Gundam Seed Mobile Suit RP


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une poche de résistance...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aikanaro Alliardech
Aegis
avatar

Masculin Nombre de messages : 313
Age : 26
Date d'inscription : 01/05/2008

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Eurasie
Compétences: Combat rapproché, Capitaine

MessageSujet: Une poche de résistance...   Dim 13 Déc 2009 - 11:30

L'europe du Sud-Est en hiver, qu'y a-t-il de mieux ? Aikanaro, en tout cas, n'avait pas de réponse. Il aimait la neige et le froid, et les nuits interminables. On se défend mieux la nuit, car l'adversaire attaque moins bien. Et puis mince, on l'appelait le « Phénomène » de la Fédération d'Eurasie, un vampire insaisissable. Peut être encore aujourd'hui allait-il faire honneur à ce surnom macabre. Surnom qui ne lui déplaisait pas : intimider les autres pour se prévenir des autres, c'était un de ses fils conducteurs.
Sa réputation le précédait ici aussi, dans la base militaire autrichienne de «Tormento».

Malgré toutes ses précautions, chrono-phages au possible, Aikanaro se pressait pour atteindre la base. A 2300 très précisément, il devait recevoir au NTAC du complexe une conversation cryptée du Prince Lightner.
Edward Lightner, un de ses très très rares amis, voire le seul. Même si la confiance d4aikanaro ne pouvait jamais être totalement confiée à quelqu'un, le Prince de la Fédération était surement celui qui en détenait le plus. Le fait que la communication ne transite pas par des moyens normaux signifiait potentiellement deux choses : soit Lightner s'était enfin décidé à écouter les conseils de son ami masqué et à ne parler qu'à travers des canaux sûrs, soit c'était une mission d'une importance assez conséquente pour ne pas transiter par la voie hiérarchique normale.
Dans la jeep qui le conduisit à Tormento, suivi par les camions qui transportaient son Vampire et les autres unités du Bataillon d'Élite de Maintien de la Paix, BEMP-Warlock, le Capitaine réfléchissait.

« Option Un, discussion stérile à travers un canal sécurisé. Inutile et trop peu ressemblant à Lightner. Ou alors ce n'est pas Lightner qui m'a contacté. C'est un piège qui m'a été tendu, en se faisant passer pour le Prince, on m'attire avec le Vampire dans une base isolée, on m'abat,on prétend un accident, on vole mon Gundam, et Orb le copie en masse pour les Coordinators. Des huiles pourris m'ont attiré ici pour nous vendre à la FFT ou à ZAFT. Le royaume de Scandinavie a des missiles pointés sur la base, et puisqu'ils savent que le BEMP Warlock est là, ils vont nous éliminer, en supposant que comme nous ne serons plus là, il n'y aura pas de représailles directe contre eux.

Option deux, le Prince a une mission qui ne peut pas passer par le téléphone, ni par l'armée. Ca concerne donc un militaire ou un politique.
 »

Le temps qu'il finisse ses conjectures apocalyptiques, la base était en vue.

« ARRETEZ-VOUS ! C'EST UN ORDRE ! VOUS M'AVEZ COMPRIS SOLDAT ?!»
La jeep noire pila sur place, et tout le convoi derrière se lança dans un concert de pneus crissant sur le bitume détrempé.
Sans autre mot, le Capitaine Aikanaro sortit du véhicule, la tête légèrement rentrée et le pas rapide pour éviter les snipers. Il remit son masque en place et monta dans le premier camion blindé

« Ouvrez la trappe. Je sors à pied avec le Vampire
- Monsieur ?
- N'ai-je pas été assez clair ? Ou est-ce que vous contester un de mes ordres directs ?
- Non monsieur ! A vos ordres monsieur! »
Le pauvre conducteur était livide. Confronté aux cheveux blancs et aux lueurs bleues qui servent d'yeux au masque du Capitaine, c'est une réaction assez classique. Tremblant dans sa précipitation, il alluma les pare-brises avant de finalement trouver le bouton ouvrant la trappe.
Aikanaro tripota un bouton sous son masque et s'adressa au Bataillon Warlock

« Restez où vous êtes, et montez dans vos Mobile Suits. Protégez vous. Ils ne doivent pas les prendre. Rapport à 2305, 2308 et 2315. Protocole Epsilon en cas de capture. J'y vais seul à pied, pour limiter les pertes en cas d'embuscade »
Le conducteur à coté entendit, et pensa immédiatement ' on est à Tormento, une base 100% fédération, armée jusqu'aux dents, et vous avez peur d'une attaque ? Vous êtes cinglé !'

Comme s'il avait lu dans ses pensées, le capitaine le fixa de ses froides diodes bleues. Une goutte de sueur se fraya un chemin dans le dos de l'homme. Un signal sonore annonça que la trappe était ouverte. Gardant son regard fixé sur l'impudent le plus longtemps possible, Aikanaro se fraya un chemin jusqu'à l'arrière du camion, où son Gundam reposait couché.
Il se glissa dans le cockpit, qui s'illumina d'un violet foncé et de lumière noire.


Gunnery
Unit
Neural-link
Destruction
Armed
Machine

Vivus Animus, Mortem Populis, Ignis Rex, Eleison
« Forgive us, Lord Ablaze, your People are dead but our Will lives»
V.A.M.P.I.R.E.


Le gundam noir d'ébène s'éleva sans un bruit autre que du métal sur du métal, et sortit hors du camion comme on sortirait du lit.
Il entreprit de s'avancer lentement vers la base, gardant au coin de l'œil les autres Gundams et ArmSlave qui s'éveillaient de leurs cocons de métal.



Arrivé devant la base, en arme et prêt à raser tout bâtiment devant lui, Aikanaro en jetait. Apparemment, le commandant de la Base était prévenu de son arrivée et de se caractère, car il sortit lui-même, avec une lampe-torche, et commença à faire clignoter en morse une longue série de lettres. Des mots de passe, des contre-réponses appropriées. Cela suffiit à Aikanaro, qui fit entrer le Vampire encore plus profondément dans la base, et ne décida d'en sortir qu'après s'être trouvé juste devant la porte. Il entra les sept codes de verrouillage, prononça trois mots de passe, dans des langues différentes, retira deux clés qu'il planqua dans ses chaussures et sous son masque, et se décida finalement à se glisser hors du cockpit du Gundam. Lightner n'allait plus trop tarder à lancer la communication
.

_________________

YU MO GUI GWAI FAI DI ZAO


Dernière édition par Aikanaro Alliardech le Dim 13 Déc 2009 - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/fiches-validees-d-eurasie-f99/
Edward Lightner
Constructeur de gundam
avatar

Masculin Nombre de messages : 479
Age : 29
Date d'inscription : 04/05/2006

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Eurasie
Compétences: Diplomatie, pilotage, commandement

MessageSujet: Re: Une poche de résistance...   Dim 13 Déc 2009 - 18:03

Un blizzard à couper au couteau s'abattait sur la base de Tormento et sur la région environnante. Rien d'inhabituel dans cette région de la Fédération Eurasienne mais les conditions climatiques étaient vraiment exécrables à souhait. De la neige s'amoncelait contre les bâtiments de la base et son enceinte tandis qu'il en tombait toujours davantage. Ajoutez à cela qu'il faisait nuit noire et vous aviez le pire temps qu'il soit!

"-Seul un cinglé sortirait par un temps pareil...Mein Got!"


L'Hauptman Frédéric von Stern, commandant la base de Tormento cracha pratiquement ses mots depuis l'épaisse barbe qui entourait sa bouche.
Les bras croisés sur sa poitrine, il attendait patiemment que la détection lui rende compte de l'arrivée du bataillon Warlock.
Confortablement installé dans le fauteuil de commandement de la salle de contrôle, non loin de lui, le Prince Lightner savourait un verre de vin en attendant lui aussi.


"-Ou bien quelqu'un répondant à une convocation du Prince d'Eurasie, Her Hauptman...

-Bien sur mais...das ist ein umglaublishes wetter!"

Lightner ne releva pas la suite, laissant le Capitaine se perdre en malédiction dans sa langue maternelle s'il en avait envie.
Pour l'occasion Edward portait son uniforme de commandant des forces eurasienes plutot que des vêtements d'apparat. Son sabre quand à lui avait été remplacé par un 9mm dernier cri beaucoup plus discret et pratique.
Seules ses médailles et décorations le distinguaient du reste des hommes et femmes présents.
Il était venu dans une petite navette eurasienne avec son Mobile Suit personnel pour faire de Tormento sa base d'opération pour une mission particulière: remettre dans le droit chemin un Comte un peu trop individualiste. Ce dernier tentait de donner l'indépendance à son Comté, avec l'appui de quelques puissances étrangères. Il n'avait pas encore rassemblé suffisamment de forces, ni proclamé ouvertement son indépendance, mais Lightner voulait frapper de façon préventive.

User de l'Armée Régulière Locale aurait posé problème car des éléments ennemis pouvait l'avoir infiltrée pour la paralyser au moment crucial. En tous cas, c'était ainsi qu'il aurait procédé aussi, s'il ne voulait prendre aucun risque.
C'était donc tout naturellement qu'il avait décidé de faire appel à Alliardech et ses hommes pour régler la situation de façon rapide, efficace et discrète. Du moins autant que faire se pouvait...

Puis soudain un opérateur se tourna vers le commandant pour lui annoncer que les éléments avancés signalaient l'arrivée d'un convoi de nombreux camions.
La détection radar ne donnait rien à cause de la météo mais les éclaireurs de la base avaient vu un MS se diriger vers elle depuis le convoi.
Mettant une partie de la base en alerte ; il n'y avait ici aucun MS pour l'arrêter en cas de soucis ; le commandant attendit patiement.
Puis soudain le MS d'Alliardech apparut à travers le blizzard.
Il faisait des signaux...
Le commandant eut l'air médusé car Lightner s'adressa à lui:


"-Paranoïa constructive...Notre homme est ainsi. Défaut ou qualité cela l'a maintenu en vie depuis un moment en tout cas. Alors je crois que vous allez devoir sortir l'accueillir.."

Le commandant grommela mais obtempéra, prenant son manteau et sortit accompagné d'une dizaine d'homme.
Les tourelles de la base avaient pris pour cible le MS, mais le laissèrent passer sitôt que son identité fut confirmée.

Lightner se leva et alla dans une salle de réunion dans le bâtiment principal où il décida d'attendre son homme de main et ami...

_________________
Les humains sont incapables de s'entendre. Il faut imposer l'ordre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aikanaro Alliardech
Aegis
avatar

Masculin Nombre de messages : 313
Age : 26
Date d'inscription : 01/05/2008

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Eurasie
Compétences: Combat rapproché, Capitaine

MessageSujet: Re: Une poche de résistance...   Sam 9 Jan 2010 - 15:55

La base était plus grande que prévu, mais au moins, les couloirs étaient vides d'objets encombrants et de chariots, contrairement à Gibraltar. Évidemment, cela était très pratique en cas d'alerte pour éviter les bousculades dans la précipitation, mais Aikanaro y voyait surtout autant de cachettes en moins pour des assassins.
Devant lui, grommelant quelque chose d'inintelligible à propos du temps et de ses responsabilités, l'Hauptman de la base marchait d'un pas nerveux. Utilisant les différentes fonctions de son masque, Aika vit la chaleur de l'homme bien plus élevée que la normale par un temps aussi glacial, l'humidité d'un fin filet de sueur le long de son cou, et le tressaillement imperceptible de ses mains. Cela expliquait donc son pas vif vers le NTAC de la base.
A moins que cela ne soit dû au silence oppressant qu'Aikanaro s'obstinait à garder. Il faut dire que quand le militaire haut-gradé lui avait demandé de poser ses armes, rencontrer un silence mortel et un regard froid est plutôt une réaction marginale. Et puis ça aurait ennuyé le Capitaine d'enlever son manteau pare-balles, ses couteaux suisses, ses bâtons télescopiques, ses grenades (respectivement explosives, fumigènes et aveuglante) son taser, son crochet et sa corde, sa ficelle à étrangler, ses fioles de poisons, ses aiguilles, ses shuko, et le petit générateur potentiellement explosif sur son dos (le masque, malgré toutes ses fonctionnalités, consomme autant d'énergie qu'un ordinateur portable. ). D'autant plus qu'il ne se serait pas séparé du petit poignard caché dans ses cheveux et des différents objets utilisables dans des situations parfaitement incongrues ,pour lesquelles il s'était préparé, disséminés sur ses habits.

Toutefois, lorsque la porte s'ouvrit dans un chuintement feutré, il ne s'attendit pas à voir Edward Lightner lui-même. D'un geste, le Capitaine Alliardech saisit Von Stern par le col, le frappa dans les genoux pour le mettre au sol et fit apparaître une lame de l'intérieur de sa manche, plaçant le métal froid contre la jugulaire de l'homme.


« Lightner n'est pas sensé être ici ; il devait me contacter par vidéo-conférence sécurisée. S'il voulait me voir en personne et en secret, il m'aurait convoqué dans l'Œil du Cyclone. Il devrait être à Madra ou en route pour l'espace depuis le Mass Driver de Gibraltar. Tormento ne dispose pas des mesures de défense nécessaires à la sécurité du Prince de la Fédération. »

Il parlait sur un rythme rapide, tout en repérant les issues et s'étant placé dans l'entrée pour pouvoir s'échapper très vite en cas de piège. Il pouvait utiliser le militaire tremblant comme bouclier humain. Il pouvait attraper ses grenades, semer la confusion, tuer quelques hommes et s'enfuir avant de retourner dans le Vampire... et raser le bâtiment.
L'imposteur de Lightner souriait légèrement en acquiesçant de la tête les yeux mi-clos, amusé par ce raisonnement logique si caractéristique d'Alliardech.
Ce dernier ne rata pas le signe, et lia immédiatement cette réaction au comportement ironique si caractéristique de Lightner. Il ravala ce qu'il allait dire et poursuivit :


«Néanmoins, je vous accorde le bénéfice du doute, et vous laisse le temps de me répéter les mots de passes que j'ai fourni au vrai Edward Lightner à Tazzam et dans la navette diplomatique vers Héliopolis.»

Imitant parfaitement les attitudes, les gestes lents et mesurés du Prince, l'imposteur se leva, et, à la manière d'un écolier, récita les trois mots de passe.
Aikanaro rentra sa lame secrète et repoussa l'Hauptman Frédéric, masse tremblotante à ses pieds.
*Tss, un homme ayant vécu éloigné des champs de bataille pour trop longtemps perd toute sa Valeur*

« Me voilà forcé de vous croire devant moi, mon Prince. Quelle est votre explication ? »
Direct et insolent. Personne ne pouvait imiter Alliardech sans risquer pour sa vie, ou du moins pour son statut. Et personne n'avait le culot nécessaire pour soutenir les yeux perçants du Prince.

_________________

YU MO GUI GWAI FAI DI ZAO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/fiches-validees-d-eurasie-f99/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une poche de résistance...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une poche de résistance...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Proverbe du Jour: Les hommes ont 4 poches, les femmes n'ont 1 poche
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Poche de Colmar.
» Club de Shogi
» LE RETOUR DE TU TUD PASSEPORT DIPLOMATIQUE EN POCHE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Seed Mobile Suit RP :: le role play :: La Terre :: Continent Eurasien-
Sauter vers: