du PUR fangirl qui s'assume pas... par Rau le Creuset, et vous avez le scénario de End Log. Par contre, je ne traduirais pas les trois dernières lignes, elles sont... euh... voilà quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Rau, d'où viennent les bébés?" [traduction]   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Rau, d'où viennent les bébés?" [traduction]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " NUCLEAIRE - " L'impact est très difficile à évaluer ".
» Thèse ethnologie "Voyages et double vie en Terre du Milieu"
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» [Dio][WIP] "Mais je ne suis pas un homme vivant"
» "We can only learn to love by loving"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Seed Mobile Suit RP :: les sujets divers :: Fanfiction-
Sauter vers: