Gundam Seed Mobile Suit RP


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le départ du "Sérenity".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Welkin
Astray
avatar

Masculin Nombre de messages : 14
Age : 26
Date d'inscription : 12/11/2009

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Forces Fédérales Terriennes
Compétences: Commandant de croiseur, stratège, garde toujour son sang froid.

MessageSujet: Le départ du "Sérenity".   Ven 13 Nov 2009 - 19:24

Tout est calme sur les chantiers de construction spatial de Mars. Comme d'habitude, les ouvriers s'affairent sur les machines de guerre des forces terriennes, mais l'une d'entre elles en particulier attire l'attention du commandant Welkin Gunther. Le Sérenity. Un croiseur de classe Nelson, dont il a le commandement. Le commandant Gunther a fait escale à la base de Mars pour faire modifier son vaisseau qui participe a un programme de test sur une adaptation des récentes technologies sur des croiseurs classiques.
La sonnerie de sa cabine tira le commandant Gunther de ses rêveries.


-Hum? Oui entrez.
Un jeune homme, sous-lieutenant d'après les galons qu'il arborait sur son uniforme entra.
Commandant Welkin Gunther, un message urgent de l'Amiral Honor Stéphanie Harrington, commandant en chef de la deuxième Flotte Mobile.
- ... Bien, que dit ce message?
-Il dit: "Commandant Welkin Gunther de la deuxième Flotte Mobile, vous avez ordre d'appareiller le plus tôt possible avec votre croiseur en direction de Lagrange 3. Des mouvements suspects auraient été perçus dans les environs d'Heliopolis." C'est tout mon commandant.
-Bien vous pouvez disposer sous-lieutenant.
Une fois le sous-lieutenant parti, Welkin se mit a réfléchir au sens de ce message. Qu'est-ce que cela signifiait, "des mouvement suspects près d'Héliopolis" ... Ces ordres n'avait pas de sens. Même si c'était le cas, pourquoi rappeler le Sérenity alors que les forces lunaires étaient plus proches ...
- ... Une seconde ...Welkin consultât son ordinateur pendant quelques minutes. ... Je comprend, l'orbite actuelle de Mars est telle que je suis relativement près de la colonie Héliopolis, mais quand même plus loin que le QG lunaire ... Amiral Harrington qu'est-ce que vous préparez ... Ne me dites pas que vous n'avez aucun croiseur de disponible. Enfin bon. Un ordre est un ordre.

Le commandant Gunther quitta sa cabine et se rendit sur les docks où son vaisseau finissait d'être modifié : on lui avait ajouté des catapultes linéaire près des portes des hangars. Une fois a bord de son bâtiment, il trouva le responsable des travaux et lui demanda quand les modifications seraient terminées. Il lui répondit que son navire serait prêt dans 3 heures. Sur ces mots Welkin monta sur la passerelle.
A son arrivée, les personnes présentes stoppèrent leurs activités et saluèrent le commandant.

-Repos. Votre attention je vous prie! Tout le monde regarda le commandant, de toute évidence, ils savaient qu'il allait leur annoncer une nouvelle importante.
-Hum ... Ce Navire a reçu l'ordre de l'Amiral Harrington de faire route le plus rapidement possible vers lLagrange 3 et Heliopolis. Chargez toutes les munitions, les vivres, et tout le matériel qui ne se trouve pas encore a bord, nous appareillons dans 5 heures. Exécution!

Suivant les ordres du commandant Gunther, l'équipage du Sérenity prépara le navire pour le départ. Au bout de 5 heures, tout été prêt, ils n'attendaient plus que les ordres de Welkin.

-Bien, il est presque l'heure, Situation ?
-Mon commandant, charge du générateur terminé, système de survie: rien a signaler, CIC en ligne, système d'armement en ligne, FCS connecté, palette, Dispenser, et générateur de champ magnétique en mode de veille automatique, amortisseur d'impacts extérieur activé, mise en marche du générateur, salle des machines R.A.S, tout les systèmes de Sérenity sont activés, paré au décollage.

- Parfait! Activez la fermeture automatique des sas, en avant vitesse lente. Sérenity, décollage.
Le croiseur Sérenity quitta les docks spatiaux de Mars a vitesse lente, une fois a bonne distance, Welkin fit pousser les moteurs a vitesse de croisière.
Ils étaient partis pour la colonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Astray


Masculin Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 10/11/2008

Carte d'accès
Race:
Camp:
Compétences: PNJ

MessageSujet: Re: Le départ du "Sérenity".   Lun 16 Nov 2009 - 22:55

-Commandant? Nous avons un problème...

Le second du Farnèse, croiseur de classe Nazca de l'Alliance Zodiacale du Traité de la Liberté était encore penché sur la console de détection d'un jeune enseigne lorsqu'il appela le Commandant Zunterman, capitaine du Farnèse.
Le Second se redressa puis pivota pour faire face à son capitaine assis dans son fauteuil de Commandement.


-Et quel genre de problème Williams?"

Le second fit un signe du menton à l'enseigne qui fit pivoter son fauteuil pour faire son rapport à son capitaine:

"- Les scanners actifs ont détecté la signature de propulseurs se dirigeant droit sur nous Commandant. Je n'ai pas encore de visuel mais d'après ses émissions et sa masse il s'agit d'un vaisseau de guerre.
Probablement un classe Nelson mais difficile d'en être sur à cette distance.
Il coupera notre trajectoire dans vingt minutes, 24 kilomètres en avant de notre position actuelle. Nous serons alors juste en dessous de lui.


-Il est seul? Une idée de sa direction et de sa provenance?

-Sa direction est assez vague. Il pourrait aller n'importe où entre ici et la Lune. Toutefois sa provenance est assez clair, Mars. A part nous je n'ai personne d'autre sur mes scanners."

Zunterman recueillit les données sur son terminal pour les examiner lui même.
En tant normal il aurait évité tout affrontement avec un croiseur dont il n'était même pas sûr de son appartenance à la FFT.
Toutefois les ordres du Commandant LeCreuzet étaient formels:
Son vaisseau ainsi que le Gamow et l'Euitzinger devaient empêcher tout appareil de combat solitaire d'entrer dans leur triangle défensif. L'Escadron LeCreuzet pourchassait une proie apparemment capitale et ne devait pas être dérangé.
S'il venait plus d'un vaisseau il devait en référer au Commandant et éviter l'affrontement.
Mais dans le cas d'un vaisseau isolé...D'autant que son vaisseau à lui était demeuré immobile et donc presque invisible.


"-Faites nous pivoter sur tribord. En avant moteur 30%. Préparez les canons lasers à faire feu sitôt que nous serons à portée de tir nominal.
Mettez nos Ginns en stand-by pour assurer notre sécurité rapprochée."


Le Farnèse vira sur tribord et alla à la rencontre du vaisseau inconnu, Zunterman voulant le couler sans sommations.
Ses deux Ginns décollèrent et se positionnèrent sur ses flancs, prêts à couvrir leur vaisseau mère.
Puis le Farnèse ouvrit le feu de ses deux canons lasers de proue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Welkin
Astray
avatar

Masculin Nombre de messages : 14
Age : 26
Date d'inscription : 12/11/2009

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Forces Fédérales Terriennes
Compétences: Commandant de croiseur, stratège, garde toujour son sang froid.

MessageSujet: Re: Le départ du "Sérenity".   Mar 17 Nov 2009 - 21:11

Le voyage jusqu'à Lagrange 3 se déroulait sans encombre. L'équipage occupé a la maintenance du vaisseau, les pilotes de Mobile armor dans les simulateurs ou en train de régler leurs machines avec les mécaniciens.
Sur la passerelle, le commandant Gunther avait hâte d'arriver au QG lunaire, où il pourrait enfin discuter avec l'Amiral Harrington.
L'officier radar venait de prendre son quart, quand au bout de 5 minutes il capta quelque chose sur son moniteur. Après vérification il compris que c'était un vaisseau en train de manœuvrer pour se mettre en position de tir!

-Commandant!! Vaisseau repéré! Distance 500, Orange 11, Mach 18 Alfa! Brouillage N-jammer actif sur toute la zone! ... Attention! grande source de chaleur en approche!

Le commandant Welkin suite a se rapport sortit de sa léthargie. Ils était attaquer, surement par un croiseur de ZAFT. Et sans vaisseau d'escorte, le Sérenity allait avoir du mal.
-Attention! tout les hommes a leurs postes de combats! Propulsion optimal, assiette moin 30, barre a tribord 20°! Esquivez ce tir!
Le Sérenity changea brutalement de cape, réussisant ainsi a esquiver le tire.
-Identification de l'ennemi!
-A vos ordre! ... l'ennemi est un croiseur de ZAFT classe Nazca! ... Il a déployer des GINN!
- "Un Nazca hein?" Charger les tubes lance missiles 1 à 3 avec les missiles a têtes chercheuse Wombat! Canon laser en stand-by! chargez les capsules VSL bâbord avec les mines anti-laser.
Lancer les Mobiles Armor mais dites leurs de ne pas allumer leurs moteurs, utilisez uniquement la force de la catapulte linéaire, et rester cacher dans le sillage du Sérenity.
Wombat, FEU!


-A vos ordres!
Le Sérenity lanca ses Mobile armor, comme le commandant l'avait ordonner, ils avaient utilisé la force de propulsion de la catapulte linéaire pour le pas être détecter, et, se faisant dépasser par le croiseur, ils restaient cacher derrière lui.
Puis le Sérenity tira une salve de 3 missiles Wombat en direction du Nazca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Astray


Masculin Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 10/11/2008

Carte d'accès
Race:
Camp:
Compétences: PNJ

MessageSujet: Re: Le départ du "Sérenity".   Sam 21 Nov 2009 - 16:42

Zunterman frappa rageusement du poingt l'acoudoir de droite de son fauteuil de commandemant en voyant le vaisseau ennemis esquiver son tir.

"-Poursuivez le tir sur ce salaud!"

Une enseigne de la section tactique lui répondis alors, affrontant avec courage la fureur de son Commandant:

"-Impossible mon commandant. Leur esquive l'a placer à un millions trois cent mille kilomètre de notre position. Soit pille à troi cents milles kilomètres en dehors de notre portée de tir lasers.

-Il nous reste les railguns commandant."

La voie du second était encore plus circonspecte que l'enseigne, ce qui rappela à Zunterman de se calmer. Car il devait afficher une impression de calme et de maîtriser la situation plutot que de passer ses nerfs sur son équipage.

*Et puis il n'est pas très juste de le traiter de salaud alors qu'il à réussi à esquiver mon tir sans mavoir vus...*

"-Bien, ouvrez le feu avec les railguns en visant alternativement l'avant puis l'arrière de ce vaisseau. Une identification à présent? Car...

-Contact radar!! Trois missiles en approches! Ils seront sur nous dans trente secondes à partir de...maintenant!

-Envoyez les Ginns les intercepter! Activez le CIWS pour les y aider

-Commandant il s'agit d'un classe Nelson. FFT a coup sur s'il vient de Mars."

Zunterman réfléchissait à toute vitesse tandis que les missiles ennemis arrivaient en trombe.
Les Ginns en détruisirent deux puis les tourelles s'occupèrent du dernier.

Il lui fallait l'approcher suffisement pour lui tirer dessus au lasers, mais de trop pour ne pas que ce vilain bougre n'entre lui même à portée de tir.


"-Virez de trente degré tribord, vitesse 80%. Ouvrez le feu avec toutes nos pièces sitôt à portée de tir, mais tachez de restez hors de la sienne. Visez l'avant, le centre et l'arrière du vaisseaus simultanément.

-Bien commandant."

80% signifiait que le Farnèse serait à la limite de sa vitesse autorisé, car son compensateur d'inertie aurait plus de difficulté à empécher son équipage de se transformer en purée à 80% plutot cas 100% de la vitesse maximale.
D'autant que le premier signe qu'un compensateur lachait était justement sa défaillance...

Le Farnèse vira alors, se rapprochant de son adversaire perpendiculairement par le flanc droit. Ses railguns lui tirèrent desus pendant la manoeuvre tandis que ses deux Ginns se placèrent devant lui pour le couvrirent en joignant leur feux au CIWS.
Lorsqu'il fut à nouveau à portée de tir laser, ses deux canons lasers à haute énergie et ces deux doubles railguns ouvrirent le feu de concerts tandis que le vaisseau ralentissait pour rester aussi longtemps que possible hors de portée du Nelson...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Welkin
Astray
avatar

Masculin Nombre de messages : 14
Age : 26
Date d'inscription : 12/11/2009

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Forces Fédérales Terriennes
Compétences: Commandant de croiseur, stratège, garde toujour son sang froid.

MessageSujet: Re: Le départ du "Sérenity".   Sam 21 Nov 2009 - 22:53

Le commandant Welkin, impassible attendait de voir comment son adversaire allait riposter a cette ridicule salve de missile. En effet, tirer 3 missiles sur un croiseur qui a déployer ses Mobiles Suit n'a aucun intérêt. Mais pas Pour Welkin.
-Commandant, aucun missile n'a atteint sa cible.
- "Comme je le pensais." Chargez les tubes lances missiles 1 à 6 avec les Corinthe. Faites les passer en mode B et visez la chaine de cible Orange-Alfa 17 à 42. Feu.
-A... A vos ordres.

Les Missiles furent tirer est partirent rejoindre les coordonnées programmer.
-Les missiles sont en position commandant.
-Parfait, trajectoire Indigo 13 Mach 20 Charlie.
Arriver a ses coordonnées le jeune officier des radars s'affola.
-C..Commandant!! Classe Nazca en approche par tribord! Source de chaleur détecter, d'après le type il s'agit de tire balistique!
-Pas de panique. Assiette moin 20, sortons de la ligne de tire de leurs canon. En même temps chargez les tubes lance missiles 1 à 3 avec les missiles a fragmentation, Visez les Mobiles Suit ennemi, sa les occupera, ensuite les tubes lances missiles 4 à 6 avec les missiles anti-navire Sledghammer.

Les projectiles tirer par le Nazca passèrent au dessus du Sérenity, la manœuvre réussi surtout grasse au fait qu'un projectile et moin rapide qu'un laser. Mais la bataille était loin d'être fini.

-Forte source IR repérer! un tire de laser!
-Maintenant! lancez les mines anti-laser tribord!
Les puissant rayon provenant du Nazca furent dévier par les mines anti-laser. Welkin avait prévus ce tire en les chargeant uniquement a tribord.

-Bien, ou sont les Corinthes?
-Les Corinthes se trouvent ... Juste ente nous est le Nazca! dois-je les faire partir vers la cible?
-Non. Welkin regarda son officier armement avec un grand sourire et lui dit: -Faite les exploser a une seconde d'intervalle.
Surpris par cette ordre, l'officier l'exécuta néanmoins. De violant flash de lumière furent crée par les détonation.
-Parfait! Avec cette source de chaleur leur capteurs seront brouiller quelques seconde! Missiles a fragmentation, visez leur MS, FEU! Sledghammer, Visez le Nazca, FEU! A toute les Mobiles Armor, en avant toute, masquez votre signature thermique avec celle des missiles. Mine anti-laser dans les VLS tribord, en avant trajectoire Green 12, Alfa 5 Mach 4. Moteur à 60%, tourelles laser en stand-bye, on va les pilonner par leurs babord. Tenez les tourelles CIWS et Gatling près a repousser d'éventuels Mobile Suit! Ne leurs laissons pas le temps de réagir, exécution!

Profitant du brouillage thermique crée par la diversion des Corinthes, Le Sérenity lança toute une série d'attaque sur le Nazca, allant jusqu'à s'avancer a porter de tire. Et cacher par les Missiles du Sérenity, les 4 Mobiles armor, armaient leurs propres missiles.
Cible: Le classe Nazca et ses Mobiles Suit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Astray


Masculin Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 10/11/2008

Carte d'accès
Race:
Camp:
Compétences: PNJ

MessageSujet: Re: Le départ du "Sérenity".   Dim 22 Nov 2009 - 1:01

Après l'énervement, Zunterman exultait. Aucun des missiles ennemis ne l'avaient atteint.
Comment les pitoyables efforts de l'Alliance Terrienne pouvaient ils de toute façon donner quoi que ce fût?
Le Conseil Suprême leur avait assuré de toute façon l'extrême supériorité de ZAFT face aux Forces Fédérales Terriennes...

Le Farnèse approchait toujours de sa cible, ses canons lasers vomissant un déluge de feux auquel se mêlaient ses canons railguns.


"-Commandant nos tirs sont sans effets! Le vaisseau ennemi à esquiver nos tirs au railguns. Et des mines anti-lasers ont stoppés nos tirs? je...

-Intensifiez le feu! Ils n'auront pas de mines à largueur indéfiniment! Je veux que nos rayons percent sa coque de part en part!

-Contact missile!!! Mais...

-Et bien quoi?

-J'ai perdus les missiles commandant. Ils ont été tirés sur une trajectoire toute autre et ont disparus...Je ne l'explique pas.

-Il s'agis peut être d'une ruse, peut être...

-Rien du tous! Ces imbéciles paniquent et font n'importent quoi! Voila tous. Poursuivez."

Les missiles à fragmentation déferlèrent sur les Ginns de ZAFT, mais leurs pilotes avaient été formés précisément pour les esquiver. En effet aucun appareil léger de la FFT ne rivalisait avec les MS de ZAFT, du moins jusqu'à présent. Aussi les missiles étaient les principaux soucis des pilotes de MS des PLANTs.
Une poignée de missiles se rua sur le premier Ginns, qui battit en retraite vers le Farnèse. Le CIWS du vaisseau réduisis les missiles en miette.
Les autres étaient sur le point d'abattre le second Ginns, mais celui ci passa in extremis derrière le nez de son vaisseau mère. Cinq des six missiles fragmentés s'immolèrent en vain contre l'épais blindage du vaisseau, conçus pour encaisser des tirs autrement plus puissant, mais un dernier parvint à manœuvrer suffisamment.
Le petit dernier frappa sournoisement pile dans un des propulseurs du Ginns, l'envoyant tourbillonné dans l'espace et momentanément hors de combat tandis que son pilote s'efforçait de reprendre le contrôle de son engin.


"-Deux est touché!"

La voie de l'enseigne en détection frisait la panique en voyant son ami partirent en vrille sur son écran de contrôle.

"-Du calme. Qu'il reprenne le contrôle de son appareil et attaque par l'arrière de l'ennemi.

-Mais si nous subissons trop de dommages nous ne pourront peut être pas aller le récupérer s'il se trouve trop loin...

-Vous pensez que des Naturels iraient jusqu'à "trop nous endommager"? Franchement...Poursuivez le tir! Jusqu'à ce que nous le touchions!"


Le Farnèse s'approchait toujours plus, lorsque soudain une explosion terrible déchira l'espace entre les deux vaisseaux.
Incrédules, les hommes et les femmes de ZAFT ne purent que constater l'énorme boule de feu naitre puis disparaitre aussi rapidement qu'elle était apparue. Le vide spatial ne faisait pas beaucoup de cadeaux aux incendies...
Puis soudains l'enseigne à la détection fut débordé:


"-Mais que...Missiles! Nombreux en approche! Et...des Mobils Armors!!!

-Combien?

-Je l'ignore, je...toute la zone est brouillé! Et...

-Mon dieu..."

La voie de l'enseigne était saccadé, mais celle du second était parfaitement claire lorsqu'il vus l'holocauste qui leur arrivait droit dessus.
Le Franèse tirait toujours, obstinément, alors que la distance le séparant du Nelson tombait à cinq cent milles kilomètres.
A partir de là la plupart des projectiles devenaient mortelles, balistiques ou non.
Mais le Nelson lui aussi en envoyait, et bien plus que le Farnèse...

Le premier Ginn chargea droit au travers de ce qui avait brouillé les capteurs de ZAFT et ce même brouillage le sauva quelques secondes des missiles à fragmentations en approche.
Ceux ci le manquèrent et tentèrent de faire demi tours mais ils n'avaient tous simplement plus assez de masse de réaction et moururent sur leur lancer, parfaitement balistique et dirigé sur le vide de l'espace. Ils périrent dans un tir fratricide pur et simple.
Le Ginn fonça droit devant lui, oubliant tous ordre et voulant venger son camarade touché.
Sa mitrailleuse cracha la mort et faucha sans vergogne un Mobil Armor terrien et en endommagea un autre.
Puis soudain quelque chose verrouilla le Ginn de ZAFT...
Son pilote n'eu qu'une fraction de seconde pour constater qu'un canon laser avait décidé que son coefficient de menace était un chouilla trop important et qu'il allait lui expédier un coup pour faire "diminuer son coefficient".
Le coefficient diminua lorsque le Ginn explosa et disparus de l'univers...

Puis ce fur aux tours des missiles Sledghammer. Il n'y en avait que trois mais il n'y avait pratiquement plus personnes pour s'en occuper...
Un d'entre eux fut pulvérisé par le CIWS du Farnèse alors qu'il n'était même pas en phase d'acquisition terminale.
Un autre manqua lamentablement sa cible lorsque le pilote du Farnèse fit rouler son vaisseau avec adresse.
Mais cette esquive fit manquer son tir à l'une des tourelles qui visait le dernier missile, qui se retrouva soudain dans un vaste "vide" où rien ne se trouvait entre son calculateur et sa cible.
Docilement, le missile vint finir sa course à l'endroit précis où les concepteurs de ZAFT avaient supposés que les tirs ennemis arriveraient le moins souvent: dans le flanc intérieur gauche du vaisseau.

Le missile détona à l'impact, pulvérisant l'acier de combat, broyant équipement et personnels sur près de cent mètre de long. Sauf que cette section ne faisait que trente mètre de large. Mais cela le missile s'en fichait.
Le flanc bâbord du Nazca se détacha soudain, comme on décapsule une bière pour la déguster, puis explosa dans l'espace.
L'onde de choc fit fondre jusqu'à un mètre de blindage sur la coque du vaisseau, le déportant sur tribord tandis que ses réacteurs fluctuaient.
Heureusement les coupes circuits enregistrèrent à temps le pique fou d'énergie et s'enclenchèrent, isolant la partie bâbord du vaisseau et évitant sa désintégration complète...
Trente quatre personnes moururent en dix secondes et vingt six autres furent blessés.

Le commandant Zunterman parvint à reprendre sa contenance juste avant que le Nelson ne vienne pour la curée finale et fit dégager son croiseur meurtris juste au dernier moment:


"-Timonier virez à tribord toute! Vitesse militaire maximale sortez nous de cet enfer!!!"

Le timonier s'exécuta, faisant bondir le Nazca aussi loin que possible du Nelson en vomissant débris et atmosphère tel un animal blessés.
Tous les regards étaient fixés sur la perte de la section tribord, et personne ne vis du côté de ZAFT la dernière action du second Ginn.
Ayant repris le contrôle de son appareil, le pilote avait lui aussi vus les dégâts infligés à son vaisseau mère et la mort de son camarade.
Il était trop loin pour rallier le Farnèse et ce dernier ne pouvait le récupérer sans s'exposer inutilement. Se rendre était inacceptable, car les terriens n'étaient pas réputés pour leur conduite envers les prisonniers de Guerre.
Aussi fit-il la seule chose qu'il pouvait encore faire...

Le Ginn se rua en avant, rattrapant le Nelson par l'arrière et lui décocha toutes ses munitions restantes sur son arrière par tribord.
Puis il s'approcha autant que possible de ce qui devait être son hangar tribord et une structure qu'il n'avait jamais vus auparavant. Mais peux importait.
Ouvrant le canal international, le pilote hurla de toutes ses forces:


"-A la gloire de ZAFT!!!!!!!!!!, yhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!"

Puis une boule de feu se forma à l'endroit où le pilote des PLANTs avait activé son système d'autodestruction. Au plus près du VLS tribord du classe Nelson...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Welkin
Astray
avatar

Masculin Nombre de messages : 14
Age : 26
Date d'inscription : 12/11/2009

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Forces Fédérales Terriennes
Compétences: Commandant de croiseur, stratège, garde toujour son sang froid.

MessageSujet: Re: Le départ du "Sérenity".   Sam 28 Nov 2009 - 0:50

Le Sérenity venait de faire une remarquable série de tire. La diversion du commandant Welkin avait fonctionner semblait-il. Le croiseur s'avançait vers le vaisseau de ZAFT, encore perturber par la diversion inattendu causée par l'explosion en série des Corinthes. L'un des GINN avait réussi a s'approcher et s'attaquait au Mobiles Armors.

-Commandant, on a perdu le signal avec le Mobile Armor 3, le 2 est gravement endommager.
-Tourelles laser, débarrassez moi de ce GINN, feu a volonté.
-A vos ordres, tourelles laser, feu a volonté sur le GINN.
Les canons laser du Sérenity verrouillèrent le Mobile Suit de ZAFT. Un fois dans la ligne de mire, les canons ouvrirent le feu, vaporisant presque le GINN.

Les missiles tirer par le Sérenity quelques instant plus tôt arrivèrent sur le Nazca. Le premier fut abattu, le second esquiver avec brio pensa Welkin. Mais le troisième frappa en plein dans le mile! Une violente explosion déchira le Nazca, détachant et faisant exploser un morceau du croiseur ennemi. L'équipage lacha alors un grand cri de victoire.
-Ouais!! On la eu commandant!! Le Nazca s'éloigne par Rouge 13 Charlie 4 Mach 8.
-Bien, très bien. Dit Welkin.

Dans l'euphorie général, l'officier radar mit du temps a se rendre conte qu'un objet était en approche rapide.
-Commandant! Objet en approche rapide par nos arrière, c'est un GINN!
-Il n'avait pas été abattu?? Vite tourelle laser et CIWS interceptez le!
Trop tard, le MS était trop proche, il tira se qui lui restait de munition avant de crier sur le canal international pour que l'équipage du Nelson l'entendent, "-A la gloire de ZAFT!!!!!!!!!!, yhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!", avant de s'autodétruire près du croiseur.

Une violente secousse se fit ressentir sur la passerelle. Inquiet, le commandant Welkin repris néanmoins son calme.

-Faites moi un rapport sur l'étendu des dommages.
-Tubes VLS 1 à 4 tribord cloisonnés! Blindage tribord arrière sérieusement endommager, tourelle CIWS numéros trois détruite, l'alimentation de la catapulte linéaire tribord est déconnectée, nous avons quelques blessé grave.
Le commandant Welkin se leva se son fauteuil avec une expression grave.
-Par cette action ZAFT veut nous faire passer un message très claire. Ils se battrons jusqu'a la mort, ils nous ont montrer leur détermination! montrons leur la notre! Charger les tubes lance missiles 1 à 6 avec les Sledghammer. Canon laser arrière armé.
-Commandant?? Ils sont gravement endommager et ils se retirent de la zone...
-Ce Mobile Suit aussi était endommager non? Pourtant il ne c'est pas rendu, il a combattu comme un démon. C'est lorsqu'un animal est bleser qu'il est le plus dangereux. Rappelez tout les Mobiles Armor et feu sur le Nazca!
-A vos ordres!

Les trois Mobiles Armor survivant se replièrent a bord du Sérenity, qui lui, déchainait une nouvelle fois sa puissance de feu sur le Nazca. Les tourelles laser et les lances missiles ouvrirent le feu en même temps. Le Nazca, endommager comme il l'était, n'avait presque aucune chance de s'en sortir cette fois. les Sledghammer s'écrasèrent contre l'épave du Nazca le faisant exploser. S'en était fini cette fois.
-Confirmation. Classe Nazca détruit commandant.
-En avant toute, vitesse maximale, reprenez le cap vers le QG lunaire, que les équipe de techniciens commencent les réparation.

Le Sérenity venait de remporter un victoire et s'enfonçait un nouvel fois dans le vide spatiale en direction de la lune.


FIN DU RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le départ du "Sérenity".   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le départ du "Sérenity".
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» prédateur sanglant "justice sauvage"
» Bill Goldberg "The Next" Sheamus I Afraid Part I
» Ailani † The best part of "Believe" is the "Lie" †
» Un départ sans "Au revoir"
» Brezilyen fòme yon "Brigad Desalin" pou ede peyizan ayisyen plante.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Seed Mobile Suit RP :: le role play :: L'espace :: Chantiers Spatiaux de Mars-
Sauter vers: