Gundam Seed Mobile Suit RP


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les derniers jours de Deimos4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Lightner
Constructeur de gundam
avatar

Masculin Nombre de messages : 479
Age : 29
Date d'inscription : 04/05/2006

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Eurasie
Compétences: Diplomatie, pilotage, commandement

MessageSujet: Les derniers jours de Deimos4   Sam 18 Avr 2009 - 21:13

Colonie neutre de Deimos4, ancienne colonie de la République d’Asie Orientale, 9hGMT,


Tous ses systèmes non vitaux coupés, respectant un silence radio digne d’un vaisseau fantôme, le Twilight patientait aussi loin que possible de Deimos4. Invisible au radar, puisqu’il ne bougeait pas et qu’aucun système détectable n’était fonctionnel, le croiseur d’Edward Lightner était situé sur la trajectoire l’éloignant le plus des PLANTS et de la Terre. En bref, là où personne n’irait normalement…

Dans le hangar principal, Lightner patientait devant le monstre qu’était le Javelot. Les mécaniciens de Cristallicia finissaient de le préparer et d’installer le pilote. Un Evolué de l’Alliance gracieusement « prêté » par l’Eurasie. Encore sous l’effet de calmants suffisamment massifs pour endormir un rhinocéros, le pilote était littéralement porté vers son poste. Mais lorsque les calmants cesseraient leur activité… les drogues injectées prendraient le relais… et il valait mieux ne pas traîner dans les parages du Javelot à ce moment précis !

Se tournant vers l’ingénieur en chef, Lightner lui demanda de sa voix la plus calme, malgré l’excitation malsaine qui planait en lui :


« - Sommes-nous prêts ?
- Oui monsieur, nous pourrons le lancer dès que vous en donnerez l’ordre. Mais sa récupération risque de poser problème…
- Parfait, quant à sa récupération… à mon avis il n’y aura bientôt plus grand-chose à récupérer de tout le secteur… Tenez-vous prêts.
- B…bien monsieur. »

Lightner tourna les talons et se dirigea vers la passerelle de contrôle de son vaisseau. S’installant dans son confortable fauteuil de commandement, il se demanda un instant pourquoi de Lioncourt avait tant insisté pour venir… Puis il revint à l’instant présent et fit pivoter vers lui six ordinateurs branchés à son fauteuil… Grâce à eux il pourrait tout voir… Enfin tout ce que repérait son vaisseau !

Entourés des quatre autres colonies abandonnés, toutes séparés d’environ 2000 kilomètres chacune, Deimos4 tournait lentement sur elle-même. Ressemblant comme deux gouttes d’eau à Héliopolis, elle n’en était pas moins armée. Son dirigeant, la Présidente Graviss, avait commencé à utiliser les installations environnantes des autres colonies abandonnées il y avait trois mois. Ainsi, de nombreux petits vaisseaux plus les sept transports de la colonie faisaient régulièrement des navettes dans le secteur. Et la fréquentation n’était pas prête de baisser…Car une flotille de quatre vaisseaux d’Orb s’approchait à présent depuis la Terre.
Le Centre d’Opération de Combat de Lightner avait formellement identifié l’un d’eux comme étant l’Archangel, en revanche les trois autres étaient des croiseurs inconnus. Deimos4 avait fait de même.
À bord de l’Archangel se trouvait Cagalli Yula Athla, venue en tant que représentante de sa nation pour commencer des négociations avec la Colonie.

Non loin de là, une flotte de ZAFT approchait en vitesse lente. Composée de quatre Classe Nazca plus six Laurassia chargés à ras-bord de Ginns. Les PLANTS avaient en effet découvert le prochain mouvement du bipède et se préparaient à rien de moins que le rayer des cartes de l’univers…

Et à l’opposé, c’était toute la sixième flotte mobile qui déboulait suite à un message soi-disant neutre leur indiquant le mouvement de ZAFT et du bipède… Lightner jubilait encore de l’instant où il le leur avait envoyé ! Et il y avait là rien de moins que 2 croiseurs de classe Agamemnon ; 15 destroyers de classe Drake ; 7 cuirassés de classe Nelson. 12 MS, 42 Mobile Armor et 12 Moebius Zéro.
Ces messieurs de la Fédération Atlantique faisaient les choses en grand…

Lightner croisa les bras, fit basculer en arrière son fauteuil pour être plus à l’aise puis demanda un Martini Blanc et des cacahuètes. Autant prendre ses aises pour la suite du spectacle…

_________________
Les humains sont incapables de s'entendre. Il faut imposer l'ordre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle de Lioncourt
Ginn
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 27
Date d'inscription : 24/06/2008

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp: Cristallicia
Compétences: diplomatie, piratage informatique, sang-froid

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Sam 25 Avr 2009 - 14:11

Confortablement installée dans ce qui semblait être la pièce la plus luxueuse de l'énorme vaisseau de Cristallicia, Gabrielle réfléchissait. Elle était seule et certaine de ne pas être dérangée. D'emblée, dès son entrée dans le Twilight, elle avait réquisitionné la pièce qu'elle avait estimée la plus « adaptée ». Lightner n'avait pas discuté. De toute façon, qu'aurait-il pu lui opposer comme argument ? Ils étaient tous deux de rang égal, même s'ils étaient au cœur d'une opération militaire. Et puis, qu'en avait-il à cirer du confort ? Gabrielle avait tenu à venir parce que la crise diplomatique était évidente. Si généralement, elle était en accord avec les décisions de Lightner – c'était indispensable, puisqu'ils œuvraient à la tête de la colonie – elle considérait que la mission dans laquelle ils avaient été embarqués était bancale.

Oui, elle pesait bien ses mots. Gabrielle savait qu'il faudrait, à un moment où un autre, faire une apparition publique, donner une version des événements. Et elle tenait à être la personne qui le ferait pour la colonie. Elle avait laissé Lightner représenter Cristallicia à la Conférence d'Athènes alors qu'elle aurait dû siéger elle-même, il était hors de question de le laisser prendre en main les relations internationales dans ce cas-ci. Gabrielle tremblait encore du portrait qui avait été fait de son collègue dans une fichue étude qu'elle estimait bonne, mais qu'elle aurait dû faire étouffer. Le problème, c'était que l'instigatrice d'Athènes avait personnellement apporté son soutien à la publication, et que ce que Gabrielle considérait comme des jeunes étudiants à peine sortis des jupes de leurs mères avaient réalisé un excellent score. Oh, Lightner n'était pas descendu en flèche, car ils étaient subtils... tout de même. Seulement, tout diplomate exercé saisissait aussitôt la partie ambitieuse de la personnalité de Lightner. Et comme son projet n'était pas passé – dommage, d'ailleurs – il était dans une position un peu ambigüe. De plus, cela avait suscité plusieurs questions désagréables sur sa propre absence. Il était hors de question que cela se reproduise. Gabrielle y tenait. C'était la raison pour laquelle elle avait embarqué sur ce vaisseau – le chouchou de Lightner, tout de même – sans autre connexion à la civilisation que son ordinateur portable.

Dans le meilleur des cas, elle ne servirait à rien. Et celui qui oserait le lui reprocher ne ferait pas de vieux os. Peut-être qu'intimement, c'était ce qu'elle espérait. Pourtant, Gabrielle de Lioncourt ne faisait pas partie de ces personnes qui avaient peur de la mort. Unique survivante d'une famille nombreuse, elle considérait que la mort serait une façon d'alléger son fardeau. Ce qu'elle avait endossé depuis la mort de ses proches était inimaginable et si elle n'envisageait absolument pas de se suicider – aurait-on vu plus grande insulte à la mémoire des siens ? – elle ne tremblerait pas lorsque ses derniers moments seraient venus.

Dans le pire des cas, elle pourrait éventuellement servir de couverture. Elle espérait qu'ils n'en parviendraient pas là. Après tout, elle savait parfaitement où en était Lightner, puisqu'elle avait eu connaissance du message anonyme qu'il avait fait envoyer aux Forces Fédérales Terriennes. Si elle maîtrisait les tenants, Gabrielle n'était, pour une fois, pas certaine de la conduite qu'adopterait le colonel Lightner. Elle avait trop de fierté pour le lui demander. Elle ne se leurrait cependant pas. Le savoir ne changerait pas le cours des événements. C'était trop tard. Il ne lui restait plus qu'à observer, via les six mêmes écrans que Lightner, qu'elle avait piraté sans complexe, le déroulement des événements.

Elle aurait le temps de peser tranquillement ses interventions si elle n'avait personne dans les pattes. Voilà pourquoi elle préférait être seule, un café distraitement posé sur son bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryu
Blitz
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 10/02/2006

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp: Forces Fédérales Terriennes
Compétences: stratégie, Commandant, compréhension

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Lun 27 Avr 2009 - 21:09

La tâche de capitaine avait toujours paru écrasante à Maryu. Elle n'était pas prête à y renoncer, ça, certainement pas, mais elle s'était toujours dit qu'elle ne possédait pas le détachement nécessaire à un bon stratège. Ce n'était absolument pas un manque de confiance en elle, simplement une constatation. Pourtant, si on considérait ses états de fait, force était de constater que parmi tous les capitaines, Maryu était la plus aimée. Sa popularité était telle qu'elle avait été promue au rang de Commandant. Mwu lui disait qu'il ne s'agissait que d'une mise à niveau normale, étant donné tout ce qu'elle avait fait pour les FFT, mais Maryu se disait qu'elle ne serait jamais devenue commandant si les circonstances exceptionnelles de la guerre ne l'avaient poussée à prendre la direction de l'Archangel. Et voilà que maintenant le vaisseau battait pavillon neutre ! Le bipède... Sa vie y était attachée, désormais. Elle connaissait tout l'équipage, savait qu'elle pouvait compter sur eux et... elle maîtrisait chaque recoin de son vaisseau. Depuis le temps qu'elle le manœuvrait !

Il lui semblait que l'Archangel était devenu un endroit où tout l'équipage – elle-même se comprenait dans le lot – avait développé des liens trop forts pour un simple détachement armé. La preuve de cet attachement anormal entre tous les membres – mais après tout, n'avaient-ils pas été traqués dans l'espace – était la joie apportée par le retour parmi eux de Miriallia. La jeune fille avait grandi, ce que Maryu ne pouvait s'empêcher de constater avec joie. Le commandant n'était pas de celles qui y pensaient en se disant qu'elles avaient vieilli. Non, le sourire de Maryu était sincère, ses félicitations venues du droit de son cœur. Miriallia n'avait cessé de changer de direction. Membre du CIC, puis pilote de SkyGrasper, elle avait obtenu une bourse pour aller étudier le journalisme. Elle était partie en promettant son retour. Orb avait fait mieux : la nation avait réintégré la recrue Haw à l'équipage de l'Archangel avec le même rang qu'auparavant, mais un statut supplémentaire, celui de correspondant de guerre. Pour Orb, cela allait sans dire. Maryu se disait qu'elle devrait tirer la situation au clair avec Miriallia (cela semblait trop beau pour être tout à fait vrai) mais en attendant, elle l'avait remise au CIC.

Et voilà qu'on les envoyait dans l'espace. La mission tombait mal. Maryu s'était justement dit qu'elle voudrait parler à Mwu d'un hypothétique enfant. Elle avait presque rassemblé son courage pour lui en parler... il fallait bien évidemment que cette mission leur tombe dessus aussi tôt. Quelques semaines auraient suffi, mais là... trop tard. Elle n'aborderait pas le sujet à bord.

D'ailleurs, la mission était simple. Maryu serait rapidement de retour chez elle. Enfin, chez eux. Il s'agissait simplement d'escorter Cagalli (le commandant s'était aussi prise d'affection pour elle) dans une simple mission diplomatique sur Deimos4, une colonie relativement méconnue. Maryu s'était un peu renseignée avant de partir : la force militaire de Deimos4 n'était pas à craindre. Installée sur son siège au milieu du CIC, Maryu entendait le grésillement des vérifications d'usage, les dialogues entre des membres de bonne humeur et dispos, le son des touches enfoncées des claviers des opérateurs et le bruit de fond occasionné par l'Archangel lors de tous ses déplacements. Elle allait se lever pour chercher une boisson quand le caporal Pal se fit entendre :

- Il va y avoir un problème, et pas un petit...

Tous les membres du CIC et Maryu se tournèrent vers lui.

- Quoi ?
- J'ai une flotte de ZAFT en approche.


Maryu ferma les yeux. C'était reparti pour un tour. Le caporal ne l'aurait jamais dit s'il s'était agi d'une simple escadrille de transport ou autre. Une flotte, cela signifiait bien ce qu'elle comprenait. Elle ne s'affola pas et ordonna :

- Pouvons nous trouver un appuid dans la zone?

Ce fut Nieman qui s'en occupa. Quelques instants plus tard, il disait, d'un ton saccadé :

- La 6e flotte Fédérale est dans le secteur, commandant.


Maryu cligna des yeux. Comment avaient-ils pu passer à côté d'une telle information ? Alors qu'elle s'apprêtait à rabrouer Nieman, la réponse vint d'elle-même :

- Ils étaient dissimulés jusqu'ici, commandant.

- Bien. Nous passons en alerte de niveau 2. Alertez les autres vaisseaux et donnez-moi l'inventaire précis de notre armement. Quel est l'état du vaisseau ? Toujours optimal ?


Personne ne souffla mot. Chacun sentait que la situation était trop anormale pour être sans danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kira Yamato
Ginn
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 26
Date d'inscription : 03/03/2009

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: Orb
Compétences: S.E.E.D;Pilote debutant,Protecteur

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Mer 29 Avr 2009 - 17:17

Kira venait de finir son rapport sur sa rencontre avec Lightner. Dans celui-ci, il avait été objectif et n'avait fait part de son avis personnel sur tout cela qu'en tout fin de page. Le jeune homme n'avait en aucun cas dit du mal de sa rencontre et laissait au dirigeant seul le soin de décider si oui ou non ils acceptaient la proposition de l'homme.

Kira avait repris sa vie si on peut dire normale, le Freedom n'était plus sorti depuis et cela ne gênait pas plus que ça son pilote. Malgré tout, il ne fallut pas longtemps pour que tout recommence... Un jour, il reçut une lettre : on lui avait assigné une mission. Accompagner Cagalli à bord de l'Archangel sur Deimos4 pour des négociations diplomatiques. Le jeune allait demander à rester chez lui, non pas car il ne voulait pas revoir ses anciens compagnons, mais vu que sa présence n'était pas nécessaire, ainsi que celle du Freedom, il allait demander à être retiré de l'escorte. Toutefois, il reçut avec cet ordre de mission également un rapport d'une mission s'étant très mal passée et surtout qui révélait la présence d'un MS dangereux dans le rang des ennemis d'Orb. Kira dut donc se résoudre à accepter, car il ne voulait pas que Cagalli ainsi que l'équipage de l'Archangel risque leur vie en cas d'attaque. Surtout qu'Orb avait plus que jamais besoin de Cagalli.

C'est ainsi que le jeune homme se retrouva embarqué dans cette histoire. On lui avait laissé le choix : soit il montait à bord de l'Archangel, soit à bord du Kusanagi, étant donné que l'Archangel faisait encore partie de la FFT. Le jeune homme avait au début choisi de monter dans le vaisseau d'Orb, mais comme Cagalli se retrouva à bord de l'Archangel, il ne voyait pas de raison de rester sur le Kusanagi. Cela tombait bien : il voulait revoir ses compagnons de l'Archangel, surtout qu'il en n'avait pas eu l'occasion récemment.

Le Freedom fut chargé dans l'Archangel et Kira se fit discret durant le décollage du vaisseau, restant dans sa cabine et rangeant ses affaires. Puis celui-ci se dirigea vers le hangar pour faire la maintenance du Freedom. Il n'avait pas eu l'occasion de le faire après la réparation partielle de celui-ci. Un mécanicien s'approcha alors de lui.


« Ah Kira
Je suis chargé de la maintenance du Freedom. Tu peux aller te reposer ou faire ce que bon te semble.


-Je vous remercie mais je préfère le faire moi-même et puis votre présence serait sûrement plus utile auprès d'une personne qui n'a pas l'habitude de l'espace non ?

-Bien je te laisse, si tu as besoin d'aide je suis là.


Le Coordinateur monta dans le Freedom vérifier que tout était bon. Cela ne lui prit pas beaucoup de temps, étant donné que le Freedom n'avait pas réellement reçu de lourd dommage dans le désert. Kira resta dans son cockpit, se reposant un peu et réfléchissant calmement. Pour le moment, tout était calme. Cela allait-il durer ?

Puis le jeune homme sortit du hangar pour se rendre sur le pont principal, pour voir où ce petit monde en était, quand il entendit l'alerte de niveau 2 retentir dans le bâtiment de guerre. Kira se précipita sur le pont et regarda le commandant Ramius.


"Bonjours Maryu
Qu'est-ce qu'il se passe ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miriallia
La petite fée de l'Archangel
avatar

Féminin Nombre de messages : 2057
Date d'inscription : 20/12/2005

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp: Orb
Compétences: pilote de SkyGrasper, soldat 2me classe, soutien moral

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Sam 2 Mai 2009 - 22:57

Miriallia savait que les conditions de sa bourse obtenue à Panama la conduiraient à s'engager pour une longue durée dans les Forces Fédérales Terriennes. Puis, il y avait eu plusieurs éléments inattendus. Sans doute les quatre amis qu'elle s'était fait à Panama y étaient-ils pour beaucoup. Eux n'avaient pas les contraintes d'un soldat mais qui avaient tout fait pour la dissuader de quitter l'armée, malgré ce que ça impliquait. Elle savait que Kira et les autres étaient passés à Orb. Elle avait simplement étudié pendant trois ans, sans repenser au jour où elle devrait à nouveau porter l'uniforme. Et pourtant... ces petites choses avaient fait qu'elle avait changé. Radicalement. Il n'y aurait pas de pardon. Elle le savait, mais avait arrêté son choix. Elle ne portait plus l'uniforme des forces terriennes. Le rose avait fait place au bleu. Mais elle n'aurait jamais cru, au vu de sa situation, qu'elle aurait la chance d'être affectée au commandant Ramius, à bord de l'Archangel. Elle n'aurait pu avoir mieux. Elle n'aurait pas voulu avoir autre chose. Et quoi qu'en dise Dearka, c'était ce qui lui convenait. Pour le moment. Pour les trois années à venir, qu'elle le veuille ou non, Miriallia serait mobilisée sous les couleurs d'Orb.

Elle avait quitté sans trop de difficultés son statut d'étudiante. Quitter ceux avec qui elle avait partagé l'expérience de la Conférence d'Athènes s'était certes révélé douloureux, mais elle savait vers où elle allait. Contrairement à son premier embarquement sur l'Archangel, dans la peur et la confusion, elle faisait sciemment le choix de s'enrôler. C'était ce qui faisait la différence.

Les retrouvailles avec l'équipage de l'Archangel lui avaient fait plaisir. Ils ne l'avaient pas oublié et lui avaient prouvé dès les premières minutes de son retour qu'elle avait toujours sa place parmi eux. D'ailleurs, Maryu l'avait affectée au même rôle qu'avant, celui d'opérateur au sein du CIC. Mais Miriallia avait quelque chose en plus. Devenue correspondante de guerre, elle avait une autre tâche à mener en plus de son occupation habituelle.

La mission qui les occupait était parfaite de tous les points de vue pour Miriallia. C'était une mission facile qui tombait à point : elle pourrait reprendre ses marques facilement, sans faire d'erreur tactique. En plus, Cagalli Yula Athla, qu'elle avait rencontré dans le désert et qui était devenue au fil du temps une excellente amie, était la personnalité qu'ils devaient escorter jusqu'à Deimos4, une petite colonie sans importance mais avec laquelle Orb semblait vouloir traiter. L'arrivée de Cagalli sur le vaisseau avait été à son image : spontanée et directe. La princesse d'Orb s'était installée avec tout son personnel sans se préoccuper de l'étiquette ou d'autres problèmes. Et à Kira qui lui signalait gentiment qu'elle aurait pu demander avant de s'attribuer les locaux, elle avait répondu que l'Archangel la connaissait de longue date et n'y verrait pas d'inconvénient. La force de caractère de celle qui avait été une sauvageonne faisait toujours autant rire Miriallia. D'ailleurs, elle avait revu Kira avec plaisir. Après tout, n'était-ce pas pour eux qu'il s'était engagé à leur côté durant la première phase de la guerre ? Miriallia avait également rencontré quelques nouvelles têtes. Elle aurait encore une semaine pour les découvrir plus à son aise.
Elle était en poste au CIC quand Maryu décida de passer le vaisseau en alerte de niveau 2. Les mauvais souvenirs assaillirent Miriallia à toute vitesse. Comme si les événements datant de plusieurs années s'étaient déroulés hier. Elle avait beau avoir grandi, elle restait marquée à jamais par ses premiers combats... Elle parvint à rester calme. Mais elle devinait ce qui allait se passer. C'était trop de hasard en une fois. Beaucoup trop. Et ce ne fut que l'arrivée, plutôt providentielle, de Kira qui lui permit de conserver son sang-froid. Tant que le Coordinateur restait avec eux, ils n'auraient rien à craindre.

_________________


Dernière édition par Miriallia le Jeu 25 Juin 2009 - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/fiches-validees-f7/miriallia-t
Garett Williams
Astray
avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 36
Date d'inscription : 30/04/2009

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: Orb
Compétences: Pilote de MS, Black Ops, Tireur d'élite

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Sam 2 Mai 2009 - 23:35

Garett observa le hangar de l'Archangel où se trouvait actuellement le Rédemption, à l'image du bâtiment lui-même, le hangar était très grand, capable de loger plusieurs mobile suits et sky grasppers, son regard se hasarda sur les autres mobiles suits entreposés là, comme la devanture d'un magasin tels ceux que l'on pouvait voir sur Orb lorsque Séréna et lui sortaient ensemble pour faire des provisions.
Malgré son jeune âge, elle avait une maturité que Garett ne pouvait que lui envier, son talent avec la mécanique était exceptionnel, et dire que les scientifiques des FFT la considérait comme une expérience ratée... Sans doute à cause de ses accès de rage effrayants qui la faisait hurler certaines nuits, à ces moments-là, lui caresser la tête était la seule façon de la calmer, d'autant qu'il restait la seule personne avec laquelle elle n'était pas agressive durant ces périodes.

Une question le taraudait cependant, pourquoi Dame Larmilla l'avait elle temporairement détaché de son service afin d'escorter Melle Cagali pour des négociations qui semblaient déjà bien engagées. Sans doute craignait elle qu'il y ait du grabuge. Melle Cagali ne semblait pas être le genre de personne à se laisser enfermer dans un statut de négociatrice, et vu la façon dont elle avait acceuilli la personne chargée de sa sécurité, celà promettait beaucoup d'action.

"-Hey, tu rêves ou quoi ? je t'ai demandé la clé de 12 !
-Désolé, je réfléchissais, tiens."

Il lui tendit la clé de 12, elle la prit et retourna au travail, elle considérait le MS comme son bébé, et en prenait grand soin. Couverte de taches de cambouis, elle gardait un certain charme qui l'avait attiré vers elle, pour lui apprendre à vivre en société, avec des gens qui ne lui voulait aucun mal.

Elle se releva, ses joues couvertes de tâches noirâtres. Elle passa son avant bras sur son front pour tenter d'en essuyer la sueur, étalant se faisant du cambouis sur son front. Avec son débardeur, on aurait pu penser qu'elle allait à la plage, et pas qu'il s'agissait d'un mécano de génie, le genre de personne capable de transformer un Dagger en arme de combat performante.

"-J'ai vérifié les joints d'étanchéité et les injecteurs de carburant, le réacteur devrait avoir moins de problèmes face aux basses températures, à condition que vous en preniez soin, c'est une merveille de technologie, pas un tracteur à charbon. J'ai recalibré les flux de poussés des propulseurs, normalement, si mes calculs sont exacts, ce qu'ils sont toujours, ce Mobile Suit est prêt à aller effectuer des vols spatiaux, néanmoins, je continue de penser que les mitrailleuses doivent être changées pour des modèles plus récents et surtout plus courants.
-Dès notre retour à Orb, je m'en occuperai, et concernant le Phase Shift ? Une idée ?
-Je tourne la question dans mon esprit, si on me laisse observer certains des modèles ici, je pense être capable de copier le système d'ici à notre retour. Bon, je retourne dans le cockpit, une dernière vérification à faire."

Elle monta dans le cockpit et disparu en sifflotant...

Garett repensa à son passé torturé, leur dernière confrontation avec Huntress avait dégénéré en séance de tir, blessant au passage plusieurs innocents. Maintenant qu'elle avait officielement ralié les rangs de Blue Cosmos, il n'y aurait plus de rémission ou d'amitié entre eux. Sa cupidité et son arrogance risquait de compromettre toutes les négociations si par malheur elle rôdait dans les parages, il faut bien avouer que 2 000 000 pour la mort de Garett Williams, qu'elle connaissait que trop bien, restait très tentante, il faudrait alors gérer ce désagrément par la force. Mais comment tuer une personne qui vous a tout appris ? Pourtant, elle n'aurait aucun scrupule à le descendre le moment venu. Garett se mit à regretter de lui avoir seulement cassé une jambe la dernière fois, il revit son expression de dépit lorsqu'il était reparti, et les mots qu'elle avait prononcé à ce moment était plus qu'éloquents :

"Je te tuerai, Garett Williams ! Tu ne m'échaperas pas, je t'aurai, la prime pour ta tête est à moi !"
Chasseur de primes un jour, chasseur de primes toujours à ce qu'il semblait, lui avait tourné la page, le job de mercenaire était plus adapté à son style.

L'alarme résonna dans le hangar ! Une attaque ? Qu'est ce que ça voulait dire ?

"-Tu pense pas que tu devrait aller rejoindre notre cliente? Dit Séréna du haut du cockpit.
-Oui, j'y cours."

Les choses sérieuses allaient-elles commencer ? Seul l'avenir le dirait.
Garett se précipita vers les appartements de Melle Cagali, ses questions toujours en suspens.


Dernière édition par Garett Williams le Mer 6 Mai 2009 - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadaria Kajima
Blitz
avatar

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 26
Date d'inscription : 13/10/2008

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: Orb
Compétences: SEED, Pilote de M.S., Stratège.

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Mer 6 Mai 2009 - 17:10

Hadaria accompagnait la princesse Cagalli et Kira sur Deimos 4. Il avait été chargé de les accompagner afin de pouvoir aider le Freedom en cas de besoin... Aider le Freedom... Envisager cette hypothèse le faisait sourire. Comme si Kira Yamato, le pilote du plus performant et du plus puissant M.S. jamais construit, avais besoin d'aide au combat... Quelle blague...
Bref, toujours est-il qu'il devait accompagner le Bipède sur Deimos 4 et qu'on ne savait pas à quoi s'attendre. Dans le cas d'une éventuelle offensive contre l'Archangel, l'Etat Major avait demandé à ce que le Commandant Maryu dispose du plus de M.S. et de Skygrapper possible. Et l'Arios d'Hadaria avait été récquisitionné.
Il avait donc embarqué dix heures plus tôt à bord du Bipède. Il avait obtenu de ne pas avoir une chambre pour lui. Son séjour sur le bipède serait à priori relativement court et il ne voyait aucune raison d'occuper inutilement une cabine.
Il avait passé la moitié du voyage à s'entrainer au simulateur. Il s'était fait avoir comme un bleu lors de leurs missions sur Orb contre le Javelot de l'Aube, et il n'avait pas l'intention de se faire avoir de nouveau si jamais un affrontement s'annoncait. L'autre moitié du voyage fut ponctuée de vérifications techniques et de siestes.
C'est à ce moment là qu'il entendit l'alarme de niveau 2. Se réveillant d'un bond, il se dirigea vers la passerelle de commande, puis songea qu'il serait plus utile à bord de l'Arios, prêt à intervenir.
Il arriva en trombe dans le hangar et s'adressa au technicien qui était vers son appareil.


-Mettez moi une des batteries qu'on vous as amené pour l'Arios. Et préparez le au départ. Il faut que je puisse décoller à le seconde où la princesse ou le Commandant en aura donné l'ordre.

-Bien Lieutenant ! Vous avez entendu ? Au travail !!

Sans attendre les techniciens se mirent au travail. Ils étaient tous coordonnés et aucun geste n'était inutile. Cessant de contempler ce manège, Hadaria monta d'un geste à bord de l'Arios et le lança. Les lumières s'allumèrent.

Generation
Unsubdued
Nuclear
Drive
Assault
Mode

*CPC system connecté. Densitée du lien neuronal ionique normal. Mise à jour des paramètres moteurs. Réacteur principal opérationnel. Flux de puissance normal. Tous systèmes au vert. Arios, système activé.*

-Ici le Lieutenant Hadaria Kajima à bord de l'Arios. Je suis prêt à décoller dès que vous en donnerez l'ordre, Commandant Ramius.

Les équipes de maintenance s'étaient déjà écartées lorsqu'elles avaient entendu les réacteurs de l'Arios se mettre en marche. Se déplacant vers l'aire de stand-by, Hadaria repensa à son combat sur Orb. Si jamais ce m.s. se remontrait, il l'acceuillerais comme il se doit, avec ses deux sabres ! Et s'il jamais il essayait de s'approcher du bipède, Hadaria comptait bien l'en empécher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégumi
Ginn
avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 25
Date d'inscription : 14/01/2009

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp: Orb
Compétences: Tireuse d’élite, Pilote de MS, prudente

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Ven 8 Mai 2009 - 13:16

Mégumi avait reçu pour mission d'accompagner Dame Cagalli avec le reste de son escorte, ainsi, le Dynames fraichement terminé fut-il chargé dans l'archangel sous l'œil attentif de sa pilote. Après que tout fut chargé a bord, le vaisseau avait décollé. Mégumi commencait a s'installer dans ses quartiers, elle n'avait apporter que quelque affaires de rechange et un fusil sniper UTG L96 AWP, juste au cas où. Hatchi était là aussi, il roulait partout dans la salle importunant parfois par mégarde, un membre de l'équipage qui passait par là. Plus tard, un bruit retentit ddans le vaisseau, Mégumi connaissait bien ce bruit.
L'alarme de niveau 2 venait de retentir, et déjà, Mégumi courait vers son MS avec Hatchi à ses trousses.
Mais Mégumi ne s'attendait vraiment pas à être en alerte aussi rapidement.
Elle arriva au hangar ou elle fut surprise de trouver l'Arios en stand by, mais également ...

-Le...le Freedom!

Ce Mobile Suit était une légende, il avait grandement contribué a la fin de la grande guerre, et possèdait une puissance phénoménale.
Mais ce n'était pas le moment de s'extasier devant cette machine. Une alerte de niveau 2 voulait dire qu'un danger avait été repéré et que les pilotes devaient se tenir prêt. Mégumi monta donc à bord du Dynames avec Hatchi qu'elle mit sur sa base, avant d'activer les systèmes.


Général
Unilatéral
Neuro-link
Dispersive
Automatic
Maneuver

"Vérification des liaisons bio-neural, Système de défense opérationnel, système d'armes paré, senseur de visée connecté, distribution d'énergie optimale, batterie secondaire ok, système général en ligne."

-Dynames, tout les systèmes au vert. Paré a décoller.

Ainsi donc la première sortie du Dynames se fera dans l'espace. Mégumi surveillait son écran de contrôle attendant ce signal qui indiquerait que les MS devaient sortir défendre le vaisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Lightner
Constructeur de gundam
avatar

Masculin Nombre de messages : 479
Age : 29
Date d'inscription : 04/05/2006

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Eurasie
Compétences: Diplomatie, pilotage, commandement

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Mar 16 Juin 2009 - 21:50

A bord du Twilight, la tension était pratiquement palpable. Quasiment personne ne se doutait du plan de Lightner, car ce dernier l'avait maintenu obsessionnellement secret.
Pour des raisons évidentes de sécurité opérationnelle mais qui ne semblerait pas évidente à quelqu'un de moins paranoïaque...

Soudain, toutes les têtes de la passerelle se tournèrent vers l'officier tactique car celui-ci venait tout juste d'émettre un grognement suite à sa découverte:


"-Monsieur, à compter de maintenant, les flottes de ZAFT, d'Orb et de la Fédération peuvent toutes se voir mutuellement. ZAFT approche à grande vitesse du Bipède tandis que la Fédération semble de rapprocher des colonies.
-Bien, c'est le moment. Larguez le Javelot et envoyez le avec une impulsion de nos rayons tracteurs droit sur la colonie.
-A vos ordres!"


Le hangar principal du Twilight s'ouvrit doucement, permettant aux techniciens d'envoyer le Javelot dans l'espace.
Toujours "éteints", les rayons tracteurs du vaisseau l'aggripèrent avant de le "lancer" vers Deimos 4. Ainsi le Javelot demeurerait invisible au radar jusqu'à ce qu'un pilote puisse le "voir".
De même, le Twilight restait dissimulé dans les profondeurs de l'espace.


Du côté de ZAFT les choses se précipitaient.
Le commandant de la flotte de ZAFT avait déjà envoyé une douzaine de Ginns droits sur le Bipède avec des lances-missiles pour le couler.
Pendant ce temps ces 10 croiseurs se rapprochaient lentement, ne voulant pas prendre de risque avec la flotte FFT elle aussi en approche.

De leur côté, les Fédéraux avaient décidé que le temps jouait contre eux.
Ils avaient donc décidé d'envoyer TOUTE leur flotte droit sur Deimos 4 dans le but de l'occuper avant l'arrivée de ZAFT.
Leur but était de passer pour les défenseurs de la colonie, détruisant autant de force de ZAFT et d'Orb que possible au passage...
Les deux Agamemnon progressaient à l'arrière de la flotte tandis que les cuirassés de classe Nelson ouvraient la voie suivis par les 15 destroyers de classe Drake.
Tous leurs appareils légers étaient sortis et protégeaient les vaisseaux.

Soudain, alors que le Javelot était sur le point de s'activer et de se glisser DANS Deimos 4, les Ginns entrèrent à portée de tirs et ouvrirent le feux sur le Bipède, tandis que les 15 Drake de l'Alliance lançaient un total de 600 missiles plus 90 torpilles à énergie sur la flotte de 4 vaisseaux d'Orb.
Une bordée complète...

_________________
Les humains sont incapables de s'entendre. Il faut imposer l'ordre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kira Yamato
Ginn
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 26
Date d'inscription : 03/03/2009

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: Orb
Compétences: S.E.E.D;Pilote debutant,Protecteur

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Dim 28 Juin 2009 - 16:53

L'alarme de niveau 2 retentissait dans tout le bâtiment de guerre ; il était clairement impossible pour que qui ce soit ne l'ait pas entendu. Avant cela, il avait vu les quelques machines que les diplomates avaient choisi de laisser sur l'Archangel. Honnêtement, le coordinator se demandait bien pourquoi, pour une simple visite politique aspirant a la paix, Orb avait jugé bon de s'armer autant. La réponse était peut être finalement ce mobile suit étrange qui détruisait tout sur son passage ; du moins le jour de son apparition, les MS qui avait été déployés sur place n'avaient rien pu faire et si cette chose revenait mettre son grain de sel, la colonie n'y survivrait sûrement pas. L'intuition de Kira semblait pour le moment infondée : aucune trace d'une quelconque machine inconnue, mais celles de Z.A.F.T et de la Fédération des Force Terriennes étaient belles et bien là. Dans le pont principal l'annonce venait d'être faite par la responsable du CCI ,Miri : la flotte de ZAFT venait d'envoyer une douzaine de Ginns droits sur l'Ashitsuki armés de lances-missiles. Fallait avouer qu'ils ne faisaient pas dans la dentelle et que quand ils avaient une idée en tête ils ne l'avaient pas ailleurs. Pendant ce temps la FFT s'était postée autour de la colonie. Quels pouvaient bien être leur buts, se faire passer pour les grand gentils ? et ainsi manipuler les personnes qui douteraient de leur bonne foi sur la fin du conflit de manière pacifiste ? Pour le moment le plus urgent n'était pas la FFT. S'ils voulaient se faire passer pour les bons, logiquement, ils ne devraient pas lancer d'attaque sur la flotte d'Orb, ce qui réduisait le champ d'action à Z.A.F.T . Le coordinateur regarda Miriallia puis Maryu puis il ferma les yeux avant de les réouvrir d'un regard déterminé.

"Je vais sortir! Décidément ils ne comprennent jamais rien, faut toujours se battre avec eux....."

Le jeune homme détourna le regard, comme déçu de devoir sortir. En effet il aurait aimé que tout cela ce passe calmement sans aucun combat, mais faut croire que les gens au sommet eux n'était pas près a céder le pouvoir pour un monde de paix. Mais tant qu'il y aura des personnes recherchant la guerre, Kira se battra. Il était déterminé et combattrait de tout son coeur pour la paix. Kira prit appui sur le siège de Miri pour s'élancer vers la sortie du pont principal, se dépêchant de partir vers les vestiaires pour se changer et pouvoir sortir immédiatement. Pendant qu'il se changeait, le Coordinator trouvait quelque chose étrange. Cristallicia, qui jusqu'à maintenant, par la direction d'Edward Lightner, avait tellement été présente dans les conflit... et là elle n'était sur aucun radar. Vraiment étrange. Peut-être que finalement, Kira s'était trompé, et que l'homme avait réellement des idéaux de véritable paix. Le coordinateur prit pour finir son casque et s'en alla en direction du Hangar. Là bas, quelques pilotes était déjà prêts à sortir. Finalement, les politiciens d'Orb avaient eu raison de leur demander de venir. Kira eut a peine le temps d'entrer dans le Freedom et de se placer sur la catapulte que de nouvelles informations étaient arrivées. La flotte de la FFT bombardait celle d'Orb ! Les Ginns venaient de lancer leur missiles sur l'Archangel ! le temps jouait contre eux. Les yeux du freedom s'illuminèrent tandis que ses systèmeq s'allumaient également un par un.

« Generation
Unsubdued
Nuclear
Drive
Assault
Mode


Tout les systèmes sont au vert.....Miri je vais sortir!
Kira Yamato, Freedom, Ikimas! »


Le Freedom s'élança dans l'espace. A peine eut-t-il le temps de sortir que l'action allait déjà commencer. Kira ouvrit un canal de communication avec tout les MS d'Orb présents sur l'Archangel. Ainsi, même pendant l'assaut, ils pourraient se donner des conseils et élaborer une stratégie.

« Ici Kira on ne cherche pas l'affrontement direct : on protège en premier lieu la flotte d'Orb, ensuite on s'occupera de ces Ginns. Ne tuez que si c'est nécessaire ! On a pas besoin de plus de morts... »

Le radar tactique dans le cockpit du Freedom se redressa, commençant a cibler les missiles en approche. Le MS arma toutes ses armes a faisceaux et lâcha une salve sur les missiles en approche ; ceux ci en explosant créaient une onde qui détruisait les autres. Un véritable mur de feux d'artifices se présentait devant eux mais malgré la puissance du Freedom il ne pouvait pas tirer sur tout les missiles. Quelques uns fonçaient encore droit sur le vaisseau, et la colonie derrière.



Proof-reading Aika 28/06
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadaria Kajima
Blitz
avatar

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 26
Date d'inscription : 13/10/2008

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: Orb
Compétences: SEED, Pilote de M.S., Stratège.

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Lun 29 Juin 2009 - 0:11

Hadaria était au première loges lorsque le Freedom décolla afin de descendre l'Archangel contre la vague de missiles qui les avait attaqué. Kira Yamato était bien connu pour défendre rageusement le vaisseau d'Orb et ses occupants.
S'alignant à son tour sur une des rampes de lancement, Hadaria regarda l'action du Freedom... Dire qu'il n'avait eu qu'une attaque a faire pour décimer plus de la moitié des missiles... Mais il devait arrêter de réfléchir et agir. Certains missiles avaient passés le barrage de faisceau et se dirigeait toujours vers l'Archangel. Et il était pour l'instant le seul prêt à partir.



« Ici Kira on ne cherche pas l'affrontement direct : on protège en premier lieu la flotte d'Orb, ensuite on s'occupera de ces Ginns. Ne tuez que si c'est nécessaire ! On n’a pas besoin de plus de morts... »

-Ici Hadaria, tout a fait d’accord. Je n’ai pas l’intention de casser des ms pour le fun…


C'est à ce moment là qu'il entendit l'annonce.


-Tout système au vert. Arios, catapultage

-Hadaria Kajima, Arios, Ikimas !!!!


Mettant plein gaz, l’Arios décolla du pont suivi par sa nacelle et, d’un coup, arma ses canons Xiphias 3 et tira deux faisceau vers les missiles, tout en tirant avec son fusil. Il avait l’intention d’en détruire le plus possible. Mais malheureusement, tous les missiles n’avaient pas été détruits. Il n’avait pas suffisamment de faisceau pour ça et il n’était pas question de détruire les missiles au sabre. Il fit a ce moment là un choix qu’il n’appréciait pas.


-Ici Hadaria Kajima, lancement des missiles !


Il restait dix missiles encore en vol. Sélectionnant le nombre de missiles souhaités, il verrouilla un a un les missiles et les lança. Chaque missiles lancés par l’Arios filèrent vers la menace d’une traite et un a un, les missiles atteignirent leur cible. Enfin tous, sauf deux qui ratèrent leur cible… Il ne pouvait rien faire de plus en Mobil Armor et il n’avait pas le temps de changer de mode.


*Et merde !*

-Archangel, attention !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett Williams
Astray
avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 36
Date d'inscription : 30/04/2009

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: Orb
Compétences: Pilote de MS, Black Ops, Tireur d'élite

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Lun 29 Juin 2009 - 9:35

Garett regarda les vaisseaux des différentes factions en approche, un drôle de défilé !

Une voix le sorti de sa rêverie :

"-Hey, t'as pas entendu, ils ont dit : tous les pilotes dans leur machines, réveilles toi!
-Oui, j'arrive, répondit Garett par le com-link"


En quelques secondes, Garett parvint au hangar, certains Mobiles Suits se préparaient au décollage, d'autres commencaient à s'allumer.

Encore une fois, Sarena manifesta son mécontentement :
"Eh ben, c'est pas trop tôt!"

Garett ne répondit rien et monta dans sa machine. Une voix l'acceuillit :
"Bienvenue Garett."

Toutes les informations s'affichèrent à l'écran, Garett les regarda distraitement tout en connectant le système à son casque qui lui même se connectait à son oeil. les données s'affichèrent sur la visière de son casque. Il entra une série de codes, puis libéra le mobile suit de son carcan de métal...

Le Rédemption marcha vers la rampe de lancement, près à partir. Protéger Melle Cagalli demandait que rien ne lui arrive, mais pas forcèment de tuer, chaque mort rendrait les négociations difficile. Garett passa le flux d'énergie en mode "défense", redirigeant une partie de l'énergie des armes vers le bouclier.

Garett repensa à Huntress et se dit : "pourvu qu'elle ne soit pas là".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégumi
Ginn
avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 25
Date d'inscription : 14/01/2009

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp: Orb
Compétences: Tireuse d’élite, Pilote de MS, prudente

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Mar 30 Juin 2009 - 15:08

Le Dynames était enfin prêt a partir, une fois sur la rampe de lancement et connecté a la catapulte, Mégumi rabattit la visière de son casque et contacta le CIC.

-CIC, ici Mégumi a bord du Dynames, en attente de permission pour décoller.
En attendant confirmation de son ordre de décollage, Mégumi suivait le combat du Freedom et de l'Arios sur ses moniteurs. Ces deux pilotes étaient très forts, pas de doute la dessus. Une minute plus tard, le CIC ordonna le décollage du Dynames.

-Bien reçu, Gundam Dynames, en avant!
La catapulte se mit en marche, augmentant la vitesse du Dynames et le projetant dans l'espace.
C'est alors que Mégumi vit deux missiles qui avaient échappé au Freedom et à l'Arios.
-Tss ... Hatchi, je te laisse les commandes.
- Bien reçu, bien reçu.
Utilisant le fusil sniper longue portée du Dynames, Mégumi avait l'intention d'intercepter les missiles avant qu'il n'arrive jusqu'au vaisseau.
L'œil collé a son viseur, Mégumi tira un premier coup, qui fit exploser le premier missile, puis un second tir détruisit le second. Les tirs de précision était vraiment plus facile avec ce MS, pensa Mégumi.


-Parfait Hatchi, je reprend le contrôle. Tout les missiles ont été interceptés, en attente d'autres ordres.
En attendant plus d'instructions, Mégumi visait déjà grâce a ses senseurs longue portée les MS de Zaft près de la colonie.

-"Ne tuez que si c'est nécessaire !" hein? Difficile quand il y a les vies des habitants de la colonie en jeu ...
Finalement voyant les GINN se rapprocher a grande vitesse, elle choisit de ne pas attendre les permissions et d'ouvrir le feu sur le GINN le plus proche. L'appareil touché de plein fouet par le laser longue distance explosa, a 500 mètres du vaisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aikanaro Alliardech
Aegis
avatar

Masculin Nombre de messages : 313
Age : 26
Date d'inscription : 01/05/2008

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Eurasie
Compétences: Combat rapproché, Capitaine

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Mer 1 Juil 2009 - 15:22

Le Seven, en tant qu’unité étrangère, n’avait besoin d’aucune autorisation pour rejoindre un vaisseau-mère de sa propre nation. Encore heureux, puisque vu le chaos qui régnait dans l’astroport, une démarche administrative était la dernière chose qu’Aikanaro voulait.
Après avoir enfilé sa combinaison, mit le casque MJOLNIR et prit place à bord de sa machine, il se laissa guider par le plan intégré par sa mécano locale Aya pour rejoindre l’Archangel.
Il devait être extrêmement prudent à ne pas trop se faire remarquer : si un étranger s’enfuyait alors qu’une attaque était imminente, on pourrait croire à un acte d’espionnage et de trahison.
Après dix bonnes minutes passées à surveiller ses pas au milieu d’une ville aux allures de fourmilière dérangée, il vit enfin le vaisseau amiral blanc arrimé fermement à l’astroport. Il ouvrit un canal de discussion point-à-point avec l’Archangel


- V-ORB-00152 Archangel, ici MS-ORB8474 Seven, me recevez-vous ?
Une voix féminine lui répondit.
- MS-ORB, veuillez répéter votre code d’identification.
- Ici MS-ORB8474 Seven, Pilote Sergent Aikanaro Alliardech MS-P1329 de l’Escadron Expérimental Swift Strike. Demande rattachement à la chaîne de commandement et permission de rejoindre le V-ORB-00152 Archangel. Si Cagalli-sama est là, demandez-lui, elle vous confirmera mon affiliation.
Quelques secondes s’écoulèrent sans réponse. Bien qu’il n’ait aucune raison de s’inquiéter, Aikanaro eut un léger pressentiment.

- Vous n’êtes pas le seul de Swift Strike ici ! vous avez permission de rejoindre le vaisseau. Le quai 2 va s’ouvrir. Veuillez rentrer votre MS et vous mettre en stand-by d’ordres du Capitaine Ramias.
- Bien reçu Archangel, terminé.

Bien qu’anodine discussion, le rythme cardiaque d’Aikanaro avait fait une petite pointe. Il s’avançait vers le vaisseau quand il le vit frémir… Puis les réacteurs s’allumèrent, quittant les attaches de maintien du spatio-port. ?!?
Les mots « Passage en mode Combat » apparurent sur un coin de son écran principal. Pressant le pas, il vit sur ses radars longue distance des points hostiles bouger. Une salve de missiles. Droit sur la colonie. Avant même qu’il ne comprenne, il vit également une unité alliée sortir de l’avant de l’Archangel. Hikari no Tsubasa. Les « Ailes de lumière ».

Le Freedom venait de décoller en urgence de l’Ashitsuki et se plaça en bouclier. Une pluie d’énergie s’abattit sur les missiles, illuminant l’espace. Une communication cryptée sur le Taccom, de la part du Commandant Yamato. Limiter les pertes au possible ? Quand ZAFT et la FFT attaquaient directement ? Ha ! Quelle bonne blague. L’idéalisme, c’est bien, mais faut savoir être réaliste. L’idéalisme ne suffit pas à la justice. Il lui fallait une arme.

Il vit une Mobile Armor jaillir, rugissant, hors de l’Archangel. Il la reconnut à la première manœuvre : qui d’autre qu’Hadaria-san était si adepte de la double vrille juste après le décollage ? Savoir qu’il pourrait une nouvelle fois compter sur le soutien de l’Arios ragaillardit Aika.

Sans interruption, deux autres MS furent catapultés. Ceux-là, il ne les avait jamais vus… Mais la manière dont le vert leva son fusil de sniper pour viser les quelques missiles survivants lui rappela Megumi. N’ayant rien d’autre à faire que courir de toutes ses forces vers l’Archangel, il jeta un coup d’œil sur la TacMap.

« Freedom – Yamato » ; « Arios – Kajima » ; « Dynames – Inoue » ; « Redemption – Williams »
Et bien, Cagalli prenait ses précautions. Faut croire qu’elle avait eu raison.
L’Archangel avait lentement glissé hors du spatioport de Deimos 4 et s’avançait dans l’espace. Aika prit donc appui dans la faible gravité entourant la Colonie et se propulsa vers le vaisseau, réacteurs dorsaux à fond. Il dépassa le vaisseau, puis donna une contre-impulsion afin d’entrer dans les sas des « jambes ».

Il laissa les commandes automatiques le guider jusque dans la catapulte : des lignes de commandes vertes défilaient sur son casque, certaines incompréhensibles, d’autres évidentes.
La voix de la jeune fille qu’il avait entendu précédemment résonna dans la catapulte. Elle couvrait le bruit des mécanismes de projection de MS, des tirs d’Igellstellung des explosions au dehors.


- Installation de l’IWSP Anti-Mobile Suit. Seven, préparez-vous au décollage dès que les réapprovisionnements sont terminés !
IWSP ? Aikanaro regarda brièvement son écran de contrôle des armes. Integrated Weapons Striker Pack. Deux CIWS Igellstellung supplémentaires ; deux Railgun de 115 mm, 2 canons de 105mm, un bouclier/machinegun. Comme s’il allait pouvoir utiliser tout ça. Les armes à distance s’étaient révélées très peu pratiques avec le Mjolnir. Il vit néanmoins sur la liste deux épées anti-MS et anti-vaisseau de 3.4m. Là, tout de suite, ça l’intéressait. Le reste pouvait être utilisé en cas de barrage de missiles. Mais lui qui était plutôt habitué au corps à corps s’y tiendrait.


- Catapulte, contact.
- Systems all green. Aikanaro Alliardech, deru.
Les trois lumières passèrent au vert, et, se sentant un peu nostalgique (trois semaines sans toucher à son MS, vous imaginez ?), le Seven s’élança tel une ombre dans la nuit de l’espace.

_________________

YU MO GUI GWAI FAI DI ZAO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/fiches-validees-d-eurasie-f99/
Edward Lightner
Constructeur de gundam
avatar

Masculin Nombre de messages : 479
Age : 29
Date d'inscription : 04/05/2006

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Eurasie
Compétences: Diplomatie, pilotage, commandement

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Sam 18 Juil 2009 - 19:25

"-Allez allez!...et merde!"

Le poing de l'Amiral Willard s'abattit sur l'accoudoir de son siège de commandemant alors que les derniers missiles lancés par sa flotte se faisaient descendre par les Mobile Suits d'Orb.
Il y en avait plus de 700 pourtant en comptant les torpilles à énergie!
Orb était de toute évidence un bien gros poisson...Mais certainement pas trop gros pour sa flotte!


"-Rapprochez nous encore de la colonie! Dès que possible, lancez une nouvelle bordée, et je veux que nos armes à énergies ouvrent le feux sitôt à portée!
-Bien monsieur, quelle cible?
-Les Mobiles Suits d'Orb bien évidemment!"

Willard escomptait que la distance entre les unités Orb et sa flotte ayant diminué, l'efficacité de ses missiles serait meilleure. En effet ils disposeraient de plus de carburant pour leur phase d'attaque terminale.
D'autant que ses cibles auraient cette fois à se défendre elle-mêmes et non pas un vaisseau proche.


La Sixième Flotte Mobile se trouva soudain à moins de 3000 mètres de la colonie et ouvrit une fois de plus le feu mais cette fois sur les MS d'Orb...



De leurs côtés, les croiseurs de ZAFT demeuraient à distance, désireux de ne pas attirer l'attention de la flotte Fédérale plus que nécessaire.
Mais leur commandant n'eut pas même le temps d'ordonner d'ouvrir le feu que l'un de ses Ginns se faisait descendre...
N'en croyant pas ses yeux, Orb venait de tirer en premier, il ordonna d'envoyer ce MS par le fond de l'espace.
Aussitôt, les 11 autres Ginns se ruèrent sur le Dynames.
Leur lance-missiles tirèrent 22 missiles lourd sur le MS, puis les Ginns sortirent leur mitrailleuses et cernèrent le MS en tirant comme des déments.


A bord du Twilight, un opérateur annonça que le Javelot allait se faire repérer d'un instant à l'autre à présent.
Un sourire carnassier aux lèvres, Lightner ordonna "d'activer" le pilote.
L'instant d'après, le flot de drogues inhibitrices cessa d'affluer dans le corps de l'évolué de l'alliance aux commandes.
Celui-ci de réveilla soudain et, l'écume aux lèvres, lança son appareil vers l'endroit où il pourrait tuer le plus de monde: Deimos 4.

Le Javelot passa en trombe SOUS l'Archangel en tirant comme un forcené.
Un tirs de l'un de ses railguns toucha l'un des croiseurs d'Orb de classe Kusanagi, qui se vit soudain privé de réacteurs et explosa en partie.
Puis le Javelot entra dans Deimos 4 et commença son oeuvre de destruction gratuite et généralisée.


Proofread Aika :19/07

_________________
Les humains sont incapables de s'entendre. Il faut imposer l'ordre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégumi
Ginn
avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 25
Date d'inscription : 14/01/2009

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp: Orb
Compétences: Tireuse d’élite, Pilote de MS, prudente

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Sam 18 Juil 2009 - 23:46

Mégumi, en détruisant ce GINN, s'était attiré les foudres de l'escadron de ZAFT, cela se voyait à leur façon de se ruer sur le Dynames.
Elle allait tirer des coups de semonce quant elle vit les Ginn tirer tous leurs missiles sur une seul cible ... elle!


- Hey! hey! hey! Vous voulez vraiment ma peau on dirait ...
L'expression de Mégumi devint soudain extrêmement sérieuse, une attitude qu'on ne lui connaissait pas.
... D'accord, venez la chercher!
Elle visa les trois premiers missiles avec précision, ce qui entraina une explosion en chaîne qui détruisit au total 18 missiles.
Mégumi fonça, propulseurs a plein régime sur les missiles restant, son Phase shift ferait le reste. En effet, trois la touchèrent de plein fouet, mais la machine n'avait rien. Mégumi en revanche était légèrement sonnée par l'onde de choc. Quand elle retrouva ses esprits, elle était cernée par les Ginn qui ouvraient a présent le feu sur elle à l'aide de mitrailleuses lourdes, dont les impacts multiples ébranlaient le Dynames.


-Haaaaaaa!
Les tirs des Gin s'intensifiaient, mais Mégumi remarqua une nouvelle vague de missile venant des forces terriennes : elle alluma alors sa radio.
- Ne vous occupez pas de moi!
Elle dit cela car les autres MS d'Orb venaient a son secours. Occupez-vous de ces missiles, je m'en sortirai!

Elle disait ça, mais elle ne voyait pas vraiment comment échapper aux Ginn... Soudain elle se souvint qu'elle n'était pas toute seule dans ce cockpit.
- Hatchi! Verrouillage des cibles, ouverture des conteneurs à missiles ... A mon tour maintenant, et je ne vous ferai pas de cadeau
Hatchi exécuta les ordres et la jupe du Dynames s'ouvrit, laissant s'échapper 16 petit missiles. Ceux-ci, détruisirent 8 Ginn.

-Alors, comment vous avez trouvé? Et attendez c'est pas fini!
A présent Mégumi se battait contre 3 Ginn, mais n'avait plus de missiles ; elle utilisa son fusil sniper et en descendit encore un. Mais les deux autres esquivèrent sans problèmes, ils étaient trop près.
Les deux machines, fonçaient sur le Dynames avec leurs Heavy sword . Décidée a ne pas se laisser faire, Mégumi rangea le fusil sur l'épaule du MS et tira ses sabres laser. En faisant une rotation sur elle même au moment où les Ginn allaient la frapper : elle les trancha en deux, et ils explosèrent.

*Essoufflée* -C... ces gars étaient fort, ils ont réussi a me pousser dans mes derniers retranchements. Ha! L'Archangel! mes compagnons! j'espère qu'ils vont bien.
Mégumi s'était éloignée du vaisseau pour combattre les Ginn. A présent, fatiguée et à court de missiles, elle y fonçait tout de même à pleine vitesse.
Proofread Aika 19/07
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett Williams
Astray
avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 36
Date d'inscription : 30/04/2009

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: Orb
Compétences: Pilote de MS, Black Ops, Tireur d'élite

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Mar 21 Juil 2009 - 23:33

Garett esquiva un tir de laser, deux ginns lui fonçait dessus, en plus la 6ème flotte ouvrait le feu sur la flotte d'Orb!

"Voilà qui clôt les négociations il me semble"

Son oeil analysait la structure des armures mobiles et conclut que leur point faible se trouvait être leur tête. Un tir direct priverait le pilote de visibilté.

Le Rédemption leva son fusil et tira deux coups, chacun des tirs toucha sa cible et les têtes des deux ginns volèrent en éclats!

Et deux de moins, une goutte d'eau comparé aux différentes flottes...

La tactitable indiqua que le Dynames s'était éloigné de la flotte d'Orb, mais se rapprochait de l'Archangel. Le Freedom, fidèle à sa réputation éliminait MS sur MS, quand au Arios, lui aussi avait visiblement fort à faire...

Un signal retentit, deux Ginns arrivaient par en dessous, visiblement dans l'intention de venger leurs camarades. Leur épées tirées, ils se préparaient à frapper.

Le Rédemption esquiva tout en inclinant son bouclier de façon à parer le coup du plus proche. Le Ginn sembla désarçonné par cette manoeuvre, Garett en profita et sorti un sabre, l'arme trancha les bras et la tête du ginn, le mettant hors de combat, l'autre se prépara à lancer un assaut.

"Alors tu veux un corps à corps ? Je suis ton homme." Pensa Garett dans un sourire. Il passa le Rédemption en mode Assaut, accroissant sa vitesse et la puissance de ses armes, ce mode, qualifié par Séréna de "mode Berserk" semblait plus adapté à ce genre de duel, le premier qui touche gagne...

Un souvenir effleura l'esprit de Garett, n'était ce pas comme ça qu'il s'était retrouvé en taule au Japon? Un duel au sabre similaire à celui ci qui avait coûté la vie du fils d'un ministre japonais. Ce souvenir le fit sourire encore plus lorsqu'il sentit une poussée d'adrénaline l'envahir... qu'est ce qu'il adorait ce boulot!

Le Rédemption sorti son deuxième sabre et se mit en position, les deux adversaires se jaugèrent puis foncèrent l'un sur l'autre...


Dernière édition par Garett Williams le Mer 22 Juil 2009 - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kira Yamato
Ginn
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 26
Date d'inscription : 03/03/2009

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: Orb
Compétences: S.E.E.D;Pilote debutant,Protecteur

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Mer 22 Juil 2009 - 22:30

Toujours très calme aux commandes du Freedom, Kira venait de baisser son fusil laser et de rabattre ses railguns pour pousser un petit soupir, croyant que l'assaut contre leur flotte était bel et bien fini. mais cette petite « joie » fut de courte durée : tout d'abord, il put apercevoir sur son radar un Ginn abattu d'un coup avec précision...pas de mort avait-il dit, mais peut être était-ce trop dur pour des pilotes débutants... Il était peu être un peu trop idéaliste sur les bords. Après tout, lui aussi avait fait beaucoup de victimes au commande du Strike. Depuis qu'il pilotait le Freedom, il était plus calme et surtout défendait ses idées et celle d'Orb du mieux qu'il pouvait. Un petit groupe de Ginns se jetèrent donc sur le Dynames pour venger leur camarade abattu il y a quelque minutes....décidément ce cycle de haine et de vengeance qui l'avait emporté il y a quelque années ne s'effacerait jamais du cœur des hommes, ou du moins pas comme il le voulait. Mais bon, c'est vrai qu'un monde de paix était peut être un idéal irréalisable dans l'état actuel des choses. Mais dans tout les cas, il avait fait son choix: se battre, se battre de toutes ses forces. Le coordinateur voulut dans un premier temps aider la pilote du Dynames mais il fut stoppé dans son élan par les tirs répétitifs de la flotte ennemie. Des armes a énergies, le Freedom aurait pu en barrer quelques unes avec son bouclier, mais il ne pouvait pas tenir cette cadence donc la solution la plus évidente était l'esquive. Le Freedom commença donc une manœuvre d'esquive, glissant entre les tirs ennemis, faisant tout de même attention que l'Archangel ne soit pas touché a cause de cela; quand c'était le cas, il positionnait son bouclier de façon a pouvoir bloqué le tir sans réellement pour autant se mettre en danger.

*Bon sang...ils nous lâcherons pas de si tôt je ne vois qu'un seul moyen *

Le Freedom allait s'élancer vers les vaisseaux adverses pour les neutraliser quand il remarqua que le Dynames commençait a être dans une position difficile. Kira dut donc faire un choix qui fut assez rapide : il préférait largement limiter en premier temps les pertes d'Orb mais Megumi la pilote ne devait pas penser comme ça, vu qu'elle demanda à ses compagnons de ne pas s'occuper d'elle. Le Freedom resta quelque secondes sans bouger puis il partit en direction des vaisseaux de l'alliance.

*Si c'est son choix...je pense que j'aurais demandé la même chose. *


« Hadaria....suis moi on va aller se charger de ses gêneurs avant que l'Archangel soit toucher par un tir perdu »

Le Freedom s'élança donc en direction de la flotte adverse tout en continuant d'esquiver les tirs continus qui lui était destiné. Malgré tout il y avait quelques MS qui lui barrait la route. Ne voulant pas perdre de temps, il se contenta de découper à l'aide de son sabre laser soit la tête ou le bras qui portait l'arme de ses adversaires, fonçant a toute allure vers le vaisseau amiral. Une fois à une distance visiblement réduite, il se glissa en dessous du vaisseau. Le radar tactique se redressa, visant la proue et l'amont du bâtiment de guerre afin de limiter ses possibilités d'action. Ensuite a l'aide de ses railguns il tira sur ses cibles. Au même moment, au loin, ce fut un bâtiment d'Orb qui fut touché.

« Qu'est-ce que....Ce MS c'est quoi....Serait-ce....Finalement j'ai bien fait de venir. »

A peine le Freedom eut-il le temps de comprend qui était ce MS que celui ci entra dans la colonie spatiale ; le coordinateur n'osa même pas imaginer à quoi il pouvait bien se livrer a l'intérieur. Le jeune homme ouvra un canal de communication avec l'Archangel.

« Archangel je vais me rendre dans la colonie tenter d'intercepter ce MS...quelque chose me dit qu'il nous veut pas du bien.... »

Le X-20A partit donc en direction de l'intérieur de la colonie pour tenter de mettre un terme aux agissements de cette chose.
Proofread Aika : 24/07
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayashi
Ginn
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 33
Date d'inscription : 20/03/2009

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp:
Compétences: Combat CaC, technicienne

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Jeu 23 Juil 2009 - 0:02

Plusieurs explosions arrivèrent jusqu'aux oreilles des employés du spatioport, prisonniers dans leur locaux. Les esprits commencèrent à s'échauffer, suivi de l'inquiétude et de la peur. Ayashi regarda une à une les autres personnes présentes dans la pièce, puis elle rabaissa les yeux et se mit a réfléchir.

"Mais pourquoi on est bloqués ici?" hurla un des hommes présents
"T'as qu'a réparer la porte si t'es pas content, tu es technicien à ce que je sache" répondit un autre
"Ahahah, le panneau de contrôle est de l'autre coté de la porte, espèce d'abruti" lui rétorqua-t-il
"QUOI, tu m'insulte?"
"STOP, trouvez une solution au lieu de vous engueuler" s'interposa Ayashi

Elle replongea dans ses pensées lorsqu'une plus grosse détonation se fit entendre, suivit d'un tremblement de la colonie. Une autre explosion, plus proche celle-la court-circuita le système de verrouillage.

"Ah bah enfin on va pouvoir sortir" s'exclama un des ouvriers

L'ouvrier franchit la porte, lorsqu'une explosion le projeta violemment a l'intérieur de la salle. le groupe se jeta au chevet de l'homme à terre et constata l'évidence : il était décédé. Ayashi s'élança vers la porte et regarda à l'extérieur; elle vit une partie de la colonie détruite. Elle jeta un œil un peu plus loin et aperçut quelques MS se battant au loin.

"Mais qu'est ce qui se passe ici, bon sang"

Un MS apparut alors près de l'entrée où Ayashi se trouvait et dirigea son fusil vers elle.

"TOUT LE MONDE A TERRE" cria-t-elle

Elle se jeta sur le sol et l'explosion détruisit la porte de sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadaria Kajima
Blitz
avatar

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 26
Date d'inscription : 13/10/2008

Carte d'accès
Race: Coordinateur
Camp: Orb
Compétences: SEED, Pilote de M.S., Stratège.

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Jeu 23 Juil 2009 - 12:13

Hadaria avait du mal à s'en sortir. Il avait décollé depuis quelques instant et déjà, il devait se débattre avec plusieurs M.S.. Une dizaine de Ginns et un YFX-600R GuAIZ.


*Quelle galère ! Ce nouveau modèle de Zaft est vraiment performant...*


Hadaria comptait bien suivre les directives de Kira-san : pas de mort inutile. Esquivant une attaque d'escot de la part du GuAIZ, il saisit sa chance et trancha les bras du M.S. ennemi. Les tirs de blasters se mélangeait aux étincelles lasers lorsque ses capteurs retentirent dans un concert de bruits stridents. Les M.S. qui jusque là s'acharnaient sur lui s'était retirés. Scrutant ses radars, il vit plusieurs centaines de points qui partaient du vaisseau ennemi et qui, maintenant se séparaient en quatre groupes.


-Une source de chaleur... Des missiles !! Mais... Ils foncent sur nous ! Et merde !!


Analysant la trajectoire des missiles ennemis, il remarqua que ceux-ci se resserait en se rapprochant de lui. Profitant de cet avantage, et heureux de ne pas avoir à utiliser ses derniers missiles, Hadaria activa ses deux rail canon Xiphias 3 et verrouilla l'amas meurtrier.



*Approchez... Allez encore un peu... Maintenant !!!*


Les deux faisceau d'énergie pure vinrent percuter l'amas de missiles, les détruisant dans un concert d'explosions assourdissantes.


« Hadaria....suis moi on va aller se charger decses gêneurs avant que l'arcangel soit toucher par un tir perdu »

-Reçu Kira-san. Je te suis !


Se transformant en mobil armor, Hadaria mit plein gaz en direction du Freedom lorsqu'il vit une explosion retentir au niveau de l'Archangel. Un des croiseur de classe Kusanagi avait été touché.
Ayant rejoins le Freedom, celui ci se dirigea vers la colonie, suivant le ms qui avait attaqué... Finalement, il serait plus utile en suivant le plan convenu avec Kira. De plus que la priorité était d'éviter les pertes civiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégumi
Ginn
avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 25
Date d'inscription : 14/01/2009

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp: Orb
Compétences: Tireuse d’élite, Pilote de MS, prudente

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Ven 14 Aoû 2009 - 17:18

Mégumi avait enfin rejoint l'Archangel, il lui restait encore pas mal d'énergie dans ses batteries; elle se positionna au dessus du vaisseau et tira avec son fusil sniper sur toute les cibles hostiles qui s'approchait du vaisseau.

-C'est un vrai déluge! ZAFT d'un côté, l'Alliance de l'autre ... ce combat va être long.
Sur ces mots elle abattit encore un GINN avant d'intercepter une salve de missile en approche. Mégumi était exténuée, ses réserves d'énergie commençaient sérieusement à baisser, de plus elle n'avait plus de missiles. Elle pris donc la décision d'aller se ravitailler.

-Archangel, ici Dynames, je rentre à bord, préparez un ravitaillement. Le contrôleur ne tarda pas a lui répondre
-Bien reçu Dynames, autorisation d'accoster pont deux.

Mégumi se dirigea vers le pont d'envol, abattant au passage un missile ayant échapper au ICWS, puis rentra finalement à bord.
Là, elle descendit de son MS, et laissa les ingénieurs faire leur boulot. L'un d'eux lui dit que le ravitaillement ne prendrait que 10 minute. "A peine le temps de me reposer un peu" pensa-t-elle.

Pendant ce laps de temps, Mégumi suivait la bataille sur le moniteur, le Freedom et l'Arios étaient entrés dans la colonie, et un MS doré avait fait son apparition sur le champs de bataille. Finalement le ravitaillement fut terminé, Mégumi remonta dans sa machine et redécolla. A peine dehors, elle vit des MS ennemis en approche ; ce n'était pas des GINN, mais des Strike Dagger!

-L'Alliance a fait sortir ses MS, ça promet ...
Mégumi engagea le combat contre les unités de l'alliance, tout en observant ce qui se passais ailleurs sur le champ de bataille. Le combat était parti pour durer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayashi
Ginn
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 33
Date d'inscription : 20/03/2009

Carte d'accès
Race: Naturelle
Camp:
Compétences: Combat CaC, technicienne

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Dim 16 Aoû 2009 - 20:16

Ayashi se releva au milieu des décombres visiblement indemme, elle regarda autour d'elle et aperçu ses compagnons, certains étaient gravement touchés d'autres quelques égratignures. La sortie était bien entendu devenu innacessible suite a l'attaque du MS. Elle se ressaisit et aida ses compagnons a se relever.

"Tout le monde est la?" demanda t'elle
"Franck est mort dans l'explosion" répondit un de ses collègues
"..., jusqu'à quand vont ils continuer leur guerre qui ne leur apporta rien du tout" pensa t'elle

Elle s'approcha d'une des portes menant au spatioport et l'ouvrit avant de s'engouffrer dans le couloir, elle sortit égallement son telephone et tenta en vain de joindre sa jeune soeur.
Au bout de quelque minute de marche elle atteingnit l'hangar principal. Elle fut rejoint par quelques un de ses collègue de travail.

"Où compte tu allez?" demanda un ses collègue
"Si on reste ici, on va mourir je préfère tenter ma chance avec ce qu'il y a dans cette hangar" répondit t'elle

Elle s'approcha d'un immense vaisseau cargo et en déverrouilla l'entrée principal, a l'intérieur se trouva plusieur conteneur ainsi qu'un Mobil Armor de transport compact. Elle ressortit du vaisseau et fit signea ses compagnons de la rejoindre.

"Ecoutez j'ai un peu regardez ce qui se passait dehors via les écran de ce vaisseau et il semblerait que ZAFT, l'alliance terrestre et un autre groupsucule utilise notre colonie pour livré leur guerre, notre seul chance est de rejoindre ce navire rouge et blanc" elle pointa son doigt sur l'archangel
"On risque de mourir en sortant la"
"On risque également de mourir ici" répondit elle sèchement
"... oui, tu as raison..."
"Quand a moi je vais utilisé cette mobil armor pour faire le tour de la collonie j'ai quelqu'un a allez chercher"
"Fais bien attention a toi"

Chacun des employés du spatioport prit place dans le vaisseau et ce dernier décolla et sortit par la porte principal du spatioport, une fois la grande porte passé, Ayashi décolla a bord du Mobil armor trouvé sur le vaisseau, au milieu des hostilités...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aikanaro Alliardech
Aegis
avatar

Masculin Nombre de messages : 313
Age : 26
Date d'inscription : 01/05/2008

Carte d'accès
Race: Naturel
Camp: Eurasie
Compétences: Combat rapproché, Capitaine

MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   Ven 9 Oct 2009 - 21:50


Fuck. Trop nombreux. Le capteur de mouvements passifs s’affolait. Des missiles, des Mobiles Suits, des Mobiles Armors, des explosions, des débris, partout. Ca fait un peu trop à suivre pour l’ordinateur de bord. Les écrans de contrôle intégrés au casque MJOLNIR se focalisent sur chaque élément mouvant, ce qui se traduit par un diaporama incessant dans les yeux d’Aikanaro. Obligé de concentrer sa vision pour garder une idée claire de la situation, il perdait paradoxalement sa vision globale du champ de bataille qui était, après tout, un chaos sans nom. Quel merdier. Comme si Deimos 4 méritait un truc pareil.


L’alerte de proximité se manifesta. Un Ginn arrivait à trois heures, deux Dagger en dessous à 8h, et un missile touriste qui passait par là. Aika avait lu que lorsqu'on était encerclé, il valait mieux prendre l’élément d’initiative et non pas attendre. Il se pencha en avant et le Seven fonça sur le Ginn, en dégainant sa Schwert Gewehr. En tournoyant, il évita de justesse un tir du MS de ZAFT, et entrainé par son élan, le trancha de part en part. Une contre-propulsion le mit face au missile, qu’il descendit à l’aide de l’ICWS.
Le MS noir et doré se précipita dans le nuage laissé par l’explosion et surprit les deux Dagger. Deux explosions s’ensuivirent. 89% de batterie. Ces acrobaties bouffaient une quantité considérable d’énergie.
Un GOUF ignited tira un missile vers le Seven, trop près pour tenter d’esquiver. La détonation fit s’entrechoquer les dents d’Aikanaro, et il sentit tous les os de son corps vibrer comme une corde de guitare. Le Seven n’avait rien, le Phase Shift avait bien encaissé. Ah, si, l’articulation de la jambe droite avait été endommagée, mais qui se soucie des jambes dans l’espace ? Plongeant vers le « bas » arbitraire de sa perception, il zigzagua pour se rapprocher du Mobile Suit, qui d’ailleurs enchainait missile sur missile, avant de dégainer son fusil à particules. Trop tard.
Déjà sur lui, le Seven pivota et décocha un coup de pied dans le cockpit du MS de ZAFT. Il mit sa main métallique sur le casque du robot cyclope.

« It’s Gurung Beam Time ! »
Aikanaro focalisa ses pensées sur le canon énergétique de la paume de son MS.

Rien ne se passa.
Mince. Pas le bon modèle.
Trois Buster Dagger firent feu sur le MS de ZAFT et celui d’Orb, immobilisés.

Les membres inférieurs arrachés, la Suit noire et or se mit à dériver, propulsée par la force des explosions consécutives. Et encore, le Phase shift avait été activé à pleine puissance en urgence. Un goût métallique dans la bouche. Mal aux dents. Des tâches devant les yeux. Mal aux paupières. Mal au cœur. Du mal à respirer. Les poumons comprimés.
Vivant.
Aika bougea faiblement les doigts, puis ferma le poing. Bon, ça réagit. Les antidouleurs automatiques commençaient à agir. Mais bon, ça s’ajoutait aux antidouleurs qu’il avait pris avant de quitter l’hôpital, alors le cocktail était un peu… détonnant. Il jeta un œil sur ses moniteurs. Deux avaient explosé, le privant d’une visibilité sur ses 5 et 9 heures, et rendant son radar actif inutile. La grosse marrade.

« Allez… bouge… *il ferma le poing, attendant une réponse de la machine* Bouge… allez… Bouge bon sang ! On va pas s’arrêter là ! »

Il ferma les deux poings. Les poings du Seven se crispèrent.
« Et bah voilà vieux frère. On est repartis dans la course. »
Un bref regard vers la TACMAP montra que les autres points lumineux d’Orb continuaient à voleter, comme des lucioles armées et meurtrières. Constatant sur l’écran de contrôle que les réacteurs supplémentaires du Pack ICWS étaient encore opérationnels, que l’énergie était toujours de 63% et que les armes n’avaient pas été affectées, il décida de repartir au combat.

Il remarqua néanmoins quelque chose d’étrange. Les vaisseaux de ZAFT s’étaient éparpillés, mais les vaisseaux de la FFT, eux, s’étaient rassemblés au point Theta48… qui se trouvait être juste « devant » Deimos4. Un tir direct de Zaft, ou un débris de la FFT toucherait ainsi directement la colonie spatiale.
Divers vaisseaux civils s’échappaient par ailleurs de la station, comme un sablier cosmique se vidant de son contenu.
Une stratégie de la FFT classique : ils prenaient une ville de 40 millions d’habitants en otage. Mais est-ce que ZAFT resterait sans agir, à se laisser canarder ?

Aika décida de se diriger vers le champ de bataille, laissant l’Archangel, quand soudain…

Une explosion se produisit.
Pas de tir de ZAFT.
Pas de détonation de la FFT.
Une explosion DANS la Colonie. L’atmosphère de Deimos4 commença à s’échapper.

_________________

YU MO GUI GWAI FAI DI ZAO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacegundam.actifforum.com/fiches-validees-d-eurasie-f99/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les derniers jours de Deimos4   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les derniers jours de Deimos4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES DERNIERS JOURS DE POMPEI (1984)
» ~ Les derniers jours avant la pleine lune sont les plus difficiles ~
» Waterloo en juin
» Les derniers jours du 1er Léger
» probleme Freebox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Seed Mobile Suit RP :: Archives :: Archives du RP-
Sauter vers: